Pneumatique - Le site

L'équipement en pneumatiques hiver sera bientôt obligatoire dans certaines zones montagneuses. Le ministère des Transports planche actuellement sur l'élaboration d'un décret qui pourrait être appliqué dès la période hivernale 2019-2020.

 

Chaque année, le débat est relancé. Dans un contexte où la sécurité routière constitue un enjeu majeur, la question de l'équipement du parc roulant français, souvent décrié, ne manque pas d'enflammer les débats à chaque épisode neigeux. Pour améliorer la situation, le gouvernement est sur le point de rendre obligatoire l'utilisation des pneus hiver. Selon L'Argus, des négociations ont commencé entre le ministère de l’Intérieur, les préfets des zones de montagne et le ministère des Transports. Un décret serait même en cours d'élaboration.

Quid de l'équipement retenu ?

Celui-ci prévoit d'ajouter "une nouvelle section dans le Code de la route devant permettre aux préfets de département faisant partie d'un massif de rendre obligatoire, dans une liste de communes choisies en zone de montagne après consultation des élus locaux, la détention ou la pose d'équipements pour les usagers", précisent encore nos confrères. Cette nouvelle mesure rendrait les pneus hiver obligatoires à compter de 2019, et ce du 1er novembre au 31 mars.

Reste désormais à résoudre un certain nombre d'inconnues. La question de l'équipement – amovible (chaînes à neige, chaussettes) ou inamovible (pneus neige, pneus hiver) – fait toujours l'objet de discussions, de même que celles des sanctions et du déploiement. Mode de communication et signalétique liés à cette mesure restent en suspens. Une chose parait acquise en revanche : c'est aux préfets que reviendra le soin de définir la liste des communes concernées.

L'Allemagne et l'Italie ont déjà légiféré

Espérée de longue date, cette annonce est saluée par les professionnels du secteur. "C'est un projet qui va dans le bon sens. On milite pour ça depuis longtemps donc c'est une satisfaction d'avoir été entendu", indique Régis Audugé, directeur général du Syndicat des Professionnels du Pneu (SPP). Ce dernier n'en reste pas moins attentif à l'évolution des discussions. "On commence par les massifs montagneux mais il faut aller plus loin en élargissant la mesure à d'autres régions."

En l'état, le représentant du SPP estime que cette mesure n'aura pas d'impact sur le marché puisqu'elle ne s'appliquera qu'à des zones où les automobilistes sont déjà éduqués et équipés. "Ca va surtout concerner les vacanciers un peu étourdis", ajoute Régis Audugé. En Europe, d'autres pays comme la Finlande, l'Autriche, l'Estonie, mais surtout l'Allemagne et l'Italie ont déjà rendu obligatoire ce type d'équipement.

Publié dans Marché

Dans la foulée de l'Europe et du Japon, la Corée a annoncé que les émissions sonores des pneus devront faire l'objet d'un étiquetage obligatoire à partir de 2019.

Publié dans Industrie
jeudi, 19 mars 2015 09:58

Chute du cours de l'action Toyo

C'est une première depuis 4 ans, le cours de l'action Toyo Tire vient de dégringoler. En cause, les révélations de la compagnie sur un de ses produits de caoutchouc qu'elle a vendu comme un matériau de construction pour la protection contre les tremblements de terre. Celui-ci n'a pas réussi à répondre à la certification nécessaire et n'est donc pas conforme aux réglementations.

Les autorités vont donc contraindre Toyo à échanger les produits déjà vendus. Au 17 mars dernier, l'action avait chuté de 18 % depuis l'annonce de la compagnie le 13 mars dernier. Environ 20 % du chiffre d'affaires de Toyo provient de la vente de matériaux de construction, le reste étant issue de la vente de pneus. 

 

Publié dans Marché

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter