Pneumatique - Le site
lundi, 20 janvier 2020 14:38

Point S Glass poursuit son déploiement

Deux nouveaux centres équipés d’une baie de vitrage Point S Glass viennent d’ouvrir à Montceau-les-Mines (71) et Epagny (74). L’enseigne de centres autos espère étendre son maillage en déclinant cette offre sur 120 sites d’ici fin 2020.

 

Lancé en juin 2019, le dernier-né des concepts du réseau de pneumaticiens (après Point S Entretien Rapide, Point S City, Point S Centre Auto et Point S Industriel, ndlr) continue de grandir et séduit les adhérents par sa flexibilité.

"Point S Glass connaît un engouement très marqué au sein du réseau. Une cinquantaine de centres Point S a déjà été séduite par ce nouveau concept en ouvrant une baie spécifique dédiée au vitrage. Notre objectif est de le déployer dans 120 centres d'ici à fin 2020", commente David Dewez, responsable du concept vitrage au sein de l'enseigne.

"Une prestation de vitrage très demandée dans la région"

Celui-ci se décline en deux options : la possibilité d’ouvrir un centre Point S Glass spécifique ou l’installation d’une baie de vitrage au sein d’un centre afin de diversifier l’activité. C’est le cas des deux dernières ouvertures.

A Montceau-les-Mines, Simon Cailler et son associé Emmanuel Conil ont ouvert une baie Point S Glass au sein de leur Point S Centre Auto situé en zone commerciale pour "proposer un large panel de prestations automobiles et de services à leurs clients". A Epagny, Christophe Douard qui a changé d’enseigne pour lancer un Point S Entretien Auto, a suivi la formation dédiée au vitrage avant d’installer sa baie. "Grâce à cette formation spécifique et assez technique, nous pouvons désormais proposer une prestation de vitrage très demandée dans la région", a-t-il conclu.

Publié dans Marché

Le pneumaticien référence depuis le 1er janvier 2020 les kits de conversion au Superéthanol E-85 de Flexfuel Energy Development (FFED). Une offre qui vient compléter les prestations de nettoyage moteur par injection déjà disponibles dans ses centres. 

 

"Après le succès du référencement de la prestation de nettoyage moteur par injection, Point S entend continuer à répondre à la demande croissante des automobilistes pour des prestations à la fois écologiques et économiques", indique l’enseigne dans un communiqué. Ainsi, le pneumaticien a élargi son offre de boîtiers de conversion au Superéthanol E-85 en proposant l’ensemble de la gamme de FFED. Ce dernier espère équiper la moitié de son réseau d’ici la fin de l’année 2020.

Pour rappel, Flexfuel a obtenu quatre homologations de l’Utac pour ses boîtiers, ce qui lui permet d’équiper tous les véhicules essence immatriculés depuis le 1er janvier 2011. "Avec cet accord supplémentaire, Point S couvre 93 % du marché des véhicules essence compatibles avec la pose d’un boîtier de conversion au Superéthanol-E85 et continue de proposer de nouvelles prestations et de nouveaux services toujours à la pointe des dernières technologies", souligne Christophe Rollet, directeur général de Point S.

Un partenariat renforcé, qui offre à Flexfuel la possibilité de renforcer son maillage territorial en proposant, à terme, sa gamme dans les 550 centres Point S.

Publié dans Marché
vendredi, 03 janvier 2020 09:35

Deux nouvelles ouvertures pour Point S

L'enseigne lyonnaise a terminé l'année 2019 de fort belle manière en inaugurant deux nouveaux centres dans les Hauts-de-France. Un Point S City a ainsi vu le jour à Jaulzy alors qu'un Point S Centre Auto a ouvert ses portes à Saint-Saulve.

 

L'heure du bilan n'a pas encore sonné mais 2019 restera assurément un bon cru pour Point S. Alors que l'enseigne lyonnaise espérait rassembler 580 centres à la fin de l'année, celle-ci a conclu le dernier exercice avec deux inaugurations dans la région des Hauts-de-France. A Jaulzy (60), entre Compiègne et Soissons, un Point S City a ouvert ses portes début décembre.

Après avoir évolué pendant 41 ans dans des concessions automobile, Antoine Schmit a souhaité changer de voie et se mettre à son compte. Cette ouverture pourrait être vectrice d'emplois puisque le gérant entend rapidement porter son effectif de deux à huit ou neuf personnes. Le centre de Jaulzy s'appuie par ailleurs sur un service de dépannage et fera bientôt office de relai colis.

Avec Point S Glass

Plus au nord, en périphérie de Valenciennes (59), c'est à Saint-Saulve qu'a été inauguré le dernier Point S Centre Auto. Déjà patron d'un centre auto à Quivrechain depuis 2013, Faisal Slama et ses trois mécaniciens s'appuient sur un atelier de 500 m² comprenant quatre ponts, dont deux pour les camping-cars et les poids lourds.

Cette équipe est par ailleurs formée au remplacement de pare-brises dans la mesure où le centre de Saint-Saulve dédiera prochainement une baie au concept Point S Glass. Par ailleurs, de nombreux accessoires (essuie-glaces, batteries, coffres de toit, remorques...) sont proposés à la vente dans la boutique de 200 m².

Publié dans Marché
lundi, 16 décembre 2019 07:35

Point S à la découverte de Singapour

L'enseigne lyonnaise poursuit son développement en Asie et annonce l'ouverture de ses premiers points de vente à Singapour, dans la région industrielle de Sin Ming.

 

Trois ans après avoir pris pied sur le continent asiatique avec des ouvertures en Malaisie et en Inde, Point S est désormais bien implanté localement. Des points de vente aux Philippines, à Hong-Kong, et surtout en Chine sont venus étoffer le maillage de l'enseigne tricolore. Une dynamique confirmée en cette fin d'année puisque Point S s'est rapproché du groupe BCC Automative, spécialisé dans l'entretien automobile, pour découvrir Singapour.

Cette nouvelle collaboration offre aux consommateurs un accès à un réseau de points de vente capable de répondre à tous les besoins liés à l'entretien et la réparation automobile, y compris en se chargeant de leurs pneumatiques. BBC Automative va animer dans un premier temps cinq points de vente aux couleurs du réseau qui seront rejoints dans un second temps par 25 autres.

Un marché vitrine

"La forte expérience de Point S dans le pneumatique, couplée à notre expertise de la réparation automobile, va nous permettre d'offrir aux consommateurs tous les services dont ils ont besoin pour l'entretien automobile dans un même point de vente", explique Francis Lin, directeur général de BCC Automative. "Notre ambition d'ouvrir 200 points de vente dans le Sud-Est asiatique d'ici 5 ans est sur la bonne voie, précise quant à lui Ler Hwee Tiong, responsable de Point S Asia. D'où notre volonté d'ouvrir également un réseau de 30 points de vente à Singapour d'ici quelques années".

"Comme Hong-Kong, Singapour est un marché "vitrine" sur la région de l'Asie du Sud-Est pour promouvoir notre concept multi-services, commente Christophe Rollet, directeur général de Point S Group. Ces nouvelles annonces illustrent bien notre ambition de nous développer fortement en Asie". Pour rappel, l'enseigne est présente dans 38 pays avec 4 350 centres.


 

Publié dans Distribution

Le concept de proximité de l'enseigne Point S se renforce avec l'ouverture de deux nouveaux points de vente à Issoire, dans le Puy-de-Dôme, et à Vernouillet, en Eure-et-Loir.

 

Lancé en 2016, Point S City connait depuis une trajectoire ascendante. Avant-dernier né des concepts de l'enseigne lyonnaise, celui-ci a été conçu pour offrir une réponse de proximité en s'intégrant dans les communes rurales et les hyper centres-villes. Preuve du bien fondé de ce concept, Point S City rassemble à ce jour 35 centres depuis l'ouverture de deux nouvelles implantations en cette fin d'année.

Le premier se trouve à Issoire (63), à proximité  de Clermont-Ferrand. A la tête de son point de vente depuis huit ans, Lionel Bard a souhaité s'adosser à une enseigne nationale. "Mon établissement est situé dans une zone d'activité commerciale où la concurrence s'intensifie. J'ai choisi d'intégrer ce réseau pour bénéficier de sa notoriété et de conditions d'achats avantageuses", indique-t-il. Le gérant et son mécanicien évoluent dans un atelier de 160 m2.

Le second a ouvert à Vernouillet, dans le département de l'Eure-et-Loir. Installé depuis une dizaine d'années dans la ville, Khalid El Asri a lui-aussi souhaité être soutenu par un acteur national. Le chef d'entreprise et ses trois salariés sont spécialisés dans la mécanique auto mais aussi dans le vitrage, raison pour laquelle le centre de Vernouillet dédiera prochainement l'une de ses baies au concept Point S Glass.

Publié dans Marché
mardi, 26 novembre 2019 09:02

Viasso souffle sa deuxième bougie

Deux ans après sa création, la centrale d'achat et de référencements grands comptes des enseignes Point S et Siligom semble donner entière satisfaction à ses deux maisons mères. Leurs performances auprès des flottes traduit bien ce sentiment.

 

Comme en 2017 au moment de leur première "sortie commune", Point S et Siligom participaient cette année encore à Solutrans au travers d'un stand commun. Preuve qu'en deux ans, leurs liens ne se sont pas distendus, bien au contraire. Créée pour servir de centrale d'achat et de centrale de référencements grands comptes aux deux enseignes lyonnaises, Viasso soufflait à cette occasion sa deuxième bougie avec un bilan honorable. Directeur opérationnel de la société et directeur commercial de Point S, Pascal Gradassi juge ainsi que "l'objectif est atteint".

Et le dirigeant de développer : "Les bases de Viasso sont solides. L'ambition initiale est respectée et les deux parties en tirent profit". Un sentiment partagé par Olivier Pasini, directeur général de Siligom, qui se dit "pleinement content du travail effectué". De façon concrète, le travail sur les achats permet aux deux enseignes de proposer les mêmes marques tout en globalisant les volumes. Par ailleurs, en s'associant, celles-ci sont désormais en mesure d'afficher un maillage d'envergure comprenant plus de 750 centres dans l'Hexagone.

Un outil de gestion de parc

Un atout de taille pour être performant auprès des grands comptes. De ce point de vue, là encore, Viasso est une réussite. La structure devrait boucler l'exercice 2019 avec une croissance de 20 points au niveau de l'activité B2B grâce à l'appui de plus de 150 accords nationaux. "Cela prouve que cette association a du sens, ajoute Pascal Gradassi. La complémentarité de nos deux enseignes joue forcément dans ce résultat. Nous sommes prêt à aller encore plus loin".

Plus loin, ou autrement dit en continuant à renforcer le maillage mais aussi en apportant à ces fameux grands comptes toujours plus de service. A Lyon, Viasso dévoile ainsi la plateforme de gestion de parc poids lourd Fleet Check. Conçue par EDP, cette innovation permet d'analyser et de suivre l'usure des pneumatiques, de calculer le coût de revient d'un parc, ou encore de faire de l'entretien préventif en envoyant des alertes aux clients. Un outil complété par une assistance 24h/24 et 7j/7 grâce au soutien des équipes Point S Industriel.

Publié dans Marché

L'enseigne lyonnaise se renforce en Corse avec l'ouverture de son cinquième centre. Pendant ce temps, son homologue du groupe Michelin l'imite en Alsace.

 

Tandis que l'enseigne ambitionne de rassembler 580 centres en France et dans les DOM-TOM d'ici la fin de l'année, Point S annonce l'ouverture d'un nouveau point de vente à Alata, près d'Ajaccio. Il s'agit de la cinquième implantation pour l'enseigne sur l'Ile de Beauté. Une inauguration d'autant plus satisfaisante qu'elle provient d'un adhérent actuel de Point S qui souligne que, sur l'ensemble de l'année, ses membres ont représenté 30 % des ouvertures totales.

Pour Adrien Cauchetaux, il s'agit donc du second point de vente. Pendant 20 ans, le chef d'entreprise a été à la tête de deux centres autos à Paris, des établissements qu'il a vendu en 2014 pour changer de cadre de vie et s'installer en Corse. Désireux de poursuivre sa carrière dans la réparation auto, il a repris le Point S Entretien Auto d'Ajaccio. A Alata, trois mécaniciens ont été embauchés pour animer l'atelier de 400 m2 composé de trois baies et trois ponts.

Une franchise qui grandit

Autre mouvement, cette fois-ci dans les rangs d'Euromaster qui annonce l'ouverture d'un nouveau centre franchisé à Souffelweyersheim, sa sixième implantation dans le département du Bas-Rhin et sa 37e dans la région Grand Est, dédié à l'entretien de véhicules légers et d'utilitaires. Celui-ci est dirigé par Mathieu Dischinger qui représente la troisième génération à la tête de cette affaire familiale installée en région strasbourgeoise depuis 1966.

Initialement, négociant spécialisé en pneumatiques dans le centre-ville, il s’est finalement localisé dans le pôle automobile Nord de Strasbourg en 1976. D'une surface de 750 m2, le centre de Souffelweyersheim compte sept employés et un responsable. Il vient renforcer la stratégie d'Euromaster qui consiste à axer son développement sur la franchise avec l'objectif d'ouvrir une centaine de centres supplémentaires par ce biais d'ici 2025.

Publié dans Marché

Le réseau de centres autos lyonnais figure pour la troisième année consécutive sur le podium du palmarès des meilleures enseignes du magazine Capital.

 

Pour la troisième année consécutive, Point S, spécialiste mondial du pneu et de l'entretien auto, est dans le top 3 du palmarès des enseignes préférées des Français pour la qualité de leurs services et les conseils de leurs vendeurs. Avec une note globale de 7,62 sur 10, Point S est reconnu comme une des meilleures enseignes de la catégorie "Centres auto, garages et pneumatiques" !

Réalisée par le magazine économique Capital en partenariat avec Statista, l'enquête a été conduite auprès de 20 000 consommateurs. Avec plus de 550 points de vente en France, Point S se place au cœur des préoccupations de ses clients.

"Nous sommes très fiers de cette distinction qui ne se dément pas au fil des années ! indique Joël Arandel, directeur marketing de Point S. En tant que réseau d'indépendants, nous défendons un commerce de proximité qui se veut de plus en plus "multi-services" mais aussi de plus en plus technique. Le parcours d'achat du client est sans cesse optimisé. Des formations sont dispensées par l'enseigne et un challenge interne est organisé pour garder cette qualité de haut niveau de l'accueil et du service".

Publié dans Marketing

L'enseigne lyonnaise est sur tous les fronts. Coup sur coup, elle vient de conclure le rachat de Pneus Pro Services tout en actant son arrivée sur le marché chinois grâce à un accord passé avec le réseau local Suremoov.

 

Seul réseau (avec Euromaster) présent à Equip Auto, Point S a profité du rendez-vous parisien pour dresser un premier bilan annuel de son activité. Et celui-ci s'avère positifs puisque l'enseigne rassemble à ce jour 553 centres, dont 10 % de Point S City, un concept qui se développe dans l'Hexagone comme à l'international avec des ouvertures à Montréal (Canada) et Bruxelles (Belgique). Autre atout, trois mois à peine après son lancement, Point S Glass, nouveau concept dédié au vitrage, est déjà implanté auprès de 40 points de vente ! Peu connue pour se reposer sur ses lauriers, la société lyonnaise dévoile cette semaine deux annonces majeures.

PPS, une autre solution

La première tient dans la reprise de la marque PPS (Pneus Pro Services). Fondée en 2004 par André Bourrec, cette centrale d’achat réservée aux professionnels du pneu et de la pièce auto fédère 120 points de vente, dont une bonne partie d'ancien adhérents Arc-en-Ciel (désormais Eurotyre). Une opération plus subtile qu'il n'y parait puisque Point S reprend uniquement la marque PPS et non la société, ses 120 membres ne rejoignent donc pas le réseau. Du moins dans un premier temps car l'ambition est bien ailleurs.

Une redevance annuelle imbattable

"L'intérêt pour nous consiste à accroître notre volume d'achat (350 000 pneus TC4, 4 000 PL et 300 agraire chez PPS), à optimiser nos conditions d'achat et à s'appuyer sur une nouvelle marque forte", explique Christophe Rollet. En fait, Point S compte s’appuyer sur PPS pour capter une autre typologie de clients, uniquement intéressée par les conditions d'achats. Et ce pour un prix imbattable, la redevance annuelle s'élevant dans le cas présent à 700 € par an. L'autre intérêt est aussi de pouvoir développer le maillage en proposant une alternative à des professionnels installés trop près d'un centre Point S. Malgré cela, une quinzaine de PPS, motivé à l'idée de monter en compétences, basculeront prochainement sous les couleurs de l'enseigne.

Naissance de Point S China

PPS sera en outre une solution supplémentaire sur le plan du développement international pour découvrir de nouveaux marchés. On en vient là à la seconde annonce du réseau. Depuis ce mois-ci, celui-ci est implanté en Chine. Après avoir découvert l'Asie en 2016 avec des ouvertures en Malaisie et en Inde puis avoir grandi ces deux dernières années aux Philippines, à Hong-Kong et à Singapour, c'est donc sur le sol chinois que s'installe Point S. Un marché clé, où la distribution reste très fragmentée avec 400 000 à 600 000 PDV, selon les estimations, dont 73 % sans enseigne, 9 % en franchise et peu de concepts multiservices.

2000 PDV d'ici 2026

Pour concrétiser son projet, Point S s'associe à Suremoov. Une référence locale, créée en 2004, spécialisée dans la carrosserie et l'entretien rapide avec environ 950 sites. Dans le cadre de ce rapprochement, Suremoov devient adhérent Point S International et crée avec son partenaire une coentreprise dénommée Point S China. L'objectif sera d'atteindre les 2 000 points de vente d'ici 2026, un millier pour Suremoov dont les centres arboreront une baie Point S Express et un autre millier pour Point S China. Comme le veut la législation locale, deux unités pilotes ouvriront d’ici la fin de l’année à Foshan, dans le sud-est du pays.

Publié dans Marché
vendredi, 11 octobre 2019 06:56

Point S saisit la balle au bond

L'enseigne s'offre une belle exposition à l'international en sponsorisant le Championnat du monde féminin de handball qui s'ouvrira fin novembre au Japon.

 

Après avoir déjà accompagné plusieurs évènements au niveau national et continental, voilà que Point S franchit une nouvelle étape dans son soutien au handball. L'enseigne tricolore vient de nouer un partenariat avec l’IHF, la Fédération internationale de handball, dans le cadre de la 24e édition du Championnat du monde féminin de handball.

Organisée au Japon, du 30 novembre au 15 décembre 2019, la compétition réunira 24 équipes dont la France, tenante du titre, et offrira à l’enseigne lyonnaise une belle visibilité dans toutes les régions où elle est représentée (Europe, Afrique, Amérique du Nord, Asie).

Une communication dédiée

Pour accompagner cette initiative, Point S déploiera prochainement une campagne de communication internationale sur tous ses supports digitaux (Facebook et LinkedIn). Une affiche promotionnelle a été réalisée pour l’occasion sera laquelle figure une handballeuse en plein shoot tenant dans la main le logo du réseau. « Main dans la main, une balle unifie le monde », telle est le message de cette affiche traduite en 23 langues.

« Nous sommes très fiers d'être partenaires du Championnat du monde de handball féminin car le handball est un sport qui correspond aux valeurs de notre marque et que nous avons déjà sponsorisé au niveau national et européen », souligne Christophe Rollet, directeur général du groupe Point S. Celui-ci est présent dans 37 pays avec plus de 4 350 points de vente.

 

Publié dans Marketing
Page 1 sur 13

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter