Pneumatique - Le site
A gauche, le «Triple Tube» et à droite, le «BH03». A gauche, le «Triple Tube» et à droite, le «BH03». DR
mercredi, 04 mars 2015 11:57

Goodyear : 2 concepts inédits à Genève

Le premier s'appelle le Triple Tube. Avec ses 4 chambres à air, il prévoit de changer de forme suivant les conditions de conduite. Le second, «BH03», génère de l'électricité en roulant.

Faute de nouveaux produits à présenter au salon international de l'automobile de Genève, Goodyear a mis en avant les efforts de R&D de son centre d'innovation luxembourgeois. A gauche sur la photo, le concept Triple Tube repose sur une bande de roulement dynamique. A l'intérieur, une chambre à air situé en partie inférieure sert de réservoir principal, tandis que 3 autres chambres se répartissent sur la partie supérieure, juste en dessous de la bande de roulement.

 

Les designers de Goodyear ont imaginé qu'une pompe interne pourrait déplacer l'air de la chambre à air principale vers les trois chambres à air individuelles, et vice versa. Le pneu pourrait alors se gonfler et se dégonfler en fonction des conditions de conduite pour améliorer les performances et la polyvalence du véhicule.

 

Ainsi, pour accroître la résistance à l'aquaplaning, la bande de roulement s'arrondirait de sorte que son centre soit surélevé. Afin d'optimiser la zone de contact au sol et donc l'adhérence, les chambres à air latérales pourraient adapter leur pression en virage. Goodyear imagine aussi qu'avec un pneu «connecté», ces modifications de la forme de la bande de roulement pourraient prendre en compte les informations du système de navigation, et que la technologie du Triple Tube aurait sa place dans les véhicules autonomes, afin de «préparer» la forme la mieux adaptée du pneu avant une courbe.

 

Ce pneu présentée sur le stand de Goodyear équipait également le concept LF-SA de petite voiture de Lexus, également exposé au salon de l'automobile de Genève.

Le «BH03» se positionne dans un autre registre, en générant de l'énergie électrique. Il fait appel à un matériau thermoélectrique qui récupère la chaleur générée à l'intérieur du pneu par la texture ultra-noire de l'enveloppe, et un autre matériau, piézoélectrique cette fois-ci, qui transforme la pression provoquée par la déformation du pneu en énergie électrique également.

Goodyear envisage de constituer un maillage en 3D de ces capteurs, qui constituerait alors la structure interne du pneu. Elle pourrait supporter le poids d'une voiture en cas de crevaison d'un pneu, une approche alternative à la technologie RunOnFlat.

 

«Nous sommes convaincus que ce pneu sera une source d'inspiration et que les découvertes scientifiques qui y sont attachées trouveront leur place dans de futurs développements», affirme Jean-Pierre Jeusette, directeur général du centre d'innovation de Goodyear au Luxembourg, qui a développé ce concept.

 

Le Triple Tube et le «BH03» sont évidemment de purs concepts de recherche et Goodyear n'a pas prévu de les commercialiser.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter