Pneumatique - Le site

L'enseigne du groupe Bridgestone réalise un joli coup en annonçant l'adhésion de 25 centres autos du distributeur angevin Leroy Accessoires Automobile à son réseau.

 

L'ambition se concrétise. Alors que l'enseigne s'est fixée des objectifs de recrutement élevés (50 nouveaux membres d'ici la fin 2019 et 120 dans les trois ans), First Stop vient d'officialiser l'arrivée de 25 nouveaux points de vente. Ces derniers, répartis essentiellement autour du Maine-et-Loire, appartiennent au groupe Leroy Accessoires Distribution (LAD) et deviendront, à compter du 1er juillet prochain, des franchisés First Stop. La mise aux couleurs se fera au cours du second semestre.

Un travail de longue haleine

"Nous sommes très content de la confiance que nous accorde Jean-François Leroy, se félicite Laurent Champetier, directeur du développement et de l'animation réseau. Nous ne sommes pas les seuls à être aller le voir. C'est un travail de longue haleine qui aboutit aujourd'hui car les premières discussions remontent à plus de deux ans". Le responsable laisse, par ailleurs, la porte ouverte à une éventuelle adhésion des franchisés LAD à First Stop dans le futur.

Avec l'appui des franchisés du groupe angevin, First Stop compte à présent 300 points de vente. Un résultat satisfaisant que Laurent Champetier entend toutefois encore améliorer. "C'est bien mais l'objectif premier demeure le même, à savoir, continuer à faire grandir le réseau. Tout ceci doit se faire de façon progressive."

Un distributeur reconnu

Basé à Segré (Maine-et-Loire), Leroy Accessoires Distribution a été fondé en 1987 et présente un chiffre d'affaires de 62 millions d'euros généré par deux activités. Une première dans l'entretien et la réparation auto avec un réseau de centres autos comprenant 41 sites (17 franchisés sous bannière Centre Auto-Matic en plus des 25 intégrés désormais aux couleurs First Stop). La seconde avec la distribution de pièces détachées grâce à une plateforme de plus 8 000 m2 et 60 000 références.

Le dirigeant de LAD, Jean-François Leroy, est par ailleurs l'un des trois membres fondateurs du groupement ID Rechange avec Philippe Le Lay et Jean-Louis Bégard. La structure fédère à ce jour huit plateformes et 220 distributeurs. Elle compte également parmi les membres fondateurs du groupement international Nexus Automotive. 

Publié dans Marché

Cette structure, qui sera présentée plus en détails en octobre prochain lors d'Equip Auto, réunira des enseignes de centres autos, pneumaticiens et fast-fitters qui bénéficieront notamment de conditions d'achat plus avantageuses auprès des manufacturiers.

 

Invité à prendre la parole jeudi 6 juin 2019, à l’occasion d’une table ronde du CDA de la Feda intitulée "Pneus et diversification : convergences", Gaël Escribe, PDG de Nexus Automotive, a dévoilé la dernière innovation de son groupement. Celui-ci compte en effet lancer une business unit dédiée au pneumatique. Son déploiement sera officialisé au second semestre, lors du salon Equip Auto, qui aura lieu du 15 au 19 octobre 2019.

Cette nouvelle structure réunira plusieurs réseaux de distribution de pneus, parmi lesquels plusieurs membres français de la communauté Nexus : Feu Vert, Speedy et First Stop. Dans un marché en pleine consolidation, le groupement espère ainsi aider les retailers à être mieux armés pour faire face à des manufacturiers de taille mondiale. "Nous voulons être un accélérateur de performances pour le pneu", confirme Gaël Escribe.

Et le dirigeant d'ajouter que cette unité "s'appuiera sur une méthodologie différente ce que nous nous sommes employés à faire dans le domaine de la pièce de rechange". Très actif depuis quelques mois, le groupement s’était déjà illustré en début d’année avec le déploiement d’un support et d’un programme spécifiques à ses distributeurs de pièces PL.

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos participait pour la première fois de son histoire à Franchise Expo Paris. Une belle occasion pour elle de renforcer sa notoriété et séduire de nouveaux franchisés alors que First Stop vise 120 ouvertures d'ici trois ans.

 

L'année a débuté de la meilleure des manières pour First Stop qui a enregistré l'arrivée, depuis le 1er janvier, de sept nouveaux centres. La semaine dernière, l'enseigne du groupe Bridgestone participait pour la première fois au salon Franchise Expo Paris. Une opportunité de continuer de grandir mais aussi une nouvelle façon de recruter. "On a un mode de fonctionnement très terrain. On se développe avant tout par ce biais. Être ici, c'est tout nouveau pour nous, c'est une autre façon de faire, mais on y croit beaucoup", note Laurent Champetier, directeur développement et animation réseau.

Une équipe renforcée

Au final, l'enseigne fait état "d'un grand nombre de contacts" et ajoute en avoir qualifié une trentaine. "Le profil des candidats est très clairement différent de ce que nous rencontrons habituellement, précise le responsable. Lors de contacts directs, nous sommes sollicités par des professionnels qui sont déjà en activité contrairement à ce salon où 75 % des rencontres portaient sur des projets de création".

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un levier de plus pour First Stop. D'autant que les objectifs de croissance sont élevés. L'an passé, l'enseigne a généré un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros et a écoulé plus d'un million de pneus tourisme (ainsi que 150 000 industriels). Côté réseau, 280 points de vente présentaient la bannière blanche et rouge (+26), dont 200 sous franchise.

D'ici trois ans, First Stop voit beaucoup plus grand et espère compter 120 implantations supplémentaires ! "C'est une ambition relativement forte puisqu'en comparaison nous signons entre 20 et 30 centres par an", précise Christophe Tessier, président de l'enseigne en France et au Benelux. Pour tenir ce rythme, les équipes ont été renforcées avec notamment six personnes entièrement dédiées à l'animation du réseau et à l'accompagnement des adhérents. Depuis peu, ces derniers profitent par ailleurs d'un nouveau CRM.

Des projets plein les cartons

Dénommée Co'Pilot, cette solution fluidifie les relations entre l’accueil et l’atelier grâce à l’utilisation d’une tablette. La phase pilote réalisée dans le point de vente Stevauto à Haguenau, dans le Bas-Rhin, a donné des résultats "très convaincants" avec un gain de temps au comptoir de 30 % et un développement des ventes additionnelles de 30 %. Des chiffres qui ont déjà séduit 10 % des adhérents de l’enseigne qui ont accepté de déployer ce nouvel outil. En parallèle, une réflexion intense est menée pour enrichir l'offre.

La montée en puissance des motorisations électriques et/ou hybrides oblige le réseau à s'y plier. Une offre spéciale sera prochainement déployée alors que les équipes seront peu à peu formées et des bornes de recharge installées. D'autres pistes sont également étudiées telles que l'installation de boitiers bio-éthanol, le décalaminage ou encore du vitrage. Autant d'atouts qui ne constituent en rien des contraintes pour les adhérents. "On respecte l'identité et l'histoire de nos membres. On vient leur apporter des solutions au travers d'un fonctionnement souple", conclu Laurent Champetier.

Publié dans Marché
jeudi, 28 février 2019 07:00

First Stop renforce son maillage

Avec sept nouveaux points de vente, l'enseigne de centres autos du groupe Bridgestone démarre l'année en beauté alors qu'elle ambitionne de compter une cinquantaine de centres supplémentaires d'ici la fin 2019.

 

C'est un départ sur les chapeaux de roues ! L'enseigne du groupe Bridgestone enregistre l'arrivée de sept nouveaux points de vente implantés de façon homogène sur tout le territoire. Sur la moitié nord de la France, First Stop renforce ses positions en Seine-Saint-Denis grâce à Pneus et Jantes (Bondy), dans l'Eure avec Centre Auto 27 (Evreux), et enfin dans le Jura par l'intermédiaire de KIS Pneus (Saint-Claude).

Sur la moitié sud, le réseau compte une implantation supplémentaire en Gironde avec RS Cars (La Teste-du-Buch), dans le Gers grâce à Seissan Pneus (Seissan), ainsi que dans l'Hérault (Pneus & Co, Lattes) et dans la Drôme (MMS Pièces Autos, Portes-lès-Valence).

"Ces nouvelles ouvertures viennent compléter notre maillage en France. Et ces 7 nouveaux points de ventes viennent conforter notre objectif d’ouvrir près de 50 nouveaux centres en 2019", souligne Nicolas Fichot, directeur du réseau.

A ce jour, l'enseigne First Stop compte plus de 300 centres, dont deux tiers de franchisés, et participera courant mars à la prochaine édition de Franchise Expo Paris pour tenter de recruter de nouveaux adhérents.

Publié dans Marché

L'enseigne du groupe Bridgestone participera pour la première fois de son histoire, en mars 2019, au salon Franchise Expo Paris. L'occasion de recruter de nouveaux adhérents mais aussi de dévoiler Co'Pilot, la nouvelle solution digitale du réseau.

 

C'est un modèle dont le succès ne se dément pas. Les dernières statistiques de la Fédération Française de la Franchise (FFF) confirment cette tendance et la 38e édition de Franchise Expo Paris, organisée du 17 au 20 mars 2019, devrait en apporter une nouvelle preuve. Cette année, l'évènement parisien accueillera pour la première fois l'enseigne First Stop.

Le réseau du groupe Bridgestone compte à ce jour plus de 300 points de vente, dont deux tiers de franchisés. Alors que First Stop ambitionne d'ouvrir cette année une cinquantaine de nouveaux centres, l'apport de nouveaux investisseurs sera capital. D'autant que la franchise de l'enseigne présente bien des atouts : aucun droit d'entrée, pas d'apport personnel requis, une adhésion de deux ans minimums selon trois contrats différents, First Stop sait se montrer attractif.

Un atelier reconstitué

Le salon de la franchise sera aussi l’opportunité pour l'enseigne de présenter sa nouvelle solution digitale Co’Pilot, déployée cette année dans le réseau. Au sein d’un atelier reconstitué, chaque visiteur pourra effectuer un parcours digital pour découvrir les fonctionnalités de cet outil inédit. Co’Pilot regroupe un ensemble de fonctions (diagnostic digitalisé, devis automatisé, validation électronique du devis) dans un outil unique et permet une organisation optimale entre l’accueil et l‘atelier grâce à l’utilisation d’une tablette.

Sur le stand, il sera également possible de découvrir l’ensemble des outils d’aide à la gestion des points de vente et au développement des ventes, que propose l’enseigne. Jusqu'ici disponible uniquement chez Speedy, l’offre Mobox fait partie de ces outils. Celle-ci inclut l’essentiel des services pneumatiques (pneus Premium, montage, garantie tous dommages, contrôle annuel) et de l’entretien du véhicule proposés sous forme d'abonnement mensuel.

Publié dans Marché
lundi, 18 février 2019 07:13

First Stop déploie un nouvel outil CRM

Le réseau du groupe Bridgestone a profité de sa 15e convention annuelle pour dévoiler à ses adhérents Co'Pilot, un nouvel outil CRM qui fluidifiera l'accueil et la prise en charge des clients dans l'atelier.

 

C'est à Marrakech (Maroc) que s'est tenue du 24 au 27 janvier 2019 la 15e convention annuelle du réseau First Stop. Plus de 270 personnes ont y assisté et ont pu découvrir la nouvelle solution informatique qui les accompagnera prochainement au quotidien. Dénommée Co'Pilot, cette innovation entend simplifier la prise en charge des clients et doper l’activité des ateliers.

Diagnostic digitalisé, devis automatisé, validation électronique du devis, réalisation des prestations grâce à des informations précises et personnalisées… De nombreuses opérations sont accessibles à partir du terminal.

Déjà déployé dans 10 % du réseau

Selon First Stop, une phase pilote réalisée dans le point de vente Stevauto, à Haguenau, dans le Bas-Rhin, a donné des résultats "très convaincants" avec un gain de temps au comptoir de 30 % et un développement des ventes additionnelles de 30 %. Des chiffres qui ont déjà séduit 10 % des adhérents de l’enseigne qui ont accepté de déployer ce nouvel outil.

Au cours de sa convention, First Stop est également revenu sur le lancement de la prestation Mobox. Commercialisé officiellement fin 2018, cet abonnement combine l’entretien des pneus et plusieurs services de maintenance sera déployée dans les différents réseaux du manufacturier Bridgestone (Speedy, First Stop, etc.). Pour le groupe, ce service doit répondre aux nouvelles attentes des consommateurs qui ne portent désormais plus leur attention sur des produits individuels mais une offre globale.

Publié dans Marketing
mardi, 11 décembre 2018 10:58

First Stop dégaine ses offres de l'hiver

L'enseigne First Stop déploie une nouvelle campagne promotionnelle avec des remises portant sur l'achat de quatre pneumatiques Pirelli ou Bridgestone valables respectivement jusqu'au 22 décembre 2018 et au 26 janvier 2019.

 

Deux nouvelles offres pneumatiques sont proposées depuis le début du mois de décembre dans le réseau First Stop. Jusqu'au 22 décembre 2018, l'enseigne offre jusqu'à 120 euros en carte cadeau pour l'achat et la pose, le même jour, de quatre pneumatiques Pirelli (VL, 4x4/SUV et camionnettes) en été, hiver ou toutes saisons.

Dans le même temps, du 10 décembre 2018 au 26 janvier 2019, une remise de 80 euros est offerte à tous les acheteurs de quatre pneumatiques Bridgestone (VL, 4x4/SUV et camionnettes) en été, hiver ou toutes saisons (A005). Deux opérations ouvertes aux particuliers comme aux professionnels.

Publié dans Marketing

Le manufacturier japonais lance Eurofleet Tyres & Services. Une enseigne qui associe le savoir-faire et l'expertise grands comptes de ses réseaux Ayme Côté Route, First Stop et Speedy, avec des outils et une offre spécifique.

 

Deux ans après avoir repris les enseignes Speedy (mai 2016) et Côté Route (Groupe Ayme, janvier 2017), le groupe Bridgestone, déjà propriétaire du réseau First Stop, donne un sens à cet ensemble. Complémentaire tant sur le plan géographique, technique que commercial, ce trio prend corps au travers de la structure Eurofleet Tyres & Services. L'alliance de Côté Route, First Stop et Speedy offre à cette entité une structure tentaculaire comprenant 900 points de service dans l'Hexagone, lui permettant d'être implantée à moins de quinze minutes de 80 % de ses clients français.

Autre atout avec une offre globale capable de prendre en charge des VL, des PL, des engins agricoles, travaux publics, etc. Sur le plan tarifaire, les trois enseignes conservent leur indépendance au niveau de leurs propres clients, mais ont dû harmoniser leurs prix au sein d'Eurofleet. Chaque client de la société paiera donc le même prix pour une prestation donnée, qu'il soit à Paris ou à Limoges. La facturation est quant à elle centralisée, un outil de suivi de parc a été créé (offrant notament de l'entretien préventif) et une solution de reporting est également proposée.

Une centaine de clients d'ici 2020

Au niveau technique, l'entreprise couvre à la fois la gestion des pneumatiques, dont le gardiennage pourra se faire et se suivre en ligne, l’entretien complet (vidange, freinage, amortisseurs…), la climatisation et le vitrage. Chaque client disposera d’un interlocuteur privilégié afin de gérer plus rapidement et plus efficacement ses demandes. Le site Internet eurofleet.fr, également disponible sur mobile et tablette, permettra en outre de répondre à tous les besoins des clients 7j/7 et 24h/24.

"L'adhésion de nos clients à Eurofleet ne se fera pas automatiquement, mais dépendra des besoins de chacun", précise Daniel Giroud, vice-président de Bridgestone EMEA. A cette date, une vingtaine de contrats ont été signés, mais le potentiel d'Eurofleet paraît immense. "On pense que d'ici 2019 ou 2020, on pourrait rassembler une centaine d'entreprises et gérer entre 700 et 800 000 véhicules", conclut Daniel Giroud.

 

Publié dans Marché

L'enseigne de centres autos accompagne la rentrée des automobilistes avec une vaste campagne marketing mêlant des promotions en pneumatiques et en entretien ainsi qu'un diagnostic sécurité offert.

 

Fin d'été musclée chez First Stop. Du 3 septembre au 13 octobre 2018, l'enseigne de centres autos dégaine une vaste opération promotionnelle construite autour de trois axes. Une façon d'accompagner les automobilistes dans leurs dépenses de rentrée sans les ruiner.

Au niveau des pneumatiques, First Stop propose une offre de marques Premium (Bridgestone, Michelin et Pirelli) vendues à petits prix. Côté entretien, les prestations de vidange, d'amortisseur et de freinage sont là encore proposées à moindres coûts avec des fournisseurs de premier plan (Monroe, Ferrodo, Motul, etc.).

Pour appâter le chaland, l'enseigne propose également aux automobilistes de profiter d'un diagnostic sécurité, et ce gratuitement. Détenue par le groupe Bridgestone, First Stop rassemble près de 2 000 points de vente dans 25 pays, dont plus de 300 en France.

Publié dans Marketing

L'enseigne First Stop, spécialiste du pneumatique et de l'entretien auto, vient de signer un partenariat avec Caréco pour proposer à ses clients une offre en pièces de réemploi de qualité.

 

Après Point S, Midas, Vianor (réseau de Nokian Tyres), Acoat Selected et tout récemment BestDrive, c'est au tour de First Stop de faire confiance à Caréco. L'enseigne de centre auto du groupe Bridgestone vient en effet de confier la gestion de ses pièces de réemploi au spécialiste du genre en France, qui dispose d'une offre riche de 5 millions de références avec des pièces détachées d'occasion garanties.  

Grâce à la plateforme caréco-pro.fr, les 300 centres que compte First Stop dans l'Hexagone peuvent accéder au stock de PRE de la société et ainsi se mettre en conformité avec les nouvelles obligations légales en proposant à leurs clients des pièces détachées issues de l'économie circulaire tout en diversifiant leurs prestations.

Publié dans Marketing
Page 1 sur 4

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter