Pneumatique - Le site
vendredi, 13 janvier 2017 12:20

Pneumatiques F1 2016 : la saison en chiffres

Pirelli vient de dévoiler tous les chiffres clés relatifs aux pneumatiques lors de la saison 2016 de Formule 1. A vos stats, prêts, partez !

Pneumatiques :

•        Nombre total de pneumatiques fournis en 2016 : 42 792

•        Parmi eux, 38 112 dans le cadre des week-ends de courses, 4680 pour les tests

•        De ces 42 792, 28,188 étaient des slicks et 14 604 des gommes intermédiaires ou pluie

•        Nombre total de pneumatiques utilisées durant les week-ends de course : 15 652, parmi lesquels 13 844 slick et 1808 enveloppes intermédiaires ou pluie

•        Nombre total de pneumatiques recyclés : tous

•        Nombre maximum de kilomètres effectués par chaque mélange (tests exclus) :

      Dur : 759 km (Daniel Ricciardo, Red Bull)

      Medium : 3,597 km (Valtteri Bottas, Williams)

      Tendre : 6,566 km (Sergio Perez, Force India)

      Super-tendre : 4,598 km (Valtteri Bottas, Williams)

      Ultra-tendre : 2,052 km (Nico Rosberg, Mercedes)

      Intermédiaire : 444 km (Jenson Button, McLaren)

      Pluie : 523 km (Lewis Hamilton, Mercedes)

 

Pit Stops :

•        Nombre total de pit-stops : 933 (parmi lesquels 4 « drive-through » et un « stop and go »)

•        Soit une moyenne de 44,4 par course, et 2,01 par pilote à chaque Grand Prix

•        Plus grand nombre d’arrêts dans une course : 66 au Grand Prix de Chine

•        Moins de pit-stops en une course : 26 en Russie

 

Dépassements :

•        Nombre de manœuvres de dépassements en 2016 : 866 (*), soit 41,2 par course

•        Plus grand nombre de manœuvres en courses sur piste sèche : 128 en Chine (**)

•        Plus grand nombre de manœuvres en courses sur piste humide : 64 au Brésil

•        Plus petit nombre de manœuvres en courses sur piste sèche : 10 en Hongrie

•        Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres en 2016 : Max Verstappen, 78 (**)

•        Pilote ayant réalisé le plus de manœuvres sur une course : 18, Lewis Hamilton en Chine

•        Pilote qui a été le moins dépassé : Sebastian Vettel, 1 fois (par Max Verstappen Grand Prix du Brésil, au 66e tours, pour le gain de la 5e place)

•        Pilote qui a gagné le plus de places dans le premier tour : Fernando Alonso, qui a grimpé de 41 positions dans la première boucle en 2016

•        Team qui a réalisé le plus de manœuvres : Red Bull, 136 dépassements (**) – 61 par Daniel Ricciardo, 60 par Max Verstappen, 15 par Daniil Kvyat

•        Team qui a réalisé le moins de manœuvres : Mercedes, 7 dépassements (Nico Rosberg 4, Lewis Hamilton 3)

(*) Comment sont calculées les manœuvres de dépassements : elle est comptabilisée lorsqu’elle est réalisée durant un tour lancé (premier tour exclu, donc) et que le pilote a conservé sa position à l’issue du tour. Les changements de position permis grâce à un problème mécanique ou parce que l’on prend un tour ne sont pas pris en compte.

(**) Il s’agit du chiffre le plus important depuis 1983 (première année des datas)

 

 

Circuits et course :

•        Plus longue course de la saison : Brésil, 3 heures, 1 minute et 1,335 seconde

•        Course la plus courte de la saison : Italie, 1 heure, 17 minutes et 28,089 secondes

•        Course la plus rapide de la saison : Italie, avec une vitesse moyenne pour le vainqueur (Nico Rosberg) de 237.558 km/h

•        Vitesse la plus élevée atteinte par un pneumatique Pirelli P Zero de Formule 1 au cours d’un Grand Prix : 372,5 km/h, Valtteri Bottas au Mexique (*)

•        Record de meilleurs tours : Lewis Hamilton, 15 (3 en course, 12 en qualifications)

•        Plus grand nombre de tours menés : 566 (Lewis Hamilton)

(*) Nouveau record durant une saison officielle (le précédent, 370,10 km/h, avait été établi par Kimi Räikkönen au Grand Prix d’Italie 2005)

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement