Pneumatique - Le site
mardi, 11 juillet 2017 08:19

Michelin prend le contrôle du guide Parker

Le groupe Michelin a récemment annoncé avoir pris une participation de 40% dans le capital de Robert Parker's Wine Advocate (RPWA), spécialiste réputé de la critique œnologique.

Fondée par l'américain Robert Parker en 1978, la société RPWA est ainsi devenue une référence en matière de critique, attribuant aux vins testés à l'aveugle des notes comprises entre 50 et 100 points. "Avec cette prise de participation, Michelin renforce et développe son expérience dans le domaine de la gastronomie pour proposer au client des sélections à très forte valeur ajoutée", indique Michelin, naturellement propriétaire du célèbre guide gastronomique qui porte son nom.

Le guide Michelin et RPWA projettent d'organiser des dîners regroupant de grands chefs qui travailleront à un menu unique et accompagné de vins sélectionnés par le guide Parker. "Ces services qui visent à créer des expériences exceptionnelles devraient être déployés en Asie, aux Etats-Unis et en Europe d'ici à 2019", précise Alexandre Taisne, directeur des activités gastronomiques et de voyage de Michelin. Michelin s'était déjà diversifié depuis 2016 dans les événements gastronomiques et l'initiation à la dégustation de grands crus en organisant à Singapour et Hong Kong, à l'occasion du lancement de ses guides, des dîners pouvant compter plusieurs centaines de personnes.

Pour recruter de nouveaux clients, le guide Michelin doit accélérer son expansion dans le digital, un chantier prioritaire. "Notre compte Instagram, lancé en janvier, compte déjà 300000 followers", précise Alexandre Taisne, avant d'ajouter que d'importants efforts vont encore être déployés pour le plan de digitalisation. De son côté, le guide Parker compte 40000 membres abonnés à ses notes mensuelles.

Le montant de la transaction n'a pas été rendu public. Robert Parker n'est plus le premier actionnaire de RPWA, dont la majorité du capital est aujourd'hui détenue par des investisseurs asiatiques.

(avec Reuters)

 

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter