Pneumatique - Le site
lundi, 22 janvier 2018 11:57

Trois nouveaux centres pour Point S

L'enseigne renforce son maillage avec l'ouverture de trois nouveaux points de vente situés dans les départements des Vosges, des Hautes-Alpes et des Hautes-Pyrénées.

 

Après avoir gravi tous les échelons dans le secteur automobile à des fonctions commerciales et après avoir racheté une concession Peugeot (en 2012, à Gélacourt, en Meurthe-et-Moselle), Gérarld Bertin diversifie aujourd'hui ses activités. Ce dernier vient ainsi d'ouvrir un centre-auto Point S sur la commune de Raon-L'Etape (88), dans une zone commerciale dynamisée d'un côté par un hypermarché et de l'autre par une station-service.

Plus au sud, c'est à Julien Reynaud que l'enseigne doit son développement. Déjà propriétaire d'un Point S Entretien Rapide à Gap, l'entrepreneur vient d'inaugurer une seconde implantation à Tallard, dans les Hautes-Alpes. Installé là-encore dans une zone commerciale, le site dispose d'une surface de vente en libre-service de 100 mètres carrés avec tous types de produits (fluide/liquide, entretien, remorquage, ampoule…) et propose en outre un service de lavage auto.

Enfin, du côté des Hautes-Pyrénées, à Lannemezan très précisément, Point S est désormais représentée par un centre-auto dirigé par Julien Routoulp. Alors que ce dernier admet que la notoriété de l'enseigne a été déterminante dans son choix, celui-ci dispose d'une surface de vente en libre-service de 180 mètres carrés et d'un atelier de 600 mètres carrés pour l'entretien général des véhicules.

Publié dans Distribution

Disponible partout en France pour moins de 40 euros par mois, cette offre inédite a été construite avec et pour les automobilistes.

 

Fidèle accompagnateur des automobilistes depuis 45 ans, Feu Vert franchit une nouvelle étape dans cette démarche. A l'instar de ce que font depuis très longtemps les constructeurs automobiles par le biais de leurs réseaux, l'enseigne lance son tout premier contrat d'entretien. Une offre construite "avec et pour les automobilistes, pour couvrir l'entretien courant de leur voiture" disponible partout en France au prix de 39,90 euros par mois.

Ce contrat permettra aux clients de maitriser leur budget et leur simplifiera l'entretien de leur véhicule avec un forfait qui respect "le carnet d'entretien et le maintien de la garantie constructeur". Surtout, cette offre inclut la prise en charge des pneumatiques qui représentent à eux-seuls un poste de dépenses conséquent.

"Notre mot d’ordre a été de donner la priorité à l’automobiliste et à sa tranquillité d’esprit, indique Christine Droulers, directrice communication et marketing clients de Feu Vert à propos de ce contrat. Les tests en centres auto ont confirmé cette attente pour une offre unique sur le marché, facilitatrice pour les automobilistes et connectée à leurs besoins. Nous l’avons dès à présent déployée sur l’ensemble du territoire, en succursale comme en franchise pour que tous les consommateurs français puissent accéder à cette innovation".

Publié dans Marketing

L'enseigne de centres auto a récemment découvert Mayotte en inaugurant ses deux premiers centres tandis qu'un troisième Point S a vu le jour en Guadeloupe.

 

Installé depuis près de 30 dans l'archipel des Comores, le groupe Tetrama a récemment permis à Point S de découvrir une nouvelle région. Le spécialiste des travaux publics et de l'automobile vient en effet d'inaugurer les deux premiers points de vente de l'enseigne à Mayotte. Le premier a été ouvert à Labattoir, dans la région de Petite Terre, alors que le centre Zoom Centre Auto que gérait déjà le groupe à Mamoudzou a été transformé et arbore désormais les couleurs de l'enseigne.

Après avoir rencontré la direction de Point S sur le salon de la Franchise, le nouvel adhérent a été séduit par les valeurs de l'enseigne. "En tant que structure familiale, nous avons la même vision du business. Surtout, nous avons beaucoup de clients expatriés sur l'archipel, explique Malik Kalfane, le gérant de ces centres. La notoriété de Point S est un gage de confiance pour ses nouveaux arrivants". Sans plus attendre, le groupe Tetrama a déjà acté l'ouverture d'un troisième point de vente dès le premier trimestre 2018.

14 centres outremarins

En parallèle, Point S vient également d'ouvrir un nouveau centre en Guadeloupe. A la tête de celui-ci installé à Petit Canal, Magguy Calabre propose toutes les prestations liées à l'entretien automobile, dont la climatisation, pour les particuliers. Déjà présente sur l'île avec un point de vente dédié à la grosse mécanique et la carrosserie, la gérante a choisi Point S pour sa spécialité et son savoir-faire dans le pneumatique.

Grâce à cette nouvelle ouverture, l'enseigne dispose désormais de trois implantations sur l'île. Les deux autres, dirigées par Denis Gombeaud-Saintonge, sont basées à Baie Mahault et Saint-François. En tout, Point S compte 14 centres dans les DOM-TOM en étant présent, en plus de Mayotte et de la Guadeloupe, à La Réunion, à Wallis et Futuna et en Guyane.

Publié dans Distribution
lundi, 11 décembre 2017 22:53

Euromaster va faire du vitrage dès 2018 !

Alors que l'enseigne a profité du dernier salon Solutrans pour présenter sa nouvelle offre TMPS, Euromaster souhaite continuer à innover et ambitionne de se lancer dans le vitrage dès l'an prochain.

 

Au cours d'une dernière édition fortement marquée de leur empreinte, les solutions digitales constituaient l'un des thèmes phares mis en avant par Euromaster sur Solutrans. Deux ans après avoir dévoilé sa solution Master Care (inspection et maintenance préventive des flottes PL pour assurer une continuité d'activité), l'enseigne présentait cette année à Lyon sa nouvelle offre TPMS. Une solution connectée de monitoring des pneus en temps réel.

Au plus près des clients

"L'idée consiste une nouvelle fois à être au plus près de nos clients, note Claire Albert, category manager poids lourd chez Euromaster. Avec l'offre TPMS, l'objectif est de limiter au maximum les incidents et les dépannages avec un contrôle à distance et en temps réel de la pression des pneumatiques". Un capteur installé sur les roues et deux boitiers (remorque et tracteur) permettent au conducteur d'être alerté sur l'instant de l'état de ses montes.

"Il peut alors soit se rendre dans un centre Euromaster, soit déclencher le service de dépannage Euromaster Assistance, qui garantit un retour sur la route dans les deux heures", précise Claire Albert. Un gage de sécurité, de productivité mais aussi d'économies. En attendant de mesurer les effets de TPMS, la solution Master Care permet quant à elle de réduire de 30% les dépannages !

Si les retours de la solution TPMS ne sont pas encore chiffrables, ceux de Master Care permettent à l'enseigne de revendiquer une réduction des dépannages de 30% ! Pour aller encore plus, le réseau table actuellement sur une application mobile conçue tel un e-call avec boite de dialogue et géolocalisation.

Du vitrage en guise de diversification

Au-delà du digital, Euromaster explore également d'autres pistes de développement. Pour parfaire son maillage, l'enseigne déploie actuellement des Satellite Stores en complément de ses centres traditionnels et de ses ateliers mobiles. Implantés en Bretagne (sept), ces sites sont en réalité des containers servant de base de stockage de pneumatiques et d'atelier léger capable de toucher des régions plus difficiles à atteindre.

Enfin, dans une logique de diversification d'activité, l'ex-spécialiste du pneumatique qui se définit aujourd'hui comme "un acteur référent de l'entretien" compte se lancer dans une nouvelle activité. Dès le premier trimestre 2018, de la réparation et du remplacement de vitrage sera proposé dans le réseau Euromaster. "Dans un premier temps, cette activité sera destinée à des flottes VL avant d'être dupliquée ensuite pour le secteur industriel", précise Stéphanie Decompois, directrice marketing et communication d'Euromaster France.

Publié dans Distribution

Alors que l'enseigne de centre-autos de Continental fédère 224 points de vente, celle-ci entend focaliser son développement sur sa franchise tout en gagnant en visibilité sur la toile avec notamment un site de e-commerce.

 

Sept ans après avoir entamé la construction de son réseau au gré de plusieurs rachats d'ampleur – Ripa (10 sites, 2010), Alençon Pneus (45 sites, 2011), Saci (55 sites, 2013) et Massa Pneus (138 sites, 2014) – Best Drive entend à présent se concentrer sur ses acquis. "L'heure des grands rachats est terminée, indique Serge Bonnel, directeur général de Continental France. Aujourd'hui, notre priorité consiste à ne faire de cet ensemble qu'une seule et même entreprise".

Un travail qui implique une harmonisation aussi complexe que chronophage des process et des outils que ce soit sur le plan social, financier ou informatique. A ce jour, Best Drive revendique 224 points de vente dans l'Hexagone, dont 120 orientés à la fois VL et PL alors que 60 autres se concentrent uniquement sur ce segment, et ambitionne d'atteindre à moyen termes les 300 implantations. Si Serge Bonnel explique "ne pas s'interdire de racheter de nouveaux points de vente", celui-ci entend le faire "de façon plus ciblé".

Une douzaine de franchisés...

Surtout, le dirigeant entend concentrer le développement de son enseigne autour de deux thématiques clés. La première porte sur la franchise Best Drive qui ne compte à ce jour qu'une douzaine de représentants. Trop peu à en croire Serge Bonnel qui loue "le dynamisme des indépendants et franchisés. C'est quelque chose qui nous intéresse". Par ce biais, le réseau de centre-autos ambitionne également de combler certains manques, notamment sur toute la façade ouest de la France où il est peu présent.

En parallèle, Best Drive souhaite également renforcer sa présence sur le web. Un impératif lié à la notoriété de l'enseigne que Continental entend améliorer mais aussi aux habitudes des consommateurs. En 2018, un site de e-commerce calqué sur les standards du moment verra le jour. "C'est un élément qui nous manquait alors que ça devient fondamental vis-à-vis de nos client", conclu Serge Bonnel.

 

Publié dans Distribution
lundi, 30 octobre 2017 17:24

500 centres pour Point S en France !

Point S vient d'atteindre le cap symbolique des 500 centres sur le territoire français. Mais l'enseigne dirigée par Christophe Rollet voit déjà -beaucoup- plus loin !

Publié dans Distribution
lundi, 16 octobre 2017 16:38

Point S fidèle à Equip Auto

Point S veut utiliser Equip Auto pour rappeler son offre de quatre concepts ("Entretien Rapide", "Centre-Auto", "City", "Industriel") et réserve une annonce en avant-première pour sa soirée "Adhérents".

Publié dans Marché
lundi, 04 juillet 2016 12:21

Autobacs met en avant son offre en ligne

En plus de la réservation de pneus en ligne sur son site autobacs.fr, l'enseigne rappelle la possibilité de commander aussi "online" le montage dans un centre Autobacs.

Publié dans Distribution
mardi, 28 juin 2016 14:50

Feu Vert a un nouveau boss

En poste depuis 2009, l'emblématique Bernard Perreau laisse les commandes de Feu Vert à Patrick Herman, suite à la prise de contrôle du fonds Alpha Private Equity.

Publié dans Distribution
mardi, 05 avril 2016 10:45

Une nouvelle pub décalée pour Speedy

L'enseigne de Jacques le Foll diffuse actuellement un message publicitaire évoquant sa qualité de services sur le ton de l'humour. Signé Mathieu Amalric.

Publié dans Marketing
Page 1 sur 2

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter