Pneumatique - Le site

Ça bouge à la tête de l'enseigne de centres autos qui enregistre l'arrivée de Stéphane Godard, transfuge du groupe Mobivia, à sa tête.

 

Après avoir passé plus de deux décennies dans le groupe Mobivia, Stéphane Godard a choisi de rejoindre le groupement des Mousquetaires en tant que directeur de l'enseigne de centres autos Roady. Agé de 47 ans, le nouveau responsable a débuté sa carrière chez Norauto en tant que chef d’atelier.

Pendant vingt ans, il a occupé différents postes au sein de l’enseigne dont directeur de centre de profit et directeur de secteur. En 2017, il rejoint l’enseigne Altermove, leader du vélo électrique et de la mobilité douce elle-aussi filiale du groupe Mobivia, au poste de directeur des opérations réseaux. Deux ans plus tard, il prend la direction du développement des partenariats et du concept chez Midas.

Placé sous la responsabilité de Denis Larquier, président des enseignes "mobilité" des Mousquetaires (Roady, Rapid Pare-Brise, American Car Wash, Izyscoot), Stéphane Godard aura désormais pour mission de poursuivre le développement de l’enseigne sur le territoire avec, notamment, un très haut niveau d’exigence en ce qui concerne l’expérience clients dans les points de service.

Publié dans Carnet

 

Une semaine après la fin du confinement, les professionnels de l'après-vente font état d'un premier bilan encourageant. Le retour progressif des clients se corrèle avec de nouvelles contraintes de travail qu'il faut encore apprivoiser. Témoignage d'un adhérent Roady.

 

Dans les ateliers et les points de vente, la vie ne s'est jamais réellement arrêtée. A l'inverse du monde de la restauration ou du tourisme, par exemple, celui des services de l'automobile a pu poursuivre son activité durant les deux mois de confinement induits par la pandémie de coronavirus au titre d'une activité dite "essentielle" au bon équilibre de la nation. Ce service minimum, bon nombre de professionnels s'y sont pliés avec responsabilité et passion sans que cela ne suffise toutefois à sauver leurs trésoreries. Pour les réseaux peu ou pas présents en B2B, la chute a été vertigineuse et, chez Roady, seulement 10 à 20 appels quotidiens de particuliers ont été dénombrés à l'échelle de l'ensemble du réseau (113 centres dans l'Hexagone).

Les quatre centres autos aux couleurs de l'enseigne des Mousquetaires et les deux sites de vitrage Rapid Pare-Brise de Ludovic Piaugeard, situés dans l'Eure, étaient eux-aussi quasiment à l'arrêt. Aussi difficile soit-il, ce service minimum, cette étape d'entre-deux en quelque sorte, aura aussi permis au gérant de préparer très tôt la reprise. Avec la centrale du réseau, dont il est membre du conseil d'administration, deux axes de travail ont été identifiés : trier, analyser et retravailler toutes les informations administratives, juridiques et réglementaires pour diffuser à tous les adhérents un guide sanitaire ; assurer à tous une reprise en toute sécurité avec la livraison d'un kit sanitaire.

De nouvelles méthodes de travail

Masques, gants, gel hydroalcoolique, visières et surcote de travail pour les équipes, plexiglas pour les comptoirs, PLV et fléchage pour l'ensemble du centre… Autant d'éléments financés, pour le premier envoi, par la centrale tandis que les réapprovisionnements seront à la charge des adhérents. L'aspect sanitaire a donc un coût, sensible au demeurant, mais Ludovic Piaugeard ne s'en soucie guère, bien heureux déjà d'avoir eu accès à tous ces équipements indispensables à la sécurité de ses 45 salariés. De la théorie à la pratique, la date du lundi 11 mai 2020 est venue marquer la reprise globale de l'activité et le début d'une nouvelle façon de travailler.

"Je crois que mes collaborateurs ont été sensibles à toutes les précautions que nous avons prises, ça les a rassurés, ils ont compris qu'on ne prendrait aucun risque avec leur santé, note le chef d'entreprise. Pour eux, ça n'en demeure pas moins un moment particulier. Les contraintes sont telles qu'on doit faire preuve de beaucoup de pédagogie en leur rappelant régulièrement les bons réflexes à prendre". Dans chaque centre, le moindre stylo ou téléphone est désormais individualisé. Idem dans l'atelier où chaque mécanicien doit enfiler une tenue à usage unique et suivre un protocole spécifique (désinfection du véhicule avant et après, housses de protection…).

Quand le "SBAM" en prend un coup

Tout ceci n'est également pas sans conséquence sur la productivité. Les contraintes étant plus nombreuses et chronophages, le rendement dans l'atelier s'en trouve amoindri. De même, l'accueil client a été complètement modifié par toutes ces mesures de distanciation sociale. "Avec un plexiglas sur le comptoir ou un masque sur le visage, le "SBAM" (sourire, bonjour, au revoir, merci, NDLR), l'un des principes de notre métier, est clairement différent", confirme Ludovic Piaugeard.

En dépit de tous ces nouveaux obstacles, le dirigeant tire un premier bilan encourageant de cette reprise. "Il y a un effet déconfinement, juge-t-il. On est encore loin d'une activité pleine et entière mais on voit les clients revenir en atelier". A plus longue échéance, ce dernier se montre très prudent. Au-delà de la crainte d'un re-confinement, ce sont aussi les multiples incertitudes qui expliquent cet état d'esprit. "On voit bien que les gens font encore très attention. L'évolution de la pandémie fait peser de gros doutes." Seule certitude pour lui : l'après sera forcément différent de l'avant.

 

Publié dans Distribution
lundi, 03 juin 2019 06:39

Roady s'implante à Castelnaudary

L'enseigne des Mousquetaires renforce son maillage avec l'inauguration d'un nouveau centre en franchise dans le département de l'Aude. Roady compte à ce jour près de 120 implantations dans l'Hexagone.

 

Depuis le 15 avril 2019, l'enseigne Roady compte une troisième implantation dans le département de l'Aude. Après Carcassonne et Lézignan Corbières, c'est à Castelnaudary que le réseau du Groupement des Mousquetaires est désormais présent grâce à l'investissement de Nicolas Rumeau et Hannah Tapley. Le couple de nouveaux franchisés a été séduit par les valeurs et le modèle de l'enseigne qui fédère près de 120 sites en France et une quarantaine au Portugal.

Leur centre, situé en face du centre commercial Ôscatel, près de l'autoroute A61, s'étend sur une surface totale de 670 m2 dont 275 m2 d'atelier et 180 m2 de surface de vente. Un large panel de prestations, disponibles avec ou sans rendez-vous, est proposé avec des pièces techniques et des pneumatiques de grandes marques.

L'ouverture de ce centre a aussi permis de créer de l'emploi puisque huit salariés ont été recrutés en CDI, dont la plupart grâce à un partenariat avec Pôle Emploi. Nicolas Rumeau a travaillé pendant plus de 20 ans dans le secteur automobile, en tant que technicien puis conseiller commercial au sein de différentes marques, tandis que son épouse, Hannah Tapley, revendique une solide expérience en comptabilité, droit et gestion.

Publié dans Marché
jeudi, 11 avril 2019 09:15

Le deux-roues séduit Midas et Roady

L'enseigne du groupe Mobivia et son concurrent des Mousquetaires renforcent leur offre en se lançant sur le segment du deux-roues. Cinq centres Midas proposent d'ores et déjà cette prestation.

 

Dans une lutte acharnée, tous les réseaux rivalisent d'inventivité pour se différencier et offrir à leurs membres les meilleurs arguments possibles. Dans cette quête de nouveaux leviers de croissance, l'éco-révision, la conversion au bioéthanol, la maintenance de véhicules électriques et hybrides ou encore le vitrage constituent des pistes de plus en plus répandues. Ce phénomène souligne aussi cette volonté "de devenir un acteur global de la mobilité", comme l'indique Inès Charara, chargée du développement des franchisés de Midas.

Fidèle à ses habitudes, l'enseigne du groupe Mobivia participait le mois dernier à Franchise Expo Paris. Un passage obligé pour cette structure qui fédère 364 centres dans toute la France, dont 334 en franchise, et qui ambitionne d'en ouvrir une vingtaine de plus en 2019. Pour convaincre de nouveaux investisseurs, Midas enrichit son offre. Un nouveau site internet arrivera au printemps, le déploiement de l'éco-prévention est en cours alors que la formation des centres aux modèles électriques et hybrides vient de débuter. En parallèle, l'enseigne propose à ses adhérents de se lancer dans une nouvelle activité de maintenance de deux-roues.

Une clientèle plus exigeante

Une initiative partagée, à l'autre bout du salon et sans la moindre concertation, avec Roady ! L'enseigne des Mousquetaires nous a elle-aussi confirmé sa volonté de se lancer sur ce nouveau marché dans les prochains mois. "On se positionne sur le marché de la mobilité au sens large", indique Philippe Jeannier, président du conseil d'administration de l'Union des Mousquetaires. Les 114 centres Roady – chiffre devrait grossir d'une trentaine d'unités cette année et atteindre les 200 d'ici fin 2021 – seront prochainement formés et équipés pour vendre des accessoires et entretenir des deux-roues.

Chez Midas, le projet est davantage avancé. Deux sites franciliens et trois autres dans le sud de la France proposent déjà cette prestation. "Ce sont nos adhérents qui font le choix de la proposer ou non mais on croit beaucoup à un effet boule de neige dans le réseau", note Stéphane Godard, responsable du développement de l'enseigne. Formation, matériel, équipement, cette diversification nécessite un coût qui n'a cependant "rien de prohibitif", ajoute le responsable. Midas espère par ce biais toucher "une clientèle différente, plus exigeante aussi", conclut Inès Charara.

Publié dans Distribution

Pour obtenir de meilleures conditions d'achat auprès des fournisseurs nationaux et internationaux, les deux enseignes donnent naissance à une société commune, dénommée Prody, dédiée à leurs référencements et négociations.

 

L'union fait la force. Avec Prody, contraction de leurs deux noms, Profil Plus et Roady entendent peser plus lourd dans leurs négociations avec les plus grands fournisseurs nationaux et internationaux. Cette société commune permettra au spécialiste de l'entretien et du pneumatique ainsi qu'au réseau de centres auto de bénéficier de conditions d'achat plus intéressantes auprès de leurs différents interlocuteurs. Le tout en conservant l'indépendance des deux sociétés.

"Ce partenariat, conclu d'égal à égal, a pour objet d'améliorer nos conditions d'achat afin de proposer à nos clients des produits de qualité à un prix compétitif, tout en préservant l'indépendance de nos politiques commerciales respectives, souligne Marie-Christine Billaud, présidente de Profil Plus. Nous nous réjouissons de cette alliance dont l'objectif essentiel est l'échange de bons procédés".

Pas une première pour les deux enseignes

Son homologue chez Roady, Denis Larquier, estime quant à lui que leurs deux enseignes sont guidées par des "chefs d'entreprise indépendants, animés par l'envie de faire évoluer leurs groupes respectifs avec la même gouvernance, le même mode de fonctionnement et la même vision du commerce".

Cette alliance n'est pas une première pour Profil Plus et Roady qui s'étaient déjà rapprochés en juillet 2017 autour d'un partenariat portant sur l'accueil, la réalisation des prestations pneumatiques et l'entretien des flottes automobiles grands-comptes et loueurs.

Publié dans Marché

Fin mai, Profil Plus et Roady ont conclu un partenariat qui vise à proposer une offre de prestations complète pour les flottes et à élargir leur maillage territorial.

Publié dans Distribution
lundi, 05 décembre 2016 17:03

Roady lance une offre d'assistance

Roady propose à tous ses clients ayant effectué une révision dans ses ateliers de profiter pendant un an de son nouveau service Roady Assistance.

Publié dans Distribution
mardi, 18 octobre 2016 11:31

Point S débauche chez Roady

Le réseau de spécialistes Point S a donc choisi de confier à Lionel Haberlé, jusqu'alors directeur général de l'enseigne Roady, la responsabilité de ses opérations.

Publié dans Carnet
mercredi, 28 octobre 2015 14:39

Une nouvelle charte visuelle pour Roady

Roady s'offre un lifting, en adoptant un nouveau logo et une nouvelle signature, plus en adéquation avec son groupement.

Publié dans Distribution

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter