Pneumatique - Le site

Le manufacturier américain a été choisi par Audi pour équiper son premier SUV 100 % électrique, l'e-tron, avec les pneumatiques Eagle F1 Asymmetric 3 SUV.

 

Audi a dévoilé son nouveau SUV e-tron 100 % électrique, mardi 18 septembre, à San Francisco (Etats-Unis). Une nouveauté chaussée par Goodyear dont les pneumatiques Eagle F1 Asymmetric 3 SUV (dimension 265/45R21 SUV) ont été retenus par la marque aux anneaux.

Ces pneumatiques répondent aux exigences du constructeur allemand en matière de potentiel kilométrique. Dans la mesure où le couple moteur des véhicules électriques est plus élevé que celui des voitures à combustion, l’usure des pneus peut être supérieure de 25 %. Grâce à la technologie avancée de sa construction, le Goodyear Eagle F1 Asymmetric 3 SUV est capable de relever ces défis. Celui-ci est reconnu pour ses performances de freinage et de tenue de route en toutes conditions.

Réduction du bruit dans l'habitacle

Sa technologie "Active Braking" permet des distances de freinage plus courtes de 1,2 mètres sur routes sèches ou mouillées (tests TÜV SÜD, octobre 2017). Sa technologie de construction optimisée pour SUV contribue à l’amélioration de sa tenue de route à hautes vitesses, la rigidité en virage et réduit l’usure. Ces caractéristiques sont associées à une nappe UHP Cool Cushion, une technologie qui renforce la tenue de route et réduit la résistance au roulement.

De plus, ils utilisent la technologie Goodyear SoundComfort, qui réduit le bruit à l’intérieur de la voiture de moitié (jusqu’à 4dB). Un atout pour les véhicules électriques pour lesquels les bruits de pneus et de roulement sont dominants à l’intérieur.

Publié dans Auto, VUL et SUV
mercredi, 02 mai 2018 17:55

Goodyear déçoit au premier trimestre

Alors que son chiffre d'affaires a progressé de 3,5 %, le manufacturier américain voit son résultat net plonger de 54,8 % au cours du premier trimestre !

 

Méthode Coué pour Goodyear ? Alors que son groupe vient de réaliser un premier trimestre décevant, Richard Kramer, PDG de Goodyear, déclare être "satisfait de nos résultats pour le premier trimestre compte tenu de la hausse du coût des matières premières et d'une demande plus faible que prévu", a indiqué le PDG de Goodyear, Richard Kramer.

Les ventes de pneus ont ainsi baissé de 2,5 % dans l'ensemble, représentant tout de même 39 millions d'enveloppes. Sur le seul marché américain, le recul est de 3 %, à 16,7 millions d'unités. Il ne faut toutefois pas y voir une grosse contre-performance de l'Américain puisque le marché mondial a reculé de 4 % en première monte et de 2 % en remplacement.

Pénalisé par la hausse du coût des matières premières

En revanche, côté financier, les chiffre sont moins bons. Après trois mois d'activité en 2018, Goodyear affiche un chiffre d'affaires de 3,830 milliards de dollars, en hausse de 3,5 %. Un montant toutefois inférieur de 100 millions aux attentes du marché. Le résultat d'une activité, notamment pénalisée par l'augmentation du coût des matières premières, qui a permis à Goodyear de dégager un bénéfice d'exploitation de 281 millions, mais en baisse de 28 %. Le bénéfice net quant à lui plonge de 54,8 %, à 166 millions.

L'année est encore loin d'être terminée et l'américain a encore largement le temps de se rattraper d'autant que le marché s'annonce plus porteur. De plus, il pourra aussi compter sur la coentreprise (TireHub) qu'il vient de créer avec Bridgestone pour la distribution des pneus aux Etats-Unis.

Publié dans Marché

Les deux manufacturiers ont choisi de faire distribution commune sur le marché américain avec la création d'une co-entreprise dénommée TireHub.

 

"Il est essentiel pour les vendeurs de pneus aux Etats-Unis, grossistes et détaillants, d'être capables d'apporter les bons produits au bon moment pour répondre aux besoins et attentes des clients." C'est ainsi que TJ Higgins, responsable des pneus VL de Bridgestone aux Etats-Unis et au Canada, a justifié le rapprochement de son groupe avec son concurrent Goodyear. Et celui-ci de mettre en lumière un environnement commercial "mouvant et de plus en plus complexe".

Aux Etats-Unis comme ailleurs, le pneu est un élément essentiel pour attirer des clients dans les ateliers. Afin que ces derniers soient satisfaits, que les bons pneus soient toujours disponibles, Goodyear et Bridgestone viennent donc d'unir leurs réseaux de distribution dans une société commune, dont chacun détient 50 %, baptisée "TireHub".

 80 centres pour débuter

Aux grossistes et détaillants "qui ont par nature un espace de stockage limité", TireHub proposera un accès à la demande à toute la gamme de produits pour voitures et camions légers des deux fabricants de pneumatiques, est-il indiqué dans un communiqué. Cette JV devrait avoir une valeur d'environ 600 millions de dollars, selon un document déposé auprès du régulateur américain des marchés boursiers, la SEC.

Basée à Atlanta, dans l'est des Etats-Unis, la nouvelle co-entreprise disposera à ses débuts de 80 centres de distribution et entrepôts répartis dans le pays. Elle sera dirigée par Peter Gibbons, un spécialiste des chaînes d'approvisionnement ayant travaillé pour Mattel et Starbucks.

Publié dans Industrie
lundi, 08 janvier 2018 10:14

Un nouveau patron pour Goodyear France

Dans le cadre d'une vaste réorganisation opérée à l'échelle européenne, Jean-Denis Perche prend la direction générale de Goodyear Europe du Sud et de Goodyear Dunlop Tires France.

 

Ça bouge chez Goodyear. Depuis le 1er janvier dernier, le groupe américain a fait évoluer son organisation Europe avec désormais cinq "hubs" regroupant des pays aux caractéristiques et besoins similaires avec, à la tête de chacun d'eux, un directeur général. Cette nouvelle politique profite ainsi à Jean-Denis Perche qui prend la tête du hub Europe du Sud (France, Espagne, Italie et Portgutal) et devient également DG de Goodyear Dunlop Tires France en remplacement de Mark Thys, nommé de son côté directeur du développement clientèle et intégration des processus de Goodyear EMEA.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Jean-Denis Perche a pour mission d'élaborer et de déployer une stratégie commerciale de marques et de gammes sur les quatre marchés dont il a la responsabilité, de créer des synergies entre chacun d'eux et de trouver de nouveaux relais de croissance sur cette zone géographique.

16 ans de fidélité

Après des débuts chez Euromaster, en 1996, en tant que responsable puis directeur marketing de l'enseigne en Allemagne, Jean-Denis Perche rejoint Dunlop en 2002 et devient responsable pricing et business intelligence, toujours en Allemagne. Après un détour dans une société de manutention, il revient deux ans plus tard dans le groupe mais cette fois-ci en France en qualité de responsable marketing de la marque Dunlop.

Suivront ensuite différentes missions – directeur marketing (2007), directeur de la division des pneumatiques consumer (2010), directeur général de Goodyear Dunlop Moyen-Orient et Afrique (2014) – jusqu'en 2016. Cette année-là, il devient responsable d’un projet visant à revoir la stratégie de distribution de Goodyear en Europe ("go to market"). Jean-Denis Perche est âgé de 43 ans et est diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences Commerciales d’Angers (ESSCA).

Publié dans Carnet

A l'occasion de sa prise de parole sur Solutrans, l'enseigne Vulco a fait le point sur les perspectives de développement qui s'ouvrent à elles via son réseau, "Fleet Programme" et "Vulco Parc".

Publié dans Distribution

Vulco a été reconnu parmi les meilleures enseignes de France pour sa qualité de services dans le cadre du palmarès 2018 Capital/Statista.

Publié dans Distribution

Goodyear a présenté des résultats nuancés au titre du troisième trimestre et plusieurs analystes soulignent que c'est le quatrième trimestre consécutif qui est inférieur aux attentes.

Publié dans Marché
lundi, 09 octobre 2017 17:14

Vulco se développe aussi en Espagne

Au cours des derniers mois, l'enseigne Vulco a significativement enrichi son maillage territorial en Espagne, gagnant aussi un partenaire de premier plan au Portugal.

Publié dans Distribution
lundi, 25 septembre 2017 13:31

Goodyear va prendre le contrôle de Ventech

The Goodyear Tire & Rubber company va acquérir Ventech Systems GmbH, société spécialisée dans la technologie d’inspection automatique des pneus, se renforçant ainsi sur le marché de la gestion de flotte.

Publié dans Marché
lundi, 18 septembre 2017 10:28

Goodyear de plain-pied dans l'industrie 4.0

La direction de Goodyear annonce la construction d'une usine au Luxembourg qui exploitera de nouveaux procédés d'automatisation et de connectivité.

Publié dans Industrie

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter