Imprimer cette page
Norauto poursuit son engagement environnemental. Norauto poursuit son engagement environnemental.
lundi, 22 mars 2021 09:04
Distribution

Norauto a recyclé 200 000 tonnes de pneus en 10 ans

L’enseigne de centres autos poursuit son engagement en faveur du recyclage et espère atteindre le zéro enfouissement et incinération. Pour y arriver, Norauto se fixe des indicateurs de valorisation.

 

La volonté de réduire son impact sur l’environnement ne date pas d’hier pour Norauto. En effet, celui-ci a démarré en 1995 et ne cesse de se poursuivre pour l’enseigne. Dernier fait en date qui prouve l’engagement RSE de l’enseigne : la labellisation de son premier centre en tant que "commerçant responsable".

Depuis plus de 25 ans, cette dernière s’intéresse au recyclage et a mis en place 21 filières différentes pour réutiliser ses déchets. Elle communique également sur ses engagements, notamment via sa chaîne YouTube.

Aujourd’hui, son objectif est clair : tendre vers le zéro incinération et le zéro enfouissement. Pour y parvenir, elle vient de déterminer des indicateurs de valorisation de ses produits usagés. Ainsi, Norauto peut piloter le pourcentage de réemploi, de valorisation matière (nouvelles applications) et de valorisation énergétique (combustible de substitution).

De pneus à roulettes de poubelles

Dans le détail, Norauto peut se targuer d’avoir recycler 100 % des enveloppes démontées dans ses ateliers en dix ans, soit 200 000 tonnes de pneus. Concrètement, ces derniers sont triés puis orientés vers une seconde vie (rechapage ou pneu d’occasion). Les plus abîmés sont envoyés chez un valorisateur qui les broie en vue de différentes applications. Un des partenaires réalise par exemple des roulettes de poubelles made in France. Les pneus peuvent également être valorisés en combustible de substitution pour les cimentiers.

Des mesures qui viennent compléter la vente de pneus reconditionnés, lancée fin 2020 dans une vingtaine de points de vente de la région parisienne, en partenariat avec Black Star. Il s’agit de pneus composés à 80 % de matière recyclée. Chacun d’entre eux permet d’économiser 35 kg de C02.

Renaissance pour 65 000 tonnes de batteries

Depuis 2009, Norauto a également redonné une nouvelle vie à 65 000 tonnes de batteries usagées. Le plomb est en effet fondu en lingots, le plastique transformé en billes pour d’autres usages et l’acide est neutralisé.

Enfin, en ce qui concerne les huiles de vidange, là aussi, le recyclage est total, soit 2 000 tonnes d’huile sur l’exercice 2019-2020. 57 % de ce reliquat est devenu une nouvelle huille régénérée pour des applications dans l’industrie, le reste a été lui aussi transformé en combustibles pour les cimenteries.

 

 

A lire aussi

Connectez-vous pour commenter