Pneumatique - Le site
mercredi, 02 juin 2021 07:00

Eurotyre accélère avec Wyz

Partenaires depuis un an, Eurotyre et Wyz vont renforcer leurs liens dès la rentrée 2021 avec une solution de distribution de pneus PL puis des modules de formation.

 

Après un exercice 2020 qui aurait dû être joyeux (l'enseigne fêtait ses 10 ans) et qui s'est finalement avéré épineux, Covid oblige, Eurotyre ambitionne de retrouver de la croissance dès cette année comme nous l'a récemment confié son directeur, Franck Mathieu. Dans cette optique, le digital occupe une place prépondérante et l'apport de Wyz y joue un grand rôle. Depuis 2020, le réseau du groupe Continental peut compter sur le soutien de la société compiégnoise, facilitateur de business pour de nombreux acteurs du pneumatique, qui a aidé l'enseigne à repenser sa plateforme d'achats Eurotyre Appro et référence désormais l'ex-panneau Arc en Ciel sur sa plateforme Wyz Fleet (permettant aux centres d'être visible auprès des gestionnaires).

Un travail nécessaire et qui a rapidement porté ses fruits. L'interface Eurotyre Appro, que les adhérents utilisent pour leurs approvisionnements en pneumatiques, a été revue et rendue plus ergonomique. Des fonctionnalités complémentaires ont également été intégrées. Enfin, le sourcing a été élargi pour répondre aux tensions du moment avec toutes les principales marques du marché, des entrées de gamme aux premium.

Des transactions simplifiées

Preuve du bienfondé de cette démarche, les membres du réseau ont majoritairement adopté cet outil puisque 70 % d'entre eux l'utilisent au quotidien. Pour chaque transaction, Wyz prend en charge la commande, gère le processus de facturation sécurisé ainsi que le back office et envoie une seule facture à l’adhérent.

"Au-delà d’un gain de temps et d’un accès à plus large catalogue, le partenariat avec Wyz Group nous permet de bénéficier du dépannage de pneumatiques toutes marques. C’est un réel facteur de sérénité, doublé d’un avantage concurrentiel, étaye Yannick Thierry, directeur du centre Eurotyre de Bresles (60). Les évolutions mises en place en matière de numérique ont même permis une croissance du chiffre d’affaires de notre centre de 9 % l’année dernière, en pleine crise du Covid-19 !"

"Des solutions adaptées à leurs ambitions digitales"

Dès la rentrée prochaine, ce partenariat va passer à la vitesse supérieure avec plusieurs nouveautés attendues. Une plateforme de commandes de pneumatiques poids lourds va ainsi voir le jour, apportant aux adhérents un vrai plus différenciant sur la cible B2B. En parallèle, et puisque c'est aussi l'une des grandes forces de Wyz, des modules d'e-learning (formation technique, produits, nouvelles technologies, etc.) vont également être déployés selon un calendrier qui reste à définir.

"Ce partenariat clé avec Wyz Group a contribué activement à soutenir notre activité, dans la période de tension en approvisionnement que nous avons traversée l’année dernière", se félicite Franck Mathieu. "Le réseau Eurotyre nous fait confiance et nous en sommes très fiers, juge quant à lui Pierre Guirard, PDG de Wyz. Nous construisons ensemble des solutions adaptées à leurs ambitions digitales et additionnons nos compétences pour mieux servir leurs clients".

Publié dans Distribution

Le réseau du groupe Continental, qui fédère à ce jour 212 centres dans l'Hexagone, se montre ambitieux. Touché par la crise sanitaire en 2020, Eurotyre souhaite que 2021 soit synonyme de relance et compte s'appuyer sur les outils numériques.

 

2020 devait être l'année de son dixième anniversaire mais la pandémie de Covid-19 est venue gâcher les festivités. Du moins les reporter, à 2022 sans doute, alors que les membres du réseau Eurotyre attendent avec impatience de pouvoir se rassembler. L'enseigne du groupe Continental n'a pas échappé aux affres de la crise sanitaire. L'an passé, ses ventes TC4 se sont rétractées de 9,8 % ce qui, sur un marché à -14,6 %, peu s'apparenter un résultat convenable. D'autant plus que l'ex-réseau Arc-en-Ciel a parallèlement performé en poids lourd (stable) et en agricole (+4,5 %).

"Un recul de près de dix points ne peut être considéré comme satisfaisant, note Franck Mathieu, directeur depuis deux ans. Ceci étant, je suis quand même fier de voir que nous avons su nous adapter à la situation, notamment sur le plan commercial, nous avons fait preuve d'agilité lors des pics d'activité, et nous avons confirmé notre vitalité. Aucune défaillance d'entreprise n'est à déplorer, nous avons accueilli 12 nouveaux adhérents et certains sujets importants ont avancé"

10 à 15 recrues chaque année

A l'orée de sa deuxième décade, Eurotyre se veut ainsi ambitieux mais pragmatique. La course à l'armement, très peu pour lui ! Aujourd'hui, le réseau fédère 212 points de vente dont une centaine ayant une activité BtoB industrielle, avec une croissance annuelle d'environ 10 à 15 nouveaux sites. Des chiffres qui ne disent pas tout puisque l'enseigne peut également s'appuyer, au sein du groupe Continental, sur sa complémentarité avec BestDrive (200 centres). "A nous nous deux, nous pouvons revendiquer un maillage très satisfaisant et très qualitatif", se félicite Franck Mathieu.

Pour continuer à grandir, Eurotyre entend aujourd'hui se renforcer à la fois auprès des petits flottes d'entreprise (en étant perçu tel un véritable one-stop-shop, en renforçant son dispositif d'intervention sur site) et des particuliers grâce à une montée en compétences sur l'électrification, les Adas ou le bioéthanol. En parallèle, la question du digital s'avère également crucial. La refonte des outils engagée il y a 18 mois porte ses fruits.

L'enjeu de la simplification

Eurotyre s'appuie ainsi sur un nouveau site internet et met également à disposition de tous ses membres des mini-sites à partir desquels chacun peut communiquer sur ses opérations commerciales, ses prestations ou ses spécificités. Un important travail de référencement a également été mené tandis que la tête de réseau gère elle-même les avis clients grâce à Google My Business.

Depuis le début du printemps, un nouvel outil informatique est également en cours de déploiement et vise à faciliter le quotidien des chefs de centres en leur permettant, en un clic, de publier une même info sur leur site et leurs réseaux sociaux. Plus qu'un gadget, un véritable atout pour simplifier la transformation numérique du réseau et de ses membres et donc, in fine, son appropriation par chacun.

Publié dans Distribution
vendredi, 31 janvier 2020 08:05

Wyz signe avec PSA, Total et Eurotyre

Les nouveaux accords se multiplient en ce début d'année pour le spécialiste du pneumatique B2B. Avec PSA, Total et Eurotyre, Wyz Group devrait boucler 2020 au-dessus des 50 millions d'euros de chiffre d'affaires, et ainsi accéder au statut d'ETI.

 

Rien n'entrave la bonne dynamique de Wyz. Déjà en forte hausse lors des deux exercices précédents, le chiffre d'affaires de la société s'est encore amélioré en 2019 pour atteindre les 43,2 millions d'euros. A ce rythme, le spécialiste du pneumatique B2B bouclera 2020 sur un résultat d'environ 55 millions d'euros qui marquera une étape symbolique dans son développement. En atteignant ce bilan, Wyz passera du statut de PME (petite ou moyenne entreprise) à celui d'ETI (entreprise de taille intermédiaire), objectif affiché depuis quatre ans.

Président et cofondateur de la société, Pierre Guirard y voit "la reconnaissance du travail accompli et des risques qui nous avons su prendre à certains moments". Ce passage à la catégorie du dessus sera facilité par la signature de trois accords d'envergure qui seront déployés tout au long de l'année. Partenaire d'une quinzaine de marques automobiles (Renault, Nissan, Ford, Toyota, Mercredes, Volkswagen…), Wyz a convaincu le groupe PSA de s'appuyer sur son savoir-faire.

Bientôt en Allemagne et en Italie

Celle-ci va ainsi venir compléter le catalogue pneumatique multimarque Service Box de PSA. Un outil à disposition de toutes les marques du groupe (Peugeot, Citroën, DS, Opel) sur lequel s'appuieront sans doute dans un futur proche les marques du groupe FCA, désormais rattaché au français. Wyz répondra aux indisponibilités ponctuelles sur certaines références d'enveloppes des plateformes Distrigo et du stock central de Vesoul. Un accord loin d'être anodin puisque Wyz contribue à hauteur de 8 à 12 % à l'activité pneumatique de ses clients constructeurs.

En parallèle, c'est avec Total que la société va collaborer. Le programme Total Fleet, à mi-chemin entre outil de service (accès à des stations-service, stations de GNV, bornes de recharge électrique, centres de lavage, parking, péages…) et portail de gestion de flotte, sera bientôt enrichi d'une offre en pneumatiques et en services. Wyz mettra ses relations privilégiées avec les manufacturiers et celles nouées avec des réseaux (BestDrive, Feu Vert, Vulco, Profil+…) au service des clients Total Fleet.

La Wyz Academy débarque chez Eurotyre

Pour PSA comme pour Total, un aspect fondamental a sans aucun doute facilité les échanges. Après avoir mis ce sujet en standby, Pierre Guirard souhaite en effet accélérer l'internationalisation de son entreprise. Implantée au Benelux, en Suède, en Espagne et au Portugal, celle-ci découvrira l'Allemagne à compter du 1er avril alors que l'Italie suivra dans le courant de l'année.

Toujours cette année, Eurotyre s'appuiera sur Wyz pour soutenir la croissance de ses 204 centres. Ces derniers profiteront d'une solution de sourcing optimisée alors qu'ils seront également les premiers professionnels à bénéficier de la Wyz Academy. Ce programme de formation comprend une vingtaine de modules d'e-learning techniques, marketing et logistique, permettant aux collaborateurs de renforcer leurs connaissances de façon simple et flexible. Ces accords et ces initiatives viennent confirmer la position d'incontournable du pneumatique de Wyz.

Publié dans Marché
vendredi, 27 septembre 2019 11:52

Eurotyre : 200 implantations et des ambitions

Alors que son développement s'accélère avec notamment une solution de devis en ligne, l'enseigne de revendeurs indépendants vient de franchir le cap symbolique des 200 sites.

 

Le réseau Eurotyre célèbrera en 2020 ses dix ans d'existence. En attendant cet évènement, celui-ci vient d'atteindre un autre cap symbolique. L'enseigne de revendeurs indépendants compte en effet désormais 200 points de vente. Une sacrée trajectoire pour l'ex-Arc en Ciel qui, en 2010, sept ans après sa création et confrontée à d'importantes difficultés financières, est reprise par le groupe Continental par l'intermédiaire de sa société ContiClub pour relancer son activité.

Si rien ne fut "aisé dans un contexte où l’on constate de nombreuses cessations d’activité chez les indépendants", comme l'indique le réseau, la construction de ce maillage s'est fait progressivement "avec une sélection rigoureuse des partenaires […] reconnus sur leur zone de chalandise pour leur professionnalisme et leur sérieux". Pour pérenniser son réseau tout en maintenant son développement, Eurotyre s'est particulièrement investi pour "aider ses membres à trouver des repreneurs à leur départ à la retraite".

Le plein de nouveaux services

"Eurotyre est un réseau d’indépendants réunis autour d’une même enseigne et d’une même philosophie, qui se constitue d’adhérents ayant un fort ancrage local avec pour cœur de métier, le pneu, commente Franck Mathieu, directeur Eurotyre / ContiClub. Cette organisation fait la force du réseau et son agilité, permettant de mettre en place des actions afin de s’adapter très rapidement au marché. L’engagement des dirigeants, en contact quotidien avec ses clients et ses équipes, permet une implication d’autant plus importante".

Cette étape est d'autant plus symbolique qu'elle est franchie au moment même où le réseau accélère son développement. Un tout nouvel environnement digital fait son apparition dans les centres au second semestre, avec notamment de nouveaux outils tels que le devis en ligne et des sites adhérents personnalisés. De nouveaux services – diagnostic digital, technologies hybrides-électriques, boîtiers bioéthanol E-85, calibrage des caméras – seront également déployés progressivement. 

Publié dans Marché
vendredi, 09 décembre 2016 11:59

Feu Vert intègre l'alliance FleetPartner

Avec l'arrivée du réseau Feu Vert à compter du 1er janvier prochain, l'alliance FleetPartner pourra ainsi revendiquer 750 centres dans l'Hexagone. De quoi peser sur le marché.

Publié dans Marché

Suite au départ de ses fondateurs, Siligom et Eurotyre, fin décembre 2015, qui ont créé Fleet Partner avec l'enseigne BestDrive, Eurogom a dû revoir sa stratégie. Eurogom a choisi d'aller sur le terrain pour convaincre des partenaires. Et ça marche !

Publié dans Distribution

 

La rumeur a donc été officialisée sur Equip Auto : BestDrive, Eurotyre et Siligom s'associent pour créer FleetPartner. Explications.

Publié dans Distribution

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter