Pneumatique - Le site
jeudi, 18 février 2021 17:25

Essai transformé entre Midas et Carglass

Le fast-fitter Midas accélère sur son service de réparation de vitrages. Lancé en 2019, en partenariat avec Carglass, celui-ci devrait être étendu à 250 centres d'ici le printemps 2021.

 

Midas accélère sur le vitrage ! Conformément à son positionnement, le fast-fitter veut donner un nouvel élan à son partenariat avec le spécialiste du vitrage, Carglass. Cet accord s'était matérialisé par le lancement de services de réparation de bris de glace et de remplacement de pare-brises dans une quinzaine de sites, au second semestre 2019. Ralenti l’an dernier, à cause de la pandémie de coronavirus, Midas entend relancer le déploiement de ces prestations en ce début d’année 2021. L’objectif : proposer ce service dans plus de 250 centres d’ici au printemps.

Pour rappel, grâce à ce partenariat, les techniciens Midas peuvent proposer à leurs clients la prestation Carglass en cas d’impact ou de fissure du pare-brise. En cas d’accord, une proposition de rendez-vous est envoyée par le spécialiste du vitrage en moins de 4h pour réaliser l’intervention. "Chez Midas, nous avons le souci de rendre service à nos clients au sens premier du terme. En se rendant dans notre réseau, les automobilistes bénéficient de conseils avisés et d’attentions, qui font notre différence et notre force. Aujourd’hui, cette offre Carglass a clairement du sens pour les centres qui la proposent. Nos techniciens s’occupent de tout au profit de clients plus sereins. Autrement dit, nous prenons soin d’eux et de leur véhicule, comme le veut la raison d’être de notre marque", explique Ludovic Dugabelle, directeur marketing de Midas France.

Carglass collabore aussi avec Norauto

De son côté, Carglass poursuit ainsi sa stratégie de développement de son maillage, notamment au travers de partenariats avec des acteurs incontournables du secteur, et qui comprend 450 centres (ou 800 points de contacts). Rappelons, à ce sujet, que l'enseigne du groupe Belron est également partenaire de Norauto, autre réseau du groupe Mobivia.

"Notre volonté via ce partenariat est d'être au plus proche de nos clients en nous positionnant sur le parcours de l'automobiliste. Nous venons ainsi compléter la palette de services Midas avec une prestation de qualité qui s'appuie sur toute l'expertise de nos techniciens vitrage Carglass. Ce partenariat avec Midas s'inscrit dans notre dynamique de développement qui consiste à s'adosser à des acteurs reconnus du secteur et nous permet aujourd'hui, avec 450 centres (ou 800 points de contacts), d’offrir un maillage remarquable également vers nos partenaires assureurs et flottes", déclare Marc Blankiet, directeur des opérations de Carglass.

Publié dans Marketing
lundi, 30 novembre 2020 09:32

Siliglass en ligne avec ses objectifs

Lancé en début d'année, le concept de réparation et de remplacement de vitrage de Siligom a déjà été déployé auprès de 27 points de vente. L'enseigne espère en compter quatre fois plus d'ici deux ans.

 

Le développement de Siligom dans le vitrage semble bien lancé et la pandémie n'a pas ralenti les ambitions de l'enseigne. Bien au contraire. En lançant en janvier dernier Siliglass, le réseau de centres autos s'était fixé pour objectif de déployer son nouveau concept dans 25 points de vente. A quelques semaines du terme de l'exercice 2020, Siliglass est en avance sur cette feuille de route puisque son panneau est désormais apposé sur 27 centres.

"Les conditions d'adhésion très attractives proposées ont favorisé cette réussite, mais je dois surtout féliciter nos équipes en interne qui ont créé et mis à dispositions de nos adhérents Siliglass en un temps record tous les outils nécessaires pour développer sereinement leur activité vitrage et satisfaire les clients de l'enseigne", se félicite Olivier Pasini, directeur général de Siligom.

Franchise offerte dans une limite de 100€

En quelques mois, toutes les pièces du puzzle ont été rassemblées. Pour accélérer le déploiement, des conditions tarifaires avantageuses et un modèle économique accessible (redevance fixée à seulement 3 % du CA hors taxe réalisé) ont été définis. Sur le terrain, des outils techniques et commerciaux ont été déployés, tandis que des accords avec les partenaires majeurs du vitrage ont été conclus pour rendre les adhérents le plus compétitif possible.

Cela se traduit également par des accords passés avec des partenaires de locations de voiture afin de proposer des véhicules de courtoisie ainsi que par des engagements forts comme la prise en charge des démarches avec les assureurs, le nettoyage intérieur du véhicule ou encore le remboursement de la franchise (dans la limite de 100 euros).

Un nouveau site internet

Un important travail de communication a également été réalisé. Chaque centre Siliglass dispose d'une page personnel sur siliglass.fr, d'une page Google My Business et d'un référencement sur l'ensemble des annuaires et GPS. Des campagnes de SMS et de communication papier et digitale diffusées localement sont aussi proposées aux adhérents. Depuis le 19 novembre, cette démarche est renforcée par le déploiement d'une plateforme web permettant notamment de générer des devis en ligne et de prendre rendez-vous directement sur le site.

Depuis peu également, le concept est porté par un nouveau représentant. Jérôme Vachez a en effet rejoint l'enseigne en qualité de directeur opérationnel de Siliglass. Gage à lui de mener à bien la suite du plan de développement. D'ici fin 2021, Siligom espère voir son concept adopté par une soixantaine de centres et une centaine d'ici la fin 2022. "Nous souhaitons devenir l'un des leader des réseaux indépendants", conclut Olivier Pasini.

Publié dans Distribution

Des corners dédiés au remplacement ou à la réparation de pare-brises verront le jour dans les enseignes des deux pneumaticiens. Celles-ci viennt de signer un nouveau partenariat avec le réseau France Pare-Brise.

 

Un pas de plus vers la diversification pour les enseignes First Stop et Côté Route. Ces dernières, qui comptent plus de 400 points de vente dans l’Hexagone, viennent d’acter leur rapprochement avec le réseau France Pare-Brise.

L’objectif ? Ouvrir des corners dédiés au vitrage (réparation ou remplacement de pare-brise) dans certains de leurs points de vente. Un accord dont se félicite Giovanni Lo Bianco, directeur général de First Stop et Côté Route : "Grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir unir les forces de nos deux réseaux. Nos clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels, vont pouvoir bénéficier de notre savoir-faire et de notre professionnalisme. Les satisfaire en leur proposant toujours plus de solutions est notre priorité".

Un accord similaire avec Euromaster

Pour France Pare-Brise, il représente une opportunité d’étendre son maillage et d’accélerer son développement sur le territoire. Pour rappel, le réseau s’était déjà rapproché d’un autre pneumaticien, Euromaster, en 2019 afin de proposer une offre globale à destination des flottes.

"C’est un véritable accord gagnant–gagnant, First Stop et Côté Route vont pouvoir proposer à leurs clients la réparation du vitrage automobile ainsi que le calibrage via nos centres de pose France Pare-Brise qui interviendront au sein des réseaux First Stop et Côté Route. […]. Les clients pourront ainsi prendre directement rendez-vous auprès de nos centres tout en bénéficiant des services France Pare-Brise comme le véhicule de prêt ou l’intervention à domicile. Ce partenariat est le fruit d’un véritable travail de collaboration entre nos équipes", a conclu Pierre-Yves Desjeux, directeur général adjoint de France Pare-Brise.

 

Publié dans Distribution
lundi, 24 août 2020 10:49

Cap sur le vitrage pour Feu Vert

L'enseigne de centres autos se diversifie grâce à un partenariat noué avec Mondial Pare-Brise. Par ce biais, les centres du premier accueillent un espace dédié à cette activité et ceux du second réalisent désormais des diagnostics entretien.

 

Nouveau développement pour Feu Vert. Quelques semaines après avoir scellé un accord avec eBay pour accueillir dans ses centres les clients de la marketplace, voilà que l'enseigne récidive en se rapprochant cette fois-ci de Mondial Pare-Brise. En s'associant au spécialiste du remplacement et de la réparation de vitrages auto, Feu Vert entend se diversifier sur une activité dynamique, génératrice de flux supplémentaires dans ses centres.

Depuis la mi-juillet, 17 points de vente Feu Vert et Mondial Pare-Brise soutiennent ce projet. Du côté des premiers, un espace a notamment été installé, animé par un technicien spécialisé, chargé d'accueillir les clients et de diagnostiquer leur véhicule.

"L'heure est à la concentration"

Feu Vert assure également les prises de rendez-vous pour réorienter l'automobiliste vers le centre MPB le plus proche ou pour réaliser l'opération directement chez lui. En parallèle, Mondial Pare-Brise réalise quant à lui un diagnostic entretien pour toute intervention vitrage.

"L'heure est à la concentration pour réponde aux besoins des clients BtoB et BtoC, assure Pascal Gorisse, responsable offre service et partenariats/développement de Feu Vert. Le partenariat avec Mondial Pare-Brise prend tout son sens et constitue en même temps un levier de croissance pour le groupe".

Publié dans Distribution
lundi, 20 janvier 2020 14:38

Point S Glass poursuit son déploiement

Deux nouveaux centres équipés d’une baie de vitrage Point S Glass viennent d’ouvrir à Montceau-les-Mines (71) et Epagny (74). L’enseigne de centres autos espère étendre son maillage en déclinant cette offre sur 120 sites d’ici fin 2020.

 

Lancé en juin 2019, le dernier-né des concepts du réseau de pneumaticiens (après Point S Entretien Rapide, Point S City, Point S Centre Auto et Point S Industriel, ndlr) continue de grandir et séduit les adhérents par sa flexibilité.

"Point S Glass connaît un engouement très marqué au sein du réseau. Une cinquantaine de centres Point S a déjà été séduite par ce nouveau concept en ouvrant une baie spécifique dédiée au vitrage. Notre objectif est de le déployer dans 120 centres d'ici à fin 2020", commente David Dewez, responsable du concept vitrage au sein de l'enseigne.

"Une prestation de vitrage très demandée dans la région"

Celui-ci se décline en deux options : la possibilité d’ouvrir un centre Point S Glass spécifique ou l’installation d’une baie de vitrage au sein d’un centre afin de diversifier l’activité. C’est le cas des deux dernières ouvertures.

A Montceau-les-Mines, Simon Cailler et son associé Emmanuel Conil ont ouvert une baie Point S Glass au sein de leur Point S Centre Auto situé en zone commerciale pour "proposer un large panel de prestations automobiles et de services à leurs clients". A Epagny, Christophe Douard qui a changé d’enseigne pour lancer un Point S Entretien Auto, a suivi la formation dédiée au vitrage avant d’installer sa baie. "Grâce à cette formation spécifique et assez technique, nous pouvons désormais proposer une prestation de vitrage très demandée dans la région", a-t-il conclu.

Publié dans Marché
lundi, 24 juin 2019 07:51

Point S s'attaque au vitrage

L'enseigne de centres autos entame sa diversification en se lançant sur le marché très porteur du vitrage. Avec Point S Glass, le réseau entend devenir le deuxième acteur national d'ici 2022.

 

C'est dans le cadre de la 4e édition du Point S Forum, rendez-vous incontournable du réseau organisé jeudi dernier à Lyon et qui a encore battu de nouveaux records (environ 600 participants et 100 partenaires-exposants), que l'enseigne a présenté son dernier concept. "La bonne santé du réseau ne nous suffit pas. Nous souhaitons aller plus loin et nous nous sommes dit qu'il était peut-être temps de se diversifier, d'élargir le spectre et de capter une nouvelle clientèle", justifie en préambule Christophe Rollet, directeur général du réseau. Après Point S Entretien Rapide, Point S City, Point S Centre Auto et Point S Industriel, voici venu Point S Glass. Une nouvelle offre dédiée au vitrage.

Si la bonne santé de ce marché (+27 % entre 2012 et 2017) a incité le réseau à s'y lancer, celui-ci s'est aussi aperçu qu'une part "significative" de ses adhérents en faisait déjà soit de façon artisanale, soit avec des enseignes spécialisées. A l'instar du rapprochement Norauto-Carglass, Point S a lui aussi été démarché par ces dernières pour implanter dans ses centres des corners de leur marque. Mais compte-tenu de son maillage, de son volume de clients et de sa notoriété, le réseau a préféré entamer cette aventure seul.

Un investissement mesuré

La particularité de Point S Glass tient d'abord dans sa flexibilité. Une première option permet ainsi de la déployer dans un centre du réseau déjà existant qui devra y dédier une baie. Celui de Saint-Jean-de-Soudain (38) a servi de base test au deuxième trimestre et sera rejoint d'ici la fin de l'été par une quarantaine de sites. La seconde permet à un investisseur de se lancer dans une activité à 100 % vitrage mais sous l'enseigne Point S.

Côté investissement, là encore, l'effort se veut mesuré. En activité annexe, il en coûtera moins de 5 000 euros (matériel compris tout comme la formation, réalisée en interne) tandis que l'opération s'élève à environ 600 000 euros pour un centre dédié. Pour l'heure, et pour préserver un minimum de rentabilité, Point S entend grandir sur ce marché sans l'appui des agréments d'assurance. Une campagne de communication décalée avec des affiches humoristiques "N'ayez pas peur des nids de poules" ou encore "Attention aux dos d'ânes" va permettre de faire connaitre le concept. Les réseaux sociaux et le web en général font également partie intégrante de la stratégie.

Bientôt disponible en industriel

Derrière Carglass, large leader du marché, Point S entend se positionner au deuxième rang avec une part de marché espérée d'ici 2022 à 15 % là où une kyrielle de dauphins tournent actuellement à 8-10 %. Ce cap dépendra aussi des évolutions futures de ce concept amené à être déployé en industriel alors que, dans une logique inverse, des centres dédiés pourront à terme se développer avec une activité entretien-pneumatique plus classique.

Le déploiement de solutions d'intervention mobiles, fondamentales sur cette activité notamment vis-à-vis des grands comptes, est également envisagée. Déjà reconnu pour son dynamisme, Point S pourrait rapidement explorer d'autres horizons. "Nous sommes bien partis pour poursuivre cette diversification", conclut Christophe Rollet. La tenue d'Equip Auto, en octobre prochain, apportera peut-être de nouvelles réponses.

Publié dans Marché

Offrir aux gestionnaires de parcs un service complet, centralisé et disponible en un seul rendez-vous, tel est l'objectif de ce partenariat entre les deux enseignes.

 

Les enseignes Euromaster et France Pare-Brise, respectivement spécialisées dans l'entretien de véhicules et dans la réparation et le remplacement de vitrages automobiles, annoncent leur collaboration au service des flottes de véhicules légers. Partageant les mêmes valeurs et une vision identique du service client, les deux réseaux se sont rapprochés pour mettre en place une solution qui répond aux attentes de leurs clients.

Un maillage de 730 centres

En pratique, cette association se matérialisera de la sorte : une fois le besoin identifié (réparation ou remplacement de pare-brise, vitres latérales ou arrières), Euromaster prend directement contact avec France Pare-brise pour coordonner l'intervention dans un délai maximum de 48h. Ensemble, les deux enseignes revendiquent un maillage national de 730 centres (400 pour Euromaster et 330 pour France Pare-Brise) et le conducteur pourra ainsi se rendre dans celui de son choix.

Le marché du vitrage automobile compte 2,2 millions d'interventions par an en France. Sur ce total, 63 % des interventions concernent le pare-brise alors qu'un bris de glace intervient en moyenne tous les 7 ans. Pour les gestionnaires, le sujet n'a rien d'anodin. La réparation ou le remplacement du vitrage pourra aussi être combinée à une opération d'entretien (révision, freinage, climatisation, pneumatiques…) dans l'optique de toujours mieux optimiser la mobilité et le retour à la route des véhicules.

100 000 professionnels se rendent chez Euromaster chaque année

"Grâce à ce partenariat, France Pare-Brise va bénéficier de la puissance et de la qualité d’Euromaster pour diffuser ses solutions bris de glace auprès des gestionnaires de flottes et des conducteurs de véhicules professionnels, se félicite Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise. Notre volonté est vraiment de simplifier les démarches pour nos clients, que ce soit le plus fluide possible pour les conducteurs comme pour les gestionnaires".

"Nous avons de nombreux points en commun avec France Pare-Brise : nos valeurs, notre vision du service client, la densité et la proximité de notre maillage, et bien sûr aussi de nombreux clients professionnels. C’est avant tout pour répondre à leurs demandes que nous avons opéré ce partenariat. Et nous espérons ne pas nous arrêter là dans notre collaboration", précise quant à lui Jean-Michel Fauron, directeur commercial véhicules légers et grands comptes d'Euromaster France. Chaque année, le réseau du groupe Michelin accueille 100 000 clients professionnels.

Publié dans Marché
lundi, 11 décembre 2017 22:53

Euromaster va faire du vitrage dès 2018 !

Alors que l'enseigne a profité du dernier salon Solutrans pour présenter sa nouvelle offre TMPS, Euromaster souhaite continuer à innover et ambitionne de se lancer dans le vitrage dès l'an prochain.

 

Au cours d'une dernière édition fortement marquée de leur empreinte, les solutions digitales constituaient l'un des thèmes phares mis en avant par Euromaster sur Solutrans. Deux ans après avoir dévoilé sa solution Master Care (inspection et maintenance préventive des flottes PL pour assurer une continuité d'activité), l'enseigne présentait cette année à Lyon sa nouvelle offre TPMS. Une solution connectée de monitoring des pneus en temps réel.

Au plus près des clients

"L'idée consiste une nouvelle fois à être au plus près de nos clients, note Claire Albert, category manager poids lourd chez Euromaster. Avec l'offre TPMS, l'objectif est de limiter au maximum les incidents et les dépannages avec un contrôle à distance et en temps réel de la pression des pneumatiques". Un capteur installé sur les roues et deux boitiers (remorque et tracteur) permettent au conducteur d'être alerté sur l'instant de l'état de ses montes.

"Il peut alors soit se rendre dans un centre Euromaster, soit déclencher le service de dépannage Euromaster Assistance, qui garantit un retour sur la route dans les deux heures", précise Claire Albert. Un gage de sécurité, de productivité mais aussi d'économies. En attendant de mesurer les effets de TPMS, la solution Master Care permet quant à elle de réduire de 30% les dépannages !

Si les retours de la solution TPMS ne sont pas encore chiffrables, ceux de Master Care permettent à l'enseigne de revendiquer une réduction des dépannages de 30% ! Pour aller encore plus, le réseau table actuellement sur une application mobile conçue tel un e-call avec boite de dialogue et géolocalisation.

Du vitrage en guise de diversification

Au-delà du digital, Euromaster explore également d'autres pistes de développement. Pour parfaire son maillage, l'enseigne déploie actuellement des Satellite Stores en complément de ses centres traditionnels et de ses ateliers mobiles. Implantés en Bretagne (sept), ces sites sont en réalité des containers servant de base de stockage de pneumatiques et d'atelier léger capable de toucher des régions plus difficiles à atteindre.

Enfin, dans une logique de diversification d'activité, l'ex-spécialiste du pneumatique qui se définit aujourd'hui comme "un acteur référent de l'entretien" compte se lancer dans une nouvelle activité. Dès le premier trimestre 2018, de la réparation et du remplacement de vitrage sera proposé dans le réseau Euromaster. "Dans un premier temps, cette activité sera destinée à des flottes VL avant d'être dupliquée ensuite pour le secteur industriel", précise Stéphanie Decompois, directrice marketing et communication d'Euromaster France.

Publié dans Distribution

Autodis Group vient d'officialiser la prise de contrôle de Mondial Pare-Brise, l'enseigne de vitrage quittant donc le giron de Feu Vert.

Publié dans Marché

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter