Pneumatique - Le site
vendredi, 28 mai 2021 07:41

1000 recrues attendues chez Norauto

Alternants ou saisonniers, les jeunes sont les bienvenus chez Norauto. L'enseigne souhaite recruter un millier de personnes dans les prochaines semaines pour renforcer les équipes de ses points de vente et de son siège.

 

Il y a des places à prendre chez Norauto ! Fidèle à son ADN, l'enseigne nordiste accompagne les jeunes depuis sa création il y a 50 ans et s'est logiquement impliquée depuis un an dans le dispositif gouvernemental "1 jeune, 1 solution". En marge de ses recrutements courants, Norauto a embauché par ce biais 320 alternants sur tout le territoire et 450 jeunes de moins de 26 ans en CDD et CDI.

Nonobstant le contexte incertain, Norauto ne relâche pas son attention en 2021 et ambitionne de recruter un millier de jeunes, qu'ils soient étudiants ou saisonniers. 700 postes sont à pourvoir en mécanique et vente tandis que 300 alternants sont recherchés dans toute la France en mécanique automobile, commerce et management dans les points de vente, ainsi que sur des fonctions supports au siège de Sainghin-en-Mélantois (59).

Du CAP au Master 2

"Continuer à recruter, à former, à accompagner nos actuels et futurs collaborateurs est une priorité pour Norauto… et une vraie fierté ! La promotion interne est au centre de notre stratégie RH", indique Stéphane Wilmotte, directeur des ressources humaines. Des propos corroborés par Patrick Dhenin, directeur général de l'enseigne pour qui "former la nouvelle génération à nos métiers d’aujourd’hui, avec un temps d’avance sur les expertises de demain, leur partager notre passion et nos savoir-faire font partie de notre ADN".

Pour rappel, Norauto compte 500 alternants par an dans ses effectifs. 90 % d’entre eux sont en mission dans les 400 centres (45 % en magasin et 45 % atelier) et 10 % rejoignent les équipes support au siège (gestion, marketing, communication, e-commerce, informatique…). Du CAP au Master 2, l’alternance est accessible dans le cadre d’un parcours scolaire ou de reconversion professionnelle. L'entreprise rassemble également 24 % de collaborateurs en CDI âgés de moins de 26 ans.

Publié dans Distribution

Après Point S et Midas, c'est au tour de l'enseigne Norauto de renouveler sa marque de distribution. Cinq ans après la précédente génération, le pneu été Prévensys 4 arrive dans les 400 centres du réseau riche de 66 dimensions.

 

Le pneu de distributeur revient à la mode. Un sacré paradoxe alors que ce segment vivote depuis plusieurs exercices et qu'il a même subit un fort recul en 2020 (-21,3 %). Nonobstant cette tendance peu encourageante, Point S a dévoilé il y a quelques semaines son nouveau pneu été, imité dans la foulée par Midas avec son Ténor 3. Aujourd'hui, c'est au tour de Norauto d'en faire de même avec la présentation du Prévensys 4.

Fabrication 100 % européenne

Deux années de recherches ont été nécessaires pour mettre au point cette enveloppe été inédite qui n'avait plus été renouvelée depuis cinq ans et le Prévensys 3. Cette nouvelle génération surpasse la précédente sur bien des points et notamment en freinage sur sol mouillé où elle obtient la note de A. Grâce à une lamelisation latérale du pneu qui créée des espaces supplémentaires pour bien évacuer l’eau et réduire les risques d’aquaplaning, le Prevensys 4 réduit de trois mètres sa distance de freinage, soit l'équivalent d'un passage piéton.

Autre atout avec une longévité accrue de 2 000 km, désormais portée à 42 000 km, gage de satisfaction client et d'économies. Cet item est également renforcé par la conception du pneumatique. Fabriqué en France et en Allemagne, il est conçu à partir de bandes de roulement d’anciens pneus transformés en matière recyclée (5 %). Cette nouvelle composition optimise son adhérence, améliorant significativement le transfert d’énergie entre le pneu et la route, permettant au Prévensys 4 d'afficher une consommation en recul de 5 % comparé à son prédécesseur.

Un catalogue renforcé

"Depuis 25 ans déjà, nous mettons notre expertise au service des automobilistes. Avec notre pneu Prevensys, monté depuis son lancement à plusieurs millions d’exemplaires, Norauto fait la démonstration de sa capacité à innover, au service des automobilistes, en proposant des produits de haute qualité à prix Norauto", souligne Stephan Costa, responsable du marché pneumatique.

Cette innovation est d'ores et déjà disponible dans les 400 centres de l'enseigne et sur le site internet norauto.fr. Positionné d'après elle "20 % moins cher que les marques nationales", le Prévensys 4 est disponible en 66 dimensions, allant du 13 au 18 pouces, soit 19 de plus que son prédécesseur.

Publié dans Distribution

L’enseigne de centres autos poursuit son engagement en faveur du recyclage et espère atteindre le zéro enfouissement et incinération. Pour y arriver, Norauto se fixe des indicateurs de valorisation.

 

La volonté de réduire son impact sur l’environnement ne date pas d’hier pour Norauto. En effet, celui-ci a démarré en 1995 et ne cesse de se poursuivre pour l’enseigne. Dernier fait en date qui prouve l’engagement RSE de l’enseigne : la labellisation de son premier centre en tant que "commerçant responsable".

Depuis plus de 25 ans, cette dernière s’intéresse au recyclage et a mis en place 21 filières différentes pour réutiliser ses déchets. Elle communique également sur ses engagements, notamment via sa chaîne YouTube.

Aujourd’hui, son objectif est clair : tendre vers le zéro incinération et le zéro enfouissement. Pour y parvenir, elle vient de déterminer des indicateurs de valorisation de ses produits usagés. Ainsi, Norauto peut piloter le pourcentage de réemploi, de valorisation matière (nouvelles applications) et de valorisation énergétique (combustible de substitution).

De pneus à roulettes de poubelles

Dans le détail, Norauto peut se targuer d’avoir recycler 100 % des enveloppes démontées dans ses ateliers en dix ans, soit 200 000 tonnes de pneus. Concrètement, ces derniers sont triés puis orientés vers une seconde vie (rechapage ou pneu d’occasion). Les plus abîmés sont envoyés chez un valorisateur qui les broie en vue de différentes applications. Un des partenaires réalise par exemple des roulettes de poubelles made in France. Les pneus peuvent également être valorisés en combustible de substitution pour les cimentiers.

Des mesures qui viennent compléter la vente de pneus reconditionnés, lancée fin 2020 dans une vingtaine de points de vente de la région parisienne, en partenariat avec Black Star. Il s’agit de pneus composés à 80 % de matière recyclée. Chacun d’entre eux permet d’économiser 35 kg de C02.

Renaissance pour 65 000 tonnes de batteries

Depuis 2009, Norauto a également redonné une nouvelle vie à 65 000 tonnes de batteries usagées. Le plomb est en effet fondu en lingots, le plastique transformé en billes pour d’autres usages et l’acide est neutralisé.

Enfin, en ce qui concerne les huiles de vidange, là aussi, le recyclage est total, soit 2 000 tonnes d’huile sur l’exercice 2019-2020. 57 % de ce reliquat est devenu une nouvelle huille régénérée pour des applications dans l’industrie, le reste a été lui aussi transformé en combustibles pour les cimenteries.

 

 

Publié dans Distribution

Le site de l'enseigne situé à Faches-Thumesnil (59) s'est vu remettre le label "commerçant responsable", de la part du collectif Génération Responsable, pour ses actions en matière d'environnement et de RSE.

 

Deux ans après avoir été primés une première fois, les engagements de Norauto sont de nouveau salués par le collectif Génération Responsable. Ce dernier vient en effet d’attribuer son label "commerçant responsable" au centre auto de l’enseigne localisé à Faches-Thumesnil, dans le Nord. Le site a été distingué pour ses multiples engagements répondant aux objectifs de développement durable fixés par le collectif.

Certifié ISO 14001, le centre (qui est une succursale du groupe) rassemble en effet un large éventail de produits et services à consonnance durable : un corner spécialement dédié aux deux roues, une zone de collecte pour le recyclage (batteries, lampes, essuie-glaces…), des pneus reconditionnés ou encore la révision éco-contrôle.

Un "commerçant responsable" au sein d'une "enseigne responsable"

"Bien sûr, nous sommes toujours fiers de recevoir un label qui récompense nos efforts. Mais ce n’est pas une finalité pour Norauto, bien au contraire, cela nous encourage à continuer de développer nos engagements RSE, à nous réinventer face à cette révolution des mobilités, à cette transition économique, technologique, écologique sans précédent. Nous sommes précurseurs dans beaucoup de domaines pour notre secteur, le recyclage, la lutte contre la pollution, le développement du mix-mobilité pour ne citer qu’eux. La RSE est vraiment au cœur de notre business model et nous continuons d’agir pour une route plus sure, plus propre, une route durable“, a déclaré Anne-Danièle Fortunato, responsable du développement durable de Norauto France.

En 2018, l'enseigne avait reçu le label "enseigne responsable". Cette certification a été confirmée et reconduite pour 3 ans le 22 janvier dernier.


 

Publié dans Distribution
lundi, 04 janvier 2021 14:01

Midas et Norauto se renforcent

La fin d'année 2020 a été marquée par plusieurs ouvertures dans les deux réseaux du groupe Mobivia. L'enseigne de réparation rapide s'est renforcée dans l'Aisne, imitée par son homologue spécialiste des centres autos en Charente-Maritime.

 

En dépit de la crise sanitaire et des mesures de confinement, la fin d'année 2020 s'est avérée particulièrement riche dans les réseaux de distribution. Midas a, par exemple, concrétisé une ouverture dans le département de l'Aisne par le biais de Céline Ripoll. Après avoir fait carrière dans le secteur de la finance et de la gestion de patrimoine, la jeune gérante a souhaité prendre un nouveau virage et a suivi la trajectoire de son mari, franchisé Midas à Crépy-en-Valois.

Implanté à Villers-Cotterêts, le centre de Céline Ripoll se trouve non loin d'un supermarché et d'une départementale desservant l'une des entrées de la ville. Pour l'accompagner dans cette aventure, un responsable d'atelier et deux mécaniciens ont été recrutés.

Toujours dans le groupe Mobivia, Norauto s'est renforcé en décembre dernier en Charente-Maritime quant à lui. C'est en effet à Vaux-sur-Mer que l'enseigne compte un nouveau franchisé en la personne d'Hervé Letailleur. Son centre s'étend sur plus de 600 mètres carrés et comprend une surface de vente de 200 mètres carrés ainsi qu'un atelier doté de cinq baies.

Publié dans Distribution

Le réseau de centres autos se renforce dans le département des Bouches-du-Rhône. Gilles et Arthur Angevin se sont associés à Norauto pour développer un pôle d'activité qui comprendra à terme également une carrosserie, une station service et un centre de lavage.

 

Quelques jours après avoir annoncé son arrivée au Lamentin, sur l'île de la Martinique, l'enseigne du groupe Mobivia inaugure un nouveau centre. C'est dans le département des Bouches-du-Rhône, à Arles très précisément, que Norauto est désormais implanté. Le réseau a pu compter sur la motivation de Gilles et Arthur Angevin qui ont misé sur la franchise nordiste pour leur ambitieux projet.

Le père et le fils souhaitent en effet développer un pôle d'activité dédié à l'automobile, au nord de la ville, dans l'une des zones commerciales les plus dynamiques d'Arles. Leur centre auto sera ainsi complété par une carrosserie, une station service ou encore un centre de lavage. Cette nouvelle implantation s'étend sur 1 010 mètres carrés avec un espace de vente de 391 mètres carrés et un atelier comprenant huit baies.

Publié dans Distribution
lundi, 16 novembre 2020 14:14

Norauto renforce son réseau en Martinique

Grâce au soutien du groupe Bernard Hayot, l'enseigne de centres autos vient d'inaugurer un nouveau point de vente au Lamentin. Il s'agit de la quatrième implantation en franchise pour Norauto dans les DROM-COM.

 

En ces temps de grisaille automnale, Norauto nous envoie quelques bonnes ondes ensoleillées. La filiale du groupe Mobivia vient en effet d'annoncer son renforcement sur l'île de la Martinique grâce au groupe Bernard Hayot (GBH). Deux ans après La Réunion, le distributeur automobile vient en effet d'ouvrir un nouveau centre franchisé aux couleurs de l'enseigne au Lamentin. Il s'agit de la quatrième implantation dans les DROM-COM pour Norauto.

Dirigé par Pierre-Luc Champion, le centre du Lamentin s'étend sur 554 mètres carrés, dont 321 pour la surface de vente, et dispose d'un atelier comprenant sept baies. Plus de 150 prestations en multimarques y sont proposées pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec une plateforme de solutions innovantes, accessibles et connectées, permettant de répondre à tous les usages de l’automobile y compris les 2 roues électriques, l’électrique et l’hybride.

Publié dans Distribution

La filiale du groupe Mobivia améliore ses positions en Savoie avec l'ouverture d'une quatrième implantation, gérée par un couple de nouveaux franchisés.

 

Déjà présent à Chambéry, Le Pont-de-Beauvoisin et Moutiers, Norauto renforce son maillage dans le département de la Savoie avec une quatrième implantation. Inaugurée le 14 octobre 2020, celle-ci a été permise grâce à l'investissement Jérémy Hamoniau et Virginie Bryon, nouveaux franchisés du réseau.

Originaire de Bretagne, ce couple passionné d'automobile a souhaité changer de vie et de métiers. Jérémy Hamoniau était jusqu'ici responsable technique dans un groupe assurant la viabilité des bâtiments et Virginie Bryon était conseillère de vente.

D'une surface totale de 435 m2, leur centre dispose d'un espace de vente de 207 m2 et d'un atelier comprenant 5 baies. Celui-ci propose plus de 150 prestations en multimarques pour le diagnostic, l’entretien et la réparation de tous les véhicules, avec une plateforme de solutions innovantes, accessibles et connectées, permettant de répondre à tous les usages de l’automobile y compris les 2 roues électriques, l’électrique et l’hybride.

Publié dans Distribution

A compter du 20 octobre 2020, l’enseigne du groupe Mobivia proposera des pneus reconditionnés en partenariat avec l’entreprise française Black Star, spécialiste du rechapage TC4. Une démarche qui se veut éco-responsable.

 

Norauto fait le pari du pneu rechapé ! Norauto, qui fête ses 50 ans cette année, proposera à compter du 20 octobre prochain, des pneus rechapés, dans une vingtaine de centres de la région Paris Sud et sur son site internet. Une démarche qui se veut conforme à ses engagements en matière de développement durable et d’économie circulaire.

Pour ce faire, l’enseigne de centres-autos s’est alliée à Black Star, entreprise française située à Saint-Pierre-de-Bœuf (42) dans la Loire, reconnue pour son savoir-faire dans le reconditionnement du pneu tourisme, 4x4 et utilitaires (TC4). Créée en 1979 par Alain Rozier, elle a été reprise début 2019 par Jean-Baptiste Pieret.

310 000 pneus reconditionnés dans l'usine de Saint-Pierre-de-Boeuf

Black Star, qui mise sur le recyclage de pneus pour contrer la concurrence du pneu neuf asiatique à bas coût, a de solides arguments à la fois économiques et écologiques. De fait, l'opération permet de recycler 80 % de matière, de faire l’économie de 60 % de besoin en pétrole et de 35 kg de CO2 par pneu. Outre la démarche vertueuse, le pneu reconditionné offre ainsi un excellent rapport qualité-prix.

Concrètement, la PME française récupère les pneus usés dont la carcasse toujours saine a conservé son potentiel et remplace intégralement la bande de roulement et les flancs pour leur donner une nouvelle vie sans altérer leur sécurité et efficacité. Aujourd'hui, environ 90 000 pneus rechapés sortent de l’usine de Saint-Pierre-de-Boeuf chaque année. Celle-ci dispose d'une capacité annuelle de 310 000 pneus reconditionnés et réalise un chiffre d'affaires d'environ 4 millions d'euros.

Publié dans Distribution

L’enseigne du groupe Mobivia a dévoilé son offre complète de services dédiée aux deux-roues à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité.

 

Norauto se lance dans la maintenance des mobilités alternatives. L’enseigne de centres autos, qui commercialise déjà une offre complète de vélos, trottinettes et scooters, a dévoilé durant la Semaine européenne de la mobilité (du 16 au 22 septembre 2020), ses solutions de services et de maintenance dédiés aux deux-roues et aux mobilités alternatives.

La filiale du groupe Mobivia a ainsi installé son premier corner en test dans le centre de V2, situé à Villeneuve D’Ascq (59), qui intègre un atelier mobile. Des experts dédiés y sont disponibles pour des conseils sur-mesure en fonction des besoins pour acheter, équiper ou entretenir son matériel.

Nouveaux partenariats avec Teebike et Velco

En parallèle, le réseau de centres autos a élargi ses services en nouant de nouveaux partenariats avec Teebike et Velco. Grâce à ces accords, Norauto propose de transformer son ancien vélo en un vélo électrique grâce à une roue avant électrifiée ou encore d'effectuer ses trajets en toute sécurité à l’aide d’un guidon connecté.

Cette nouvelle offre doit répondre à l'engouement pour les mobilités alternatives depuis la fin du confinement. De fait, le trafic sur les pistes cyclables a bondi de 29 % en France sur cette période. Dans les magasins Norauto, les engins de micromobilité ont d'ailleurs les faveurs des clients : les ventes de vélos à assistance électrique (VAE) ont ainsi été doublées depuis le déconfinement, tandis que celles des trottinettes électriques ont été multipliées par 4,5.

Fort de ce contexte, Norauto a enrichi son catalogue avec 7 nouveaux modèles de VAE ainsi qu'une nouvelle trottinette en MDD.

Publié dans Marketing
Page 1 sur 9

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter