Pneumatique - Le site
Le divorce sera consommé au premier trimestre 2016 Le divorce sera consommé au premier trimestre 2016 DR
jeudi, 04 juin 2015 12:27

Goodyear et Sumitomo Rubber Industries divorcent à l’amiable

Associés depuis 1999, les deux groupes avaient sollicité en janvier 2014 le concours de la Chambre Internationale de Commerce de Paris pour engager une procédure de dissolution de leur alliance. Ils sont tombés d’accord sur les termes de cette rupture.

Goodyear et Sumitomo Rubber Industries (SRI) étaient liés dans de nombreuses co-entreprises, dont 4 principales : une en Europe, une en Amérique du Nord, et 2 autres au Japon. Les deux groupes ont mis 16 mois pour détricoter ces liens.

Selon l’accord, SRI, qui détient 25% de Goodyear Dunlop Tires North America aux Etats-Unis, va racheter les 75% du capital de cette société qui produit et commercialise principalement des pneus à la marque Dunlop sur le continent, notamment à l’usine de Tonawanda (Etat de New York).

Goodyear conserve les droits exclusifs sur la marque Dunlop (TC4 et PL), pour une commercialisation sur les marchés du remplacement aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique, ainsi que pour les constructeurs non japonais dans ces pays.

SRI reprend les activités en ce qui concerne les pneus motos de la marque Dunlop en Amérique du Nord et peut continuer à vendre des pneus Dunlop aux constructeurs japonais dans la zone NAFTA.

En Europe, Goodyear qui détient 75% de leur co-entreprise Goodyear Dunlop Tires Europe B.V., va racheter les 25% restants à SRI et conserver les droits exclusifs sur la marque Dunlop pour la première monte et le remplacement (TC4, pneus PL, racing et deux roues) sur tous les marchés où l’entreprise est active.

SRI a obtenu de pouvoir continuer à vendre des pneus Dunlop dans certains pays où n’existaient pas d’accord d’exclusivité au sein de leur alliance, comme la Russie, la Turquie et l’Afrique.

Au Japon, Nippon Goodyear Ltd, qui commercialise des pneus Goodyear sur le marché national du remplacement, est désormais détenue à 100% par l’américain, qui rachètera les 75% du capital détenu par SRI.

L’opération inverse est appliquée pour Dunlop Goodyear Tires Ltd, une co-entreprise qui vend au Japon des pneus Goodyear et Dunlop à la première monte. SRI aura l’exclusivité de la commercialisation de pneus Dunlop  à la fois sur les marchés du remplacement et de la première monte dans le pays.

L’accord prévoit également que Goodyear s’acquitte d’une somme de 271 millions de dollars pour clore cette transaction, qui sera finalisée au 4e trimestre 2015. Ce montant sera inclus dans le cadre d’une provision de 600 millions de dollars pour restructuration dans le cadre d’un plan de recapitalisation.

En outre, Goodyear va rembourser une dette préexistante d'environ 55 millions de dollars à SRI dans les trois ans à compter de la date de clôture de la transaction. À la suite de l'accord, Goodyear vendra également ses 3,4 millions d'actions ordinaires que le groupe possède dans SRI.

Les deux autres co-entreprises qui lient les 2 groupes seront dissoutes. La première concerne les achats. Goodyear – SRI Global Purchasing Co est détenue à 80% par Goodyear et à 20% par SRI. L’autre assure des développements technologiques conjoints. Goodyear possède une participation de 51% et SRI de 49%.

Goodyear avait lui-même entrepris de mettre fin à cette alliance fin 2013. Son P-dg Richard J. Kramer s’est félicité de l’issue des négociations, qui devra « augmenter la flexibilité du groupe à croître de manière rentable », précisant que cette transition sera « transparente » pour les clients et utilisateurs finaux en Amérique du Nord, en Europe et au Japon.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter