Pneumatique - Le site
Début d'année encourageant pour le marché tricolore. Début d'année encourageant pour le marché tricolore. Adobe Stock
vendredi, 12 mars 2021 09:00

Léger sursaut du marché en janvier 2021

Les ventes de pneumatiques TC4 ont débuté l'année sur une croissance de 3,2 %, portées notamment par le segment SUV/4x4, au plus haut depuis six ans. La bonne dynamique des enveloppes hiver et toutes saisons laisse entrevoir un possible phénomène d’anticipation de la loi Montagne.

 

Après un exercice 2020 désastreux, marqué par une chute des enveloppes TC4 de 14,2 %, le marché français du pneumatique a réalisé un début d'année 2021 encourageant. Selon le Syndicat des professionnels du pneu (SPP), les ventes TC4 ont augmenté de 3,2 % en janvier dernier. Le segment tourisme, toujours convalescent, affiche une légère croissance de 1,8 %, celui des camionnettes se porte bien avec un gain de 8 %, tandis que celui des SUV/4x4 bondit de 16,7 % et atteint son plus haut niveau depuis janvier 2015.

Les marques B confirment

"Le marché tire aujourd’hui pleinement bénéfice de l’arrivée massive des SUV sur le marché de la rechange. En contrepartie, les ventes de pneus tourisme entrent logiquement dans une phase de stagnation. Les pneus SUV sont plus chers, et pèsent plus lourd dans le budget des automobilistes, ce qui explique le glissement du premium vers le quality. Les bonnes performances des pneus camionnette sont dues à l’essor des ventes à distance et des livraisons à domicile", détaille Dominique Stempfel, président du SPP.

Plus en détails, on note que les ventes de pneus premium sont restées stables le mois dernier (+0,1 %), celles d'entrée de gamme enregistrent une légère croissance de 2 % alors que le niveau intermédiaire (marques B) confirme sa vitalité des derniers mois avec des volumes en hausse de 12,6 %. Une tendance inverse mais là-aussi confirmée s'observe du côté des marques de distributeur qui reculent de 13,3 % et passent pour la première fois depuis 2015 sous la barre symbolique des 100 000 unités.

Un bond en trompe-l'œil pour l'hiver

Au niveau de la saisonnalité, janvier 2021 n'a pas été un bon mois pour les enveloppes été, avec des volumes en baisse de 15,6 %, à l'inverse de celles hiver dont les ventes progressent de 60,3 % ! "Il serait hâtif d’en conclure que janvier 2021 fut un mois exceptionnel pour les ventes de pneus hiver dont les volumes varient fortement d’une année ou d’un mois sur l’autre en fonction des conditions climatiques. L’année précédente, en janvier 2020, les volumes de pneus hiver étaient à leur plus bas niveau sur 5 ans", souligne le SPP.

Les toutes saisons restent toujours bien orientés avec une croissance mensuelle de 34 %. "Ils sont plus fréquemment proposés par les distributeurs en alternative aux pneus été. Les nombreux automobilistes appelés à ne rouler qu’épisodiquement en conditions hivernales en ont désormais bien compris l’intérêt. Savamment positionnés, les toutes saisons s’insèrent dans un bon étagement des prix", complète Dominique Stempfel. La vitalité du duo toutes saisons-hiver observée en janvier interroge forcément. Sans certitude, l'organisation se demande si cette croissance ne découle pas d'un phénomène d’anticipation des achats avant  l’application de la loi Montagne au 1er novembre 2021.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter