Pneumatique - Le site
La nouvelle étiquette se veut plus lisible et plus complète. La nouvelle étiquette se veut plus lisible et plus complète.
jeudi, 15 avril 2021 09:22

Le nouvel étiquetage arrive le 1er mai 2021

Onze ans après son lancement, l'étiquetage des pneumatiques fait peau neuve. Plus lisible, ce dispositif intègre de nouvelles informations (adhérence sur neige ou verglas) et comprend également un QR Code pour aller plus loin dans la description du produit.

 

Dévoilé par Bruxelles en 2019 et approuvé par le Parlement européen en 2020, le projet de redéfinition de l'étiquetage des pneumatiques a tenu son calendrier et se concrétisera le 1er mai prochain comme attendu. Initié en 2009 dans le cadre d'une politique globale liée au climat, ce dispositif vise à améliorer l’efficacité en carburant, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à limiter les nuisances sonores ou provenant de l’abrasion.

Sa révision doit permettre à l'étiquetage de prendre en considération les progrès technologiques ayant permis de faire évoluer les performances du produit, mais aussi ses modes de commercialisation, notamment la vente sur Internet. Les pure player devront ainsi la faire figurer aux côtés du prix et du descriptif. Le nouveau règlement doit ainsi permettre à tous les utilisateurs de choisir leurs pneumatiques de façon éclairée, avec une information qui soit claire, tout en garantissant des conditions de concurrence équitables entre fabricants.

Prochainement étendu aux pneus rechapés

Appliqué aux pneumatiques C1 (voitures), C2 (camionnettes) et C3 (camions et bus), puis aux pneus rechapés dès qu’une méthode d'essai appropriée aura été définie, cet étiquetage intègre plusieurs nouveaux éléments. Sur la partie supérieure, le nom commercial du fournisseur, la référence du pneu et les dimensions, indices de charges et de vitesse ainsi que la classe (C1, C2 ou C3) sont désormais mentionnés.

Les classes d’efficacité en carburant (coefficient de résistance au roulement) et d’efficacité d’adhérence sur sol mouillé sont en apparence identiques entre l’ancienne et la nouvelle version. Les seuils sont néanmoins modifiés sur les classes inférieures D et E. Celles F et G sont supprimées, car inférieures au seuil minimum de performance exigé en Europe.

Le SPP au soutien de ses adhérents

La classe de bruit de roulement externe, anciennement illustrée par 3 ondes, fait désormais l'objet d'une notation (A, B, C) tout en conservant sa valeur en décibels (dB). Les informations d’adhérence sur neige ou verglas font leur apparition sous forme de pictogramme (3PMSF ou glace). Enfin, un QR code figure sur la partie supérieure de l’étiquette et renvoie à la fiche d’information (qui comprend notamment les dates de début et de fin de production du produit ainsi que des données issus de la base européenne EPREL relatives à son efficacité énergétiques).

Pour accompagner ses adhérents lors de cette phase de lancement, le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) organisera fin avril un webinaire, en partenariat avec le TNPF (Travaux de normalisation des pneumatiques pour la France), pour aider fournisseurs et distributeurs à bien appréhender ce nouvel étiquetage.

Connectez-vous pour commenter

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter