Pneumatique - Le site

Après avoir fait carrière pendant plus de vingt ans chez Michelin et Pirelli, Yves Pouliquen est nommé directeur des ventes et du marketing d'Apollo Vredestein Europe.

 

Le contingent tricolore se renforce chez Apollo Tyres. Présidée par Benoit Rivallant, la filiale Europe du manufacturier indo-néerlandais accueille un nouveau Français en la personne d'Yves Pouliquen. Ce dernier est nommé directeur des ventes et du marketing d'Apollo Vredestein Europe et reporte directement à M. Rivallant.

Diplômé en finances de l'ICS Bégué (Paris) et titulaire d'un MBA en finances de l'ESC Reims, Yves Pouliquen a évolué pendant dix-huit ans chez Michelin avec, tour à tour, la responsabilité de la supply chain, des grands comptes, d'Euromaster ou encore du commerce Europe.

Il a également assuré plusieurs missions à l'international en tant que responsable commercial de la région Asie-Pacifique, responsable du segment OTR sur ce même marché et directeur de Michelin en Malaisie.

En juillet 2016, nouvelle aventure, Yves Pouliquen rejoint les équipes de Pirelli-Prometeon d'abord en tant que responsable du développement commercial et marketing en Chine puis en tant que responsable de la business unit agricole, OTR (hors route) et équipement d'origine.

Publié dans Carnet

Le manufacturier finlandais annonce la nomination de Bahri Kurter au poste de vice-président senior de la zone Europe centrale. Il prendra ses fonctions en juillet prochain.

 

A compter du mois de juillet 2019 (la date précise n'a pas été indiquée), Bahri Kurter sera le nouveau vice-président sénior de Nokian Tyres pour la région d'Europe centrale. Il reportera ainsi directement à Hille Korhonen, PDG du manufacturier. Titulaire d'une Maitrise d'arts et d'économies, Bahri Kurter découvrira de cette façon un nouvel environnement professionnel.

Ce dernier a débuté sa carrière chez Procter & Gamble où il a évolué pendant douze ans avec notamment la responsabilité des ventes et du marketing. Il a ensuite rejoint le secteur du textile en étant nommé directeur des ventes de la marque Nike (20014) puis directeur commercial Europe de Puma (2010). Depuis 2013, il occupait le poste de directeur général du groupe Seb pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

"Bahri Kurter possède une vaste expérience du marché d'Europe centrale. Sa connaissance des biens de consommation et du commerce de détail en Europe ainsi que de la gestion des ventes sera un atout majeur pour nous, car nous projetons d’augmenter nos ventes de 50 % en Europe centrale", déclare Hille Korhonen.

Publié dans Carnet

Ce vendredi 17 mai 2019, l'assemblée générale du groupe a entériné le remplacement de Jean-Dominique Sénard par son ex-bras droit, Florent Menegaux, jusqu'ici directeur général exécutif.

 

Réunis en assemblée générale à Clermont-Ferrand ce vendredi 17 mai 2019, les actionnaires de Michelin ont définitivement acté la promotion de Florent Menegaux à la présidence du groupe en remplacement de Jean-Dominique Sénard. Ce dernier, en poste depuis six ans, avait fait part dès l'an dernier de son souhait de ne pas être prolongé dans ses responsabilités. Il a été nommé en mars 2019 à la tête de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi suite à l'affaire Carlos Ghosn et a ainsi fait ses adieux aux membres d'un groupe dans lequel il évoluait depuis 2005.

Son bilan à la tête de Michelin est "bon", estime Gaëtan Toulemonde, analyste automobile pour Deutsche Bank. Il laisse "un groupe très solide, qui génère beaucoup de trésorerie et surtout il a maintenu sa capacité à vendre des produits à des prix "premium" ce qui n'était pas gagné". Maintenant "il y a un nouveau patron. Il va falloir qu'il imprime son style. Mais il n'y a pas de problème de transition, cela fait deux ans qu'ils travaillent ensemble", explique l'analyste.

"Quelqu'un de très visionnaire"

"Jean-Dominique Senard est quelqu'un de ferme mais qui s'exprime toujours avec beaucoup de diplomatie et de rondeur. Florent Menegaux est sans doute plus direct", confie pour sa part à l'AFP Yves Chapot, membre du comité exécutif du deuxième fabricant mondial de pneus. Il voit en Florent Menegaux "quelqu'un de très visionnaire qui a une grande capacité à anticiper les tendances et qui a eu une grande influence tant sur la stratégie digitale du groupe que sur la création de nouvelles activités dans les services". Le rachat de Masternaut, après ceux de Sascar en Amérique du Sud et NexTraq aux Etats-Unis, en est une nouvelle illustration.

Diplômé en finance, gestion et sciences économiques, le nouvel homme fort du manufacturier a débuté sa carrière en 1986 chez Price Waterhouse. Cinq ans plus tard, il devient directeur des services financiers, puis directeur général d'Exel Logistics France, une entreprise spécialisée dans la logistique et le transport. Après une courte expérience chez Norbert Dentressangle, il entre chez Michelin en 1997.

Une carrière riche et variée

Directeur commercial des pneus poids lourd au Royaume-Uni et en Irlande à son arrivée, il devient ensuite directeur des ventes première monte et remplacement pneus poids lourd en Amérique du Nord (2000), puis directeur des pneus PL en Amérique du Sud (2003). Suivront la direction de la région Afrique-Moyen-Orient (2005), celle de la division tourisme camionnette en Europe (2006) ou encore de la ligne de produit tourisme camionnette (2008). Depuis 2014, il s'était peu à peu rapproché des hautes sphères exécutives de son groupe en étant nommé directeur des opérations puis, en 2017, directeur général exécutif.

Michelin a publié en février un bénéfice net de 1,7 milliard d'euros, seulement en très léger recul par rapport au plus haut historique atteint en 2017, malgré la baisse du marché automobile chinois qui a pénalisé le secteur. Le groupe, qui emploie plus de 100 000 personnes dans le monde, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 22 milliards d'euros.

Publié dans Carnet

Depuis le 1er mai 2019, Triangle Tire compte un nouveau membre au sein de sa filiale européenne suite à la nomination de Luca Mai à la tête de la division OTR.

 

Triangle Tire se renforce avec une recrue expérimentée. Après avoir évolué pendant dix-huit ans chez Marangoni, Luca Mai est le nouveau directeur du segment OTR Europe du manufacturier chinois. Il reporte directement à Corrado Moglia, directeur général des opérations européennes.

"Luca est un professionnel renommé dans l'industrie du pneumatique, indique ce dernier. Il évolue depuis trois décennies dans le secteur et possède à la fois une très forte connaissance du marché OTR en Europe et bien au-delà tant du point de vue technique que commercial. Nous comptons sur lui pour consolider et développer davantage notre part de marché grâce à la relation avec nos clients existants, au développement de notre gamme et à de nouveaux projets OE".

Luca Mai est diplômé en administration des affaires de l'Université de Vérone (Italie). Il était dernièrement directeur des segments TBR (construction) et OTR (génie civil) de Marangoni.

Publié dans Carnet
mardi, 30 avril 2019 08:32

Siligom recrute Thierry Marmouget

L'enseigne à la bannière verte et noire enregistre l'arrivée de l'ex-responsable de Feu Vert et Point S pour prendre en mains sa direction réseau.

 

Fidèle au secteur du pneumatique et de l'entretien automobile depuis plus de vingt ans, Thierry Marmouget assure, depuis le début de l'année, la direction réseau de Siligom. Une belle prise pour l'enseigne qui fédère plus de 200 points de vente en France et au Maroc. Directeur de centres au sein de Feu Vert France entre 1997 et 2004, Thierry Marmouget a ensuite été responsable régional puis directeur d'enseigne au sein de Point S.

"Siligom est un réseau qui a développé tous les moyens et outils nécessaires pour optimiser les résultats d'exploitation de ses adhérents, et dont la politique est totalement concentrée vers la satisfaction des adhérents et de leurs clients. De plus, l'équipe actuelle s'attache à préserver les valeurs essentielles d'un réseau solidaire et mutualiste. Pour ces raisons, je suis très fier d'avoir rejoint la Team Siligom et désormais contribuer à son développement."

Son arrivée faite suite à la promotion de Loïc Zima au poste de responsable opérationnel du réseau. "Nous sommes très heureux d'accueillir Thierry, indique Olivier Pasini, directeur général de Siligom. Notre équipe, ainsi renforcée, est parée pour atteindre des objectifs ambitieux que se soit au niveau de la satisfaction de nos adhérents et de nos clients, que celui du développement de Siligom en France et à l'international".

Publié dans Carnet
lundi, 28 janvier 2019 08:51

Michel Chabot nommé chez Point S France

Ex-cadre de Dunlop, Euromaster ou First Stop, Michel Chabot évolue désormais dans les rangs de Point S France suite à sa nomination au poste de directeur du développement.

 

Alors que l'enseigne vient de réaliser un exercice 2018 de haute volée (38 nouveaux centres en France sur 2018, 548 au total), Point S renforce ses équipes. Depuis juillet 2018, Michel Chabot a rejoint l'enseigne lyonnaise pour prendre en mains la direction du développement sur le territoire français. Véritable spécialiste du secteur automobile, ce dernier évoluait depuis 2009 chez Doyen Auto où il a été successivement directeur commercial et des opérations puis directeur des opérations et des comptes clés.

Par le passé, Michel Chabot a débuté sa carrière chez Dunlop France chez qui il est resté douze ans notamment en tant que commercial pneus tourisme et PL sur la zone Rhône-Alpes et Paris. Il s'est ensuite tourné vers la distribution, chez Euromaster, assurant pendant quatorze ans le poste de responsable régional puis de responsable marketing PL, puis chez First Stop à la direction des grands comptes.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Michel Chabot animera une équipe de neuf responsables régionaux chargée d'animer le réseau mais aussi de soutenir la croissance des quatre concepts de l'enseigne que sont Point S Entretien Rapide (centres-villes et stations-service), Point S Centre Auto (zone commerciale), Point S City (communes rurales et hyper centres-villes) et Point S Industriel (poids lourd, génie civil, agraire…).

Publié dans Carnet

La plateforme Allopneus.com se renforce sur les activités poids lourds, industriel et agricole avec le recrutement de Stéphane Bilot, en charge du PL chez Bridgestone France et Benelux depuis trois ans.

 

Belle prise pour Allopneus. Après avoir fait le bonheur de Bridgestone depuis 2015, chez qui il a notamment contribué à redynamiser la stratégie pneus poids lourd (neuf et rechapé), Stéphane Bilot change de groupe pour intégrer les équipes du numéro un de la vente de pneus sur Internet. Ce diplômé de l'ESC Rouen, âgé de 47 ans, se voit confier les activités poids lourds, industriel et agricole, des segments sur lesquels Allopneus souhaite accélérer son développement.

Après avoir exercé des fonctions commerciales pendant une dizaine d’années chez Norauto et Profil+, Stéphane Bilot intègre en 2004 le réseau First Stop France pour développer la zone sud. Il rejoint ensuite la structure centrale pour prendre en charge la direction achats et marketing pour les produits industriels. En 2015, il est promu au sein de la maison-mère de l'enseigne, Bridgestone, avec donc la responsabilité des activités poids lourds pour la France et le Benelux.

"Après plusieurs expériences dans la distribution puis chez un manufacturier, j’ai souhaité vivre une nouvelle expérience, indique le principal intéressé. Je suis persuadé que le commerce de produits industriels sur Internet est porteur de solutions novatrices pour les utilisateurs. Et comme pour les produits grand public, Allopneus.com a la capacité de se développer rapidement sur ce marché. Le challenge qui m’est proposé est donc particulièrement motivant".

Publié dans Carnet
mercredi, 05 septembre 2018 13:32

Du mouvement chez Michelin

Le groupe clermontois annonce la nomination de Pascal Couasnon à la tête du département Expériences de Mobilité tandis que Matthieu Bonardel prend la direction de celui dédié à la compétition.

 

Alors que le nom du successeur de Michael Ellis à la tête du Guide Michelin n'est toujours pas connu, le manufacturier tricolore vient de confirmer deux nominations. La première concerne Pascal Couasnon. Jusqu'ici directeur du département Motorsport, celui-ci prend du galon en étant nommé à la direction de la ligne business Expériences de Mobilité tout en assurant la supervision de la BU compétition.

Diplômé de l’Ecole supérieure de Physique Chimie Industrielle de Paris, Pascal Couasnon est un fidèle du groupe Michelin chez qui il est entré en 1987. Par le passé, il a notamment été vice-président   marketing   de la filiale nord-américaine,   responsable   de   la communication technique de l'entreprise mais aussi ingénieur des tests routiers au Centre de Technologie de Ladoux  (Clermont–Ferrand).

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Pascal Couasnon supervisera ainsi le travail de Matthieu Bonardel, nouveau directeur de la ligne business Motorsport. Titulaire d’un Master de l’ESCP Europe et diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, ce dernier a rejoint le groupe Michelin en 1995. Déjà responsable des activités compétition 4 roues entre 2000 et 2010, il a ensuite été directeur de la recherche pour les pneumatiques tourisme camionnette chez Michelin Amérique du Nord.

Il a aussi dirigé le programme Movin’On en 2016 avant de devenir le directeur du département pneus connectés en 2017.

 

Publié dans Carnet
jeudi, 30 août 2018 17:20

Kumho Europe change déjà de patron

Quelques mois après sa nomination, Changrin Suk quitte la présidence de Kumho Tire Europe pour être promu à Séoul tandis que Kyungtai Ju lui succède.

 

Nommé en début d'année, Changrin Suk quitte déjà la présidence de Kumho Tire Europe pour rejoindre Séoul (Corée du Sud) et prendre la direction des ventes mondiales du groupe. C'est à Kyungtai Ju que revient le soin de lui succéder.

Âgé de 51 ans, ce dernier évolue dans les rangs de la firme coréenne depuis près de 30 ans. Nommé directeur de la filiale mexicaine en 1996, il prend, sept ans plus tard, la tête de la filiale italienne puis devient en 2012 vice-président en charge du marketing mondial. Depuis 2017, il était responsable des ventes globales.

"Etant donné la situation actuelle de Kumho, c'est un vrai challenge pour mon équipe et moi de dynamiser notre activité en Europe, explique le nouveau dirigeant. Grâce à mon expérience et mes connaissances de l'univers du pneu, je ferai de mon mieux pour optimiser et augmenter les performances de Kumho, tout en recherchant en permanence la satisfaction de nos clients".

Publié dans Industrie
mardi, 30 janvier 2018 14:17

Kumho Tire change de patron en Europe

Anciennement à la tête de Nexen Tire America, Changrin Suk se voit confier la présidence de Kumho Tire sur le sol européen.

 

Deux ans après sa prise de fonction, Charles Kim cède les commandes de Kumho Tire Europe à Changrin Suk. "Ma principale mission sera d'obtenir une activité stable et rentable pour notre groupe et nos clients. Ma priorité sera donc de les satisfaire. Je ferai de mon mieux pour les soutenir de manière significative et je suis impatient de travailler en étroite collaboration avec eux ici en Europe", déclare le nouveau président.

Diplômé de l'Université de Kyungpook (Corée du Sud), Changrin Suk (59 ans) a débuté sa carrière dans les années 80 chez Samsung Electronics. Un groupe au sein duquel il évoluera pendant deux décennies avant de passer sept ans dans les rangs de Nexen Tire. Il a notamment été P-dg de Nexen Tire America avec la responsabilité du manufacturier aux Etats-Unis et au Canada. 

Publié dans Carnet
Page 1 sur 3

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter