Pneumatique - Le site

 

Le pureplayer s'adapte au contexte sanitaire en proposant, via sa centaine d'unités mobiles, un service de montage chez ses clients, sans le moindre contact physique.

 

Alors que la société a vu ces dernières semaines la majorité de ses ateliers partenaires reprendre leur activité après en avoir perdu près de 80 % au début du confinement, Allopneus s'appuie également sur ses unités mobiles pour satisfaire sa clientèle. Le pureplayer en compte une centaine répartie sur tout le territoire et cette flotte joue actuellement un rôle majeur à l'heure où de nombreux véhicules redémarrent après avoir peu ou pas roulé depuis la mi-mars.

Pour changer des pneus usés et pour faire installer des gommes hiver dans le cadre d'une alternance saisonnière, les automobilistes peuvent profiter de ce service qui, crise sanitaire oblige, se réinvente pour supprimer le moindre contact physique. Si la phase amont ne change pas (commande en ligne, réception par la station mobile, le monteur convient d'un rendez-vous avec le client), c'est la partie aval de l'opération qui évolue.

Entre 30 et 50 minutes

D'une durée moyenne comprise entre 30 minutes pour deux pneus et 50 minutes pour quatre (avec montage, valvage, serrage, équilibrage, pression et contrôle), celle-ci a été entièrement sécurisée. Le monteur, équipé de gants, masques et d'une solution de gel hydroalcoolique, respecte avec le client une distance d'un mètre minimum. La prise en charge du véhicule se fait sans contact et sans remise de clé.

L'opération se déroule en extérieur et le monteur évite les contacts avec le véhicule hormis pour la roue. Le paiement est réalisé directement sur place via un terminal filmé, désinfecté avant et après chaque utilisation. L'envoi de la facture est enfin assuré par e-mail. Un dispositif qui va permettre au numéro du pneu en ligne de remettre le contact… tout en les évitant !

Publié dans Distribution

Conséquence du coronavirus, un grand nombre d'ateliers tricolores ont fermé leurs portes. Un casse-tête de plus en cette période si difficile pour le spécialiste du pneu sur internet qui ne peut plus compter sur environ 80 % de ses partenaires de montage.

 

Alors qu'une récente étude de la Fédération nationale de l'artisanat automobile (FNA) estime aux deux tiers la part des garages de l'Hexagone ayant stoppé leur activité, Allopneus.com doit ainsi composer avec cette donnée. Le numéro un du pneumatique en ligne a vu ses ventes fondre ces derniers jours à l'instar de tous les principaux e-commerçants du secteur auto – certains accusent une perte d'activité allant jusqu'à 70 % - mais a fait le choix de rester ouvert.

S'il juge ce moment "très difficile", le directeur général de la société, Mathieu Blaise, entend rester fidèle à la promesse client d'Allopneus. "C'est fondamental de maintenir une activité, c'est notre rôle vis-à-vis de nos clients", dit-il. Télétravail, congés, chômage partiel, le pure player s'appuie lui-aussi sur ces différents leviers pour alléger ses charges alors que des mesures de protections renforcées ont été prises pour les collaborateurs, ce qui permet à l'entrepôt de continuer à tourner.

Le bon sens l'emporte

Si le stock XXL (plus d'un million de pneus à Valence) met à l'abri les clients d'éventuelles indisponibilités, et les transporteurs, "qui font leur maximum" comme le salue Mathieu Blaise, assurent toujours les livraisons (l'express n'est toutefois plus disponible), le plus gros soucis est finalement ailleurs. Face au manque d'activité et de pièces, seulement 20 % des 6 000 ateliers partenaires d'Allopneus sont encore actuellement ouverts. Un problème insoluble.

La société s'efforce de mettre à jour aussi souvent que possible la liste de ses centres de montage consultable sur son site et compte, pour le reste, sur la compréhension de ses clients. "Tout le monde fait preuve de bon sens" en pareille circonstance, juge d'ailleurs le directeur général. En dépit des turpitudes du moment, ce dernier juge d'ailleurs qu'en maintenant leur activité, les e-commerçants sont à leur place en servant d'alternative crédible à tout le marché.

Publié dans Marché

La plateforme Allopneus était présente à Rétromobile, du 5 au 9 février 2020, pour présenter sa gamme de pneus de collection dédiée aux anciennes de 1900 à nos jours.

 

Fidèle au salon Rétromobile, le stand d’Allopneus ne payait pas de mine, à première vue, installé entre les halls 2 et 3. Mais à y regarder de près, les badauds ont été nombreux à y défiler, pour découvrir la gamme de pneus de collection et pour passer commande. Et pour cause. La plateforme Allopneus, qui participait pour la 5e fois à la Mecque des anciennes, y exposait fièrement ses gammes classiques qui couvrent la totalité des marques (Michelin, Vitour, Vredestein, Avon, Pirelli, BF Goodrich…).

16 000 pneus collection à l’année

De fait, le pure player a fortement développé son offre dédiée, avec des références destinées à des véhicules allant de 1900 jusqu’à nos jours. Celle-ci compte à date plus de 1 000 références et entre 7 000 et 8 000 pneus en stock. Certes, en termes de potentiel de business, le pneu collection ne représente qu’une goutte d’eau dans le chiffre d’affaires global de la plateforme puisqu'Allopneus vend environ 16 000 pneus collection à l’année contre 14 000 pneus par jour pour les autres gammes. Une niche donc mais en pleine expansion.

La société compte ainsi se démarquer avant tout de ses concurrents en proposant une offre la plus globale possible. Ainsi, Allopneus mise également sur son partenariat signé fin 2019 avec l’américain Blockley, plus gros distributeur de pneus collection au monde. Ainsi, toute la gamme US aux flancs blancs figurait en bonne place parmi les pneus exposés sur le stand. Enfin, Allopneus vise également les youngtimers, véhicules des années 1970 à 1990, pour lesquels elle dispose d’une offre importante sur la gamme tourisme.

"Nous sommes très dépendants des manufacturiers"

"C’est notre 5e participation à Rétromobile. Nous avons commencé avec 3 marques sur la gamme des pneus de collection : Michelin, Vitour et Vredestein. Aujourd’hui, nous couvrons quasiment la totalité des marques de manufacturiers du marché même si nous sommes très dépendants des manufacturiers qui sortent régulièrement de nouvelles tailles", étaye Guillaume Devos, responsable de l'unité commerciale pour la gamme pneu collection.

"Cette année, Michelin va sortir différents types de pneus, comme le 14512 pour les Seat 600 et un 20516 pour tout ce qui est Land Rover. Dès que c’est référencé, nous les commandons et les mettons à disposition des clients pour une livraison sous 48 à 72h. Beaucoup de clients nous connaissent pour les pneus tourisme mais pas pour les pneus de collection. L’idée, avec cette gamme, c’est d’avoir un maximum de visibilité et d’initier le réflexe : « J’ai besoin de pneus, je vais chez Allopneus ».", conclut le responsable. Guillaume Devos, responsable unité commerciale pour la gamme pneu collection.

Publié dans Autres

La plateforme tricolore de vente en ligne de pneumatiques a misé sur ToolsGroup pour la gestion de sa supply chain. Grâce à cette optimisation des stocks, Allopneus va réduire de 84 000 à 66 000 m2 son espace de stockage d’ici la fin du 1er trimestre 2020.

 

Le site de vente en ligne de pneumatiques vient de se rapprocher de ToolsGroup, société spécialisée dans les logiciels de planification de la chaîne d’approvisionnement, pour optimiser ses stocks et répondre plus efficacement à ses clients. Un enjeu de taille pour Allopneus qui a vendu 3,7 millions d'enveloppes en 2018, ce qui représente environ 10 % de parts de marché dans l’Hexagone, et qui poursuit son développement, notamment à l’international.

"Nous sommes fiers d’aider un leader comme Allopneus.com à optimiser ses performances et renforcer sa compétitivité sur un marché hautement concurrentiel. Notre technologie de planification permet à Allopneus.com d’obtenir des résultats concrets et immédiats, et nous allons continuer de travailler ensemble sur le long terme pour améliorer toujours davantage la qualité de service offerte à ses clients", a indiqué Mounira Nouasria, directrice des ventes pour l'Europe centrale de ToolsGroup.

"Une multiplication exponentielle du nombre de références"

Pour rappel, Allopneus gère sa logistique en interne et stocke ses produits sur sa plateforme de 84 000 m2 située à Valence, dans la Drôme. En se rapprochant de ToolsGroup, sélectionné pour son expertise en calcul de prévision des ventes, d’optimisation des stocks types et des besoins d’achat, il va ainsi réduire sa capacité de stockage à 66 000 md’ici la fin du premier trimestre 2020.

"Le marché du pneumatique se caractérise par une multiplication exponentielle du nombre de références, poussée à la fois par les innovations des manufacturiers – pneus quatre saisons, nouvelles dimensions, nouvelles technologies – et par la nécessité de développer des pneumatiques spécifiques pour quasiment tous les véhicules des marques premium. Nous devons également disposer de gammes extrêmement complexes pour les motos. En conséquence, nous devons disposer en permanence de plus de 20 000 références en stock", explique Pierre-Jean Coltat, directeur des achats et de la planification chez Allopneus.

Et ce dernier d’ajouter : "Le stockage est la clé de la qualité de service et de la compétitivité. Pour répondre à cet objectif stratégique, il faut être capable d’estimer précisément les besoins des consommateurs et de travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs. Nous recherchions donc une technologie de dernière génération nous permettant de rendre notre chaîne d’approvisionnement plus dynamiques, tout en diminuant nos stocks de sécurité et en limitant les ruptures."

 

 

 

 

Publié dans Industrie

Pour répondre à l'évolution d'un marché en pleine expansion et aux attentes des utilisateurs en matière de sécurité, la plateforme Allopneus renforce son offre de pneus pour scooter avec une gamme toutes saisons.

 

Le marché des deux roues se porte bien. Avec les contraintes de stationnement, les embouteillages ou le prix du carburant, de nombreux automobilistes sont tentés de se tourner vers ce mode de déplacement. Renforcé par l'émergence de version à 3 ou 4 roues ou par la commercialisation de modèles électriques, ce marché totalise aujourd'hui plus de 1,5 million de véhicules roulant, dont 90 % en 125 cm3, et affiche une courbe de croissance bien supérieure au marché des véhicules légers.

Ce constat n'est pas nouveau pour Allopneus qui dispose depuis longtemps d'une offre dédiée avec près de 600 références. Mais aujourd'hui, le pureplayer renforce son catalogue avec la commercialisation de 30 nouvelles références, allant de 10 à 16 pouces, en pneumatiques toutes saisons. Les gammes Michelin, Bridgestone et Metzeler, permettant d'affronter des conditions hivernales avec des températures inférieures à 7 degrés, sont notamment proposées.

10 à 15 % plus chers

Inspirées des pneus tourisme toutes saisons, les technologies mises en œuvre présentent un profil plus entaillé avec des rainures plus nombreuses et plus larges pour mieux drainer l’eau ou la neige avec une orientation directionnelle pour optimiser l’évacuation. La gomme a été conçue pour diminuer le temps de chauffe et assurer rapidement une adhérence optimale, dans le but d’améliorer le potentiel d’adhérence par temps froid et d’assurer un freinage efficace en limitant le risque de dérapage.

Ces pneus polyvalents ont le double avantage d’être adaptés à des températures basses mais aussi à une utilisation tout au long de l’année, lorsque les conditions météorologiques sont plus clémentes. Les écarts de prix entre un pneu traditionnel et ces pneus spécifiques se situent entre 10 et 15%, soit quelques euros seulement pour assurer une meilleure sécurité en toutes circonstances.

Publié dans Deux-roues

Pour répondre à la croissance de ce segment tout en proposant aux clients des solutions économiques, la plateforme tricolore lance une nouvelle offre avec des pneus reconditionnés grâce à un partenariat noué avec Black Star.

 

Les SUV ou crossovers sont au centre des débats. Ces derniers jours, ce sont les écologistes qui en ont fait leur nouvelle proie, la faute à leurs niveaux de consommation, jugés excessifs, leurs tailles et poids, à contrecourants des bonnes pratiques, et leur forte présence, notamment dans les zones urbaines. Mais le SUV est aussi au centre des débats dans l'industrie automobile en représentant presque quatre ventes sur dix.

Une progression qui profite également de la multiplication des modèles et déclinaisons mais qui fait figure de casse-tête pour tous les professionnels du pneumatique, confrontés à l’explosion du nombre de références avec une amplitude dimensionnelle allant de 15 à 24 pouces. Et cela a aussi une conséquence sur les propriétaires dont les factures d'entretien ne cessent de gonfler…

Une économie de 80 % en caoutchouc

Au carrefour de tous ces enjeux, Allopneus enrichit son offre avec une nouvelle solution tentant de répondre à ces différentes problématiques. Grâce à un partenariat noué avec Black Star, le numéro un de la vente de pneus en ligne dans l'Hexagone est désormais en mesure de proposer des pneus reconditionnés.

"Une solution vertueuse et éco-responsable qui s’adresse à des utilisateurs qui ont pris conscience des enjeux de l’économie circulaire, à la fois environnementaux, économiques et sociaux, explique Allopneus. En conservant la carcasse, seule la bande de roulement fait appel à de la matière première neuve, permettant d’économiser jusqu’à 80% de caoutchouc".

Une offre XXL allant de 15 à 24 pouces

Basé dans la Loire, Black Star est également en mesure de proposer des profils très spécifiques, adaptés à des usages de niche (franchissement, trial), dont les faibles volumes intéressent peu les manufacturiers. Pour la commercialisation de pneus reconditionnés, Allopneus a établi un cahier des charges particulièrement exigeant auquel son partenaire a parfaitement répondu : sélection rigoureuse des carcasses, contrôle continu lors du process industriel et fiabilité avérée.

Grâce à cette nouveauté, la société dispose de la plus large offre du marché sur le segment SUV/4×4 avec près de 5 000 références de 15 à 24 pouces pour tous les usages et toutes saisons. Et pour les premiers 4X4 apparus sur le marché depuis 1941, Allopneus dispose même d’une offre collection !

Publié dans Produits
mardi, 02 avril 2019 09:59

Direction l'Espagne pour Allopneus

Déjà présent en Belgique et aux Pays-Bas, le spécialiste de la vente de pneus sur Internet poursuit son internationalisation. En Espagne, Allopneus s'appuie sur un réseau de 800 garages partenaires.

 

A l'heure de fêter son 15e anniversaire, Allopneus.com poursuit son développement. Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet en France fait son apparition sur le marché espagnol avec le site alloneumaticos.es. Il s'agit du troisième pays dans lequel la société s'implante. En janvier 2019, des versions belge et néerlandaise avaient été déployées.

En Espagne, Allopneus propose une offre riche de 10 000 références "incluant toutes les grandes marques et les produits rares ou spécifiques". Quant au réseau de montage, un point essentiel au bon fonctionnement du pure player, il comprend en cette phase de lancement déjà plus de 800 garages partenaires. Un chiffre qui devrait grimper dans les mois à venir.

Pour rappel, la société basée à Aix-en-Provence (13) a écoulé l'an dernier près de 4 millions de pneumatiques et revendique ainsi une part de marché total d'environ 10 % en France. Son internationalisation devrait se poursuivre.

En début d'année, Mathieu Blaise, directeur général, nous avait ainsi confié son ambition de s'implanter "sur d'autres marchés proches de l'Hexagone". L'Allemagne, un pays jugé complexe à travailler, ne fait en revanche pas partie de ces projets.

 

Publié dans Distribution

Pour célébrer cet évènement, le numéro un tricolore de la vente de pneus en ligne adopte une nouvelle signature de marque et déploiera tout au long de l'année plusieurs animations.

 

Allopneus.com vit un moment charnière de son histoire. Après avoir entamé en début d'année son internationalisation, en se déployant en Belgique et aux Pays-Bas, le pure player entame les célébrations de ses 15 ans d'existence. Un âge ingrat pour certains adolescents mais certainement pas pour le leader tricolore de la vente de pneus en ligne qui se porte mieux que jamais. En 2018, celui-ci a écoulé près de 4 millions de pneumatiques (tous segments confondus) et s'octroie environ 10 % des ventes globales sur le marché tricolore ainsi que plus de 50 % des ventes de pneus sur internet.

"Alors que nous entamons notre 15e année, il est intéressant de constater que nous avons su développer puis préserver un modèle rentable, qui génère de la croissance en dépit des fluctuations du marché, notait en début d'année Mathieu Blaise, directeur général de la structure, dans nos colonnes (Pneumatique n° 154). Nous sommes l'un des rares acteurs du web à pouvoir combiner croissance et profitabilité. En 2018, nos investissements pour renforcer les équipes logistique et supply chain a notamment contribué à cette dynamique".

6 000 garages partenaires

Pour célébrer cet anniversaire, Allopneus a choisi de placer ses clients au cœur du dispositif. Cette année, la société basée à Aix-en-Provence (13) adopte une nouvelle signature de marque qui s'adresse directement à eux. "Choisissez, c'est monté", tel est le slogan retenu. Au travers de celui-ci, Allopneus souhaite rappeler que "le client est l’acteur de son expérience d’achat" en bénéficiant de l'offre la plus large du marché (70 marques, 25 000 références) et qu'il peut s'appuyer sur "un service professionnel, optimal et rapide" avec un réseau de 6 000 garages partenaires.

L'année 2019 sera ainsi ponctuée par de multiples évènements. Le 15e anniversaire est lancé dès à présent avec une première opération promotionnelle portant sur toutes les marques et tous les produits. D'autres initiatives suivront telle qu'une campagne de communication radio et vidéo en ligne lancée fin mars.

Publié dans Marché

Le numéro un de la vente de pneumatiques en ligne optimise le fonctionnement de sa plateforme de Valence en mécanisant le chargement de ses camions grâce à son partenaire UVO Technologies.

 

Totalement opérationnelle depuis l'an dernier, la plateforme logistique d'Allopneus, située à Valence (26), est un concentré de modernité. D'une surface de 85 000 mètres carrés, le site héberge l'ensemble des produits du pure player, soit la bagatelle de 1,25 million de pneumatiques, qui sont ensuite expédier dans toute la France ainsi que dans certains pays européens.

Afin d’accompagner son développement et de réduire de façon significative la pénibilité des opérations effectuées dans ce nouvel entrepôt, Allopneus.com a souhaité mécaniser l’ensemble de ses process logistiques.

"Nous voulions rendre nos produits mécanisables avec une lecture des étiquettes de transport automatiques. Perte de destinations, colis dévoyés… En gestion manuelle, il n’était plus acceptable pour nous en termes de qualité de service, délivrée à nos clients et les transporteurs, de ne pas évoluer", indique Jacques Davin, directeur d’exploitation.

Depuis plusieurs mois, au vu de la volumétrie de pneus à expédier quotidiennement, Allopneus s’est donc équipé, dans le cadre de son projet de mécanisation global, de cinq convoyeurs télescopiques BestReach d’UVO Technologies, spécialement conçus pour automatiser les chargements de camions.

Ces derniers facilitent ainsi "la manutention des opérateurs dédiés au chargement de la quinzaine de semi-remorques au départ de notre entrepôt mais aussi d’accélérer la cadence de chargement et d’absorber nos pics d’activités" ajoute Jacques Davin.

Publié dans Industrie

Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet entame son internationalisation. Allopneus se lance ainsi en Belgique et aux Pays-Bas avec un réseau de 500 monteurs, au total, qui reste toutefois à parfaire.

 

2018 est venue confirmer la bonne dynamique d'Allopneus. Avec un chiffre d'affaires "en légère croissance" et une part de marché "stable" (évaluée à 10 % des ventes totales de pneus en France), à en croire son directeur général, Mathieu Blaise, tous les voyants sont au vert pour le pure player. Une performance d'autant plus louable qu'elle a été réalisée alors même qu'Allopneus a vu une partie de sa plateforme logistique partir en fumée en août dernier.

L'Espagne d'ici la fin du premier semestre

25 % de l'espace de stockage ont ainsi été touchés ce qui a impacté, et impacte toujours, le bon fonctionnement de la société. "Cet incendie a été une véritable épreuve pour Allopneus et tous nos collaborateurs ont réagi de manière extrêmement professionnelle et solidaire, précise Mathieu Blaise. C'est grâce à leur implication que nous avons pu traverser la période hivernale sans encombre et tenir tous nos engagements vis-à-vis de nos clients".

En attendant de pouvoir réutiliser pleinement sa plateforme, Allopneus vient de concrétiser un projet d'envergure. Attendue de longue date, l'internationalisation du site internet devient une réalité. Suite à la cessation d'activité de Popgom sur ces deux marchés, Allopneus a récupéré la clientèle de son homologue pour se déployer simultanément en Belgique et aux Pays-Bas depuis la mi-janvier. Le tout avec un embryon de réseau de montage, condition sine qua none pour s'y implanter.

Un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique"

"Pour garantir un niveau de service optimal, il nous faut un réseau de montage d'envergure. C'est une tâche qui prend du temps, ajoute le directeur général. Nous débutons avec environ 250 monteurs sur chaque marché et l'objectif est d'en rassembler environ un millier d'ici deux ans dans chacun de ces pays". Cette initiative ne devrait pas rester sans lendemain puisque Allopneus assume désormais pleinement ses velléités d'expansion internationale.

"Nous nous déploierons d'ici la fin du premier semestre en Espagne et, à moyen terme, nous souhaitons nous implanter sur d'autres marchés proches de l'Hexagone." L'Allemagne, un marché "compliqué, où le business online est déjà très mature", ne figure toutefois pas dans le plan de développement de la société. Le dirigeant entend ainsi miser sur un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique" pour réussir ce virage.

L'entretien de Mathieu Blaise est à retrouver dans le Pneumatique n°154 de février-mars 2019.

Publié dans Distribution
Page 1 sur 5

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter