Pneumatique - Le site

Toujours en quête de solutions alternatives, le manufacturier germanique vient d'inaugurer son Taraxagum Lab Anklam, un laboratoire dernier cri de recherche sur le caoutchouc de pissenlit.

 

Situé dans le nord-est de l'Allemagne, à Anklam très précisément, le Taraxagum Lab Anklam de Continental vient d'être officiellement inauguré. A peine plus d'un an après la pose de la première pierre, ce laboratoire d'une superficie de 30 000 m2 est désormais opérationnel. Ce site est destiné à la recherche sur l’agriculture et le processus d’extraction du pissenlit russe comme matière première alternative à l’arbre à caoutchouc tropical.

Toujours en quête de nouvelles solutions, le manufacturier germanique y multipliera les tests. S'ils s'avèrent concluant, le groupe prévoit d’introduire cette matière première dans sa production en série dans les dix prochaines années afin d’augmenter le pourcentage de sa demande en caoutchouc naturel à partir du pissenlit.

Un projet soutenu par les pouvoirs publics

"Nous sommes fiers d’inaugurer aujourd’hui ce projet phare. Nous sommes le premier fabricant de pneus au monde à investir autant dans l’industrialisation du caoutchouc en pissenlit. Nous considérons le pissenlit russe comme une alternative et un complément important au caoutchouc naturel conventionnel issu de l’hevea brasiliensis, ce qui nous permet de répondre à la demande mondiale croissante d’une façon durable et écologique", indique Nikolai Stezer, membre du comité de direction de Continental AG et directeur de la division pneumatiques.

À moyen terme, environ vingt collaborateurs issus des domaines de l’agronomie, la chimie, la production et la technologie des process effectueront des recherches sur l’agriculture du pissenlit russe, ainsi que sur le développement, l’installation et le fonctionnement de machines pour le traitement de cette plante sur ce nouveau site. Le ministère des Affaires économiques du Land du Mecklenbourg-Poméranie-Occidentale a soutenu ce projet d’avenir avec 11,6 millions d’euros dédiés à la création locale d’emplois de haute qualité.

Publié dans Industrie

Dans un contexte de forte croissance pour le BTP, où les pneus spécialisés ont bondi de 33 % en cinq ans, le groupe Continental innove avec le CrossTrac. Une solution de pointe pour tous les professionnels de la construction qui gagne en robustesse et en performances grâce notamment à un mélange de gomme innovant et un renforcement de la carcasse.

 

Le Grand Paris, les JO de 2024, la rénovation des aéroports parisiens, l'extension des ports de Calais et Marseille… autant de projets d'envergure qui portent actuellement, et ce pour encore plusieurs années, le secteur du BTP. Dans ce contexte favorable, les professionnels retrouvent des couleurs et n'hésitent pas à investir dans de nouveaux engins. Une tendance qui se répercute sur le marché des pneus spécialisés dont les ventes ont bondi de 33 % depuis 2013, soit davantage qu'aucun autre segment en France.

Pour soutenir cette croissance, Continental innove et dévoile sa nouvelle gamme Conti CrossTrac. Un produit riche en innovations qui, à l'instar de ce qu'a pu faire Goodyear avec son nouvel Omnitrac, entend gagner en polyvalence. Le CrossTrac se veut ainsi aussi performant que ce soit vers ou dans les chantiers, soit dans des conditions d'utilisation très variables où les défis sont multiples.

La carcasse gagne un centimètre

Pour réussir ce tour de force, de nouvelles bandes de roulements ont notamment été imaginées pour augmenter la traction, l'adhérence et la durabilité. Autre atout, avec un innovant mélange de gommes, unique en son genre et à multiples facettes. Pour offrir une résistance exceptionnelle contre les coupures et les perforations à son produit, Continental a intégré du noir de carbone dans la composition du mélange ainsi qu'une très grande quantité de caoutchouc naturel cette fois-ci pour gagner en robustesse et lutter à la fois contre l'écaillage et les arrachements.

Le dernier élément important du CrossTrac tient dans sa carcasse. Avec un centimètre de caoutchouc additionnel dans la zone du bloc sommet et un talon renforcé pour répartir la charge, la carcasse gagne en robustesse. Cette innovation peut bien entendu prétendre aux services développés par Continental sur le rechapage, lui garantissant une deuxième voir une troisième vie, ainsi que sur la connectivité. Toutes les principales dimensions de la gamme seront ainsi disponibles en version pneu intelligent, qui quittera l’usine pré équipé des capteurs requis (pression et température).

Publié dans Poids lourd

Pour les transporteurs évoluant en zone montagneuse, Continental déploie une nouvelle référence avec le pneu HDW2 COACH en dimension 295/80 R 22.5 destiné aux essieux moteurs des autobus et autocars.

 

Les performances hivernales de ce pneumatique sont nettement supérieures aux pneus M+S et dépassent de près de 25 % les exigences de l'homologation 3PMSF. Grâce à un mélange innovant, la bande de roulement et le profil du HDW2 COACH se déforment très peu, ce qui le rend extrêmement robuste et résistant aux détériorations. Les ingénieurs de Continental ont en effet mis au point un profil de pneumatiques optimisé pour une traction élevée grâce à une combinaison intelligente de rainures profondes, de lamelles 3D et de lamelles de traction spéciales.

Ces éléments travaillent en synergie afin de transmettre aux routes enneigées et verglacées les forces motrices et latérales, en toute sécurité et avec efficacité, même à un stade d'usure avancé. Par ailleurs, grâce à sa rigidité, l’utilisation combinée avec le HSW2 COACH lui procure d’excellentes performances de conduite. Comme tous les pneus Continental, le HDW2 COACH est conçu pour une efficience maximale, y compris en ce qui concerne la robustesse de sa carcasse. Grâce à sa grande aptitude au rechapage, le HDW2 COACH a été développé pour vivre plusieurs vies.

Ce produit complète la gamme de pneus hautes performances de Continental pour les autobus et autocars. Il permet aux flottes des entreprises de transport d’affronter les conditions climatiques hivernales les plus difficiles en toute sécurité et sans impacter les délais des trajets des voyageurs. Continental propose désormais une gamme hivernale complète pour autobus et autocars. L’ensemble permet de répondre aux attentes des transporteurs les plus exigeants en matière de sécurité routière et d’optimisation du parc pneumatiques.

Publié dans Autres

 

Le fabricant, déjà primé l’année dernière dans la catégorie Manufacturier pneumatique, est récompensé pour son investissement et son expertise dans la relation client. 

 

Le géant Continental s’est vu décerner, pour la deuxième année consécutive, le prix Service Client de l’année dans la catégorie Manufacturier pneumatique. Cette récompense vient saluer les efforts du fabricant au sein du « Conti Relation Clients », le service client du groupe qui comprend 37 collaborateurs. En effet, parmi les améliorations notables, on retrouve notamment le passage de centre d'appels à service de relation client Premium qui a permis de proposer de nouveaux services à valeurs ajoutées afin de répondre et d’anticiper les attentes des clients. Par ailleurs, depuis un peu plus d'un an maintenant, le service clients s'est ouvert au canal BtoC via son service Hotline. Enfin, Continental a fait le choix de garder en France et en interne son service client, un choix qui est reconnu aujourd'hui.

 225 tests clients mystères 

Cette distinction est le résultat d’une enquête réalisée par Viséo Customer Insights depuis 2007 qui a pour but de tester la qualité des services clients des entreprises françaises, en fonction de leur univers de consommation. Pour déterminer le vainqueur de l’élection, les services clients ou services consommateurs qui y participent font tous l’objet de 225 tests clients mystères réalisés par des consommateurs. Les appels, les e-mails, les recherches d’information sur Internet, les contacts via les réseaux sociaux et les conversations par chat en situation réelle ont ainsi été analysés.

"Continental tient à remercier ses clients qui l’ont élu et ses équipes, qui, chaque jour, leur consacrent toute leur énergie, leur expertise et leur disponibilité. Notre objectif est de toujours se remettre en question pour être en phase avec les réalités et les besoins de nos clients. Nous poursuivons notre travail pour être toujours plus réactif, innovant, disponible et à l’écoute", explique Adrien Eymard, directeur du marketing de Continental France. Continental a réalisé un chiffre d’affaires de 44 milliards d’euros en 2017 et emploie actuellement plus de 243 000 personnes dans 60 pays. La division Pneu compte actuellement 24 sites de production et de développement dans le monde. Celle-ci a réalisé à elle seule un chiffre d’affaires de 11,3 milliards d’euros en 2017.

 

Publié dans Marketing

A l'occasion du 67e salon IAA d'Hanovre, Continental a présenté sa dernière création : le pneumatique e.MotionPro, spécialement développé pour le véhicule industriel électrique MAN CitE.

 

Fabriqué à Stöcken (Allemagne), dans l'usine de Continental, le pneumatique e.MotionPro a attiré l'œil des visiteurs qui se sont pressés à Hanovre, pour le 67è Salon International des Véhicules Industriels (IAA). Dessinée à la main avec des flancs et le fond des rainures de la bande de roulement colorés en bleu électrique, cette innovation s'accordait parfaitement au design ultramoderne du nouveau MAN CitE, poids lourd 100 % électrique destiné à un usage urbain.

Les ingénieurs de Continental et les équipes de MAN ont travaillé conjointement afin d'imaginer et développer le design du e.MotionPro. Pour obtenir la couleur bleue du flanc et du fond des rainures, le flanc a été manufacturé à la main et la couleur bleue a été appliquée durant la phase de cuisson. Continental est l’un des rares manufacturiers de pneumatiques à pouvoir produire des pneumatiques manuellement, en petites quantités.

Une exigence accrue

"Les véhicules électriques peuvent temporairement être équipés de pneumatiques standards. Néanmoins, les nouvelles motorisations et les nouveaux concepts de véhicules qui y sont parfois associés feront évoluer les exigences envers les pneumatiques pour véhicules industriels. Nous mettons actuellement en place des partenariats afin de continuer à développer notre expérience dans la conception de pneumatiques pour poids lourds, autobus et autocars électriques", explique Klaus Kreipe, responsable première monte Poids Lourd chez Continental.

"Nous sommes convaincus chez MAN du développement de l’électromobilité en particulier pour tout ce qui se rapporte au transport de marchandises et de passagers, indique de son côté Jean-Yves Kerbrat, président de MAN Truck & Bus France. Dans cette perspective, nous sommes le premier constructeur à disposer d’une gamme complète de véhicules électriques de3,5 tonnes à 26 tonnes dans le transport de marchandises avec le MAN citE, et le transport de passagers avec le nouveau bus électrique".

Publié dans Industrie
vendredi, 21 septembre 2018 11:23

Continental complète sa gamme agricole

Le groupe allemand renforce sa gamme de pneumatiques agricoles avec le lancement du nouveau pneu radial TractorMaster qui complète les séries Tractor70 et Tractor85 commercialisée depuis l’année dernière.

 

Tout comme les séries Tractor70 et Tractor85, le pneumatique TractorMaster est doté du nylon N.flex Technology ainsi que d’une nouvelle tringle spécialement développée pour cette série. L'allongement élevé du nylon utilisé pour la carcasse rend ce pneumatique plus flexible pour un meilleur amortissement tout en restant robuste et résistant aux chocs.

Un talon équipé d’une toute nouvelle tringle élaborée pour la série 65 apporte au pneumatique une flexion élevée du flanc afin de limiter le compactage du sol. Le tout nouveau design de barrettes, nommé d.fine, assure 5% de surface de contact supplémentaire par rapport aux pneus standards, ce qui permet d’allonger significativement la durée de vie des pneumatiques.

Les pneumatiques agricoles Continental sont produits dans l’usine de Lousado au Portugal. Les premières dimensions 540/65R28 et 650/65R38 sont disponibles en septembre, d’autres dimensions suivront dans les prochains mois.

vendredi, 13 juillet 2018 16:15

Continental, sur les routes du Tour

Le groupe Continental participe ce mois-ci au Tour de France en tant que partenaire officiel mais aussi en tant que fournisseur de pneumatiques. 7 des 22 équipes du peloton ainsi que les voitures de l'organisation sont chaussées par Conti !

 

Parti de Noirmoutier (Vendée) le 7 juillet 2018, le Tour de France bat son plein. Cette année, pour la première fois, la Grande Boucle accueille le groupe Continental en tant que partenaire officiel. Une association gage d'une visibilité internationale pour le manufacturier allemand, le Tour étant le troisième évènement le plus suivi au monde derrière les Jeux olympiques et la Coupe du monde football, qui constitue en outre une belle occasion de valoriser son savoir-faire.

Des pneus compétitions spécifiques

Cette année, 7 des 22 équipes participantes se sont élancées dans la course dotées des pneus de course de la série Competition Pro LTD. Fabriqués dans l’usine Continental de Korbach, en Allemagne, ces pneus de course, qui sont le résultat d’un processus de fabrication manuel complexe, présentent une résistance au roulement extrêmement faible associée à une adhérence et à une résistance à la perforation élevées.

Mais les vélos des coureurs ne sont pas les seuls à arborer le logo jaune de Conti. Les véhicules officiels du Tour de France, transportant le directeur de la course, le personnel médical, le chronométreur et le service de maintenance, sont également dotées d’une édition spéciale exclusive du tout dernier modèle Continental, le PremiumContact 6, fabriqué en France, dans l’usine de Continental située à Sarreguemines.

Focus sur la sécurité avec #SafeTour

Si Continental est associé pour la première fois au Tour de France, sa présence dans le peloton n'est pas nouvelle. Depuis de nombreuses années déjà, certaines équipes (Team Sky, Movistar, Bahrain Merida, Katusha Alpecin, FDJ, AG2R, Dimension Data) accordent leur confiance au groupe. Dans les mois et années à venir, Continental apportera également son soutien aux deux autres grandes courses cyclistes que sont le Giro (en Italie) et la Vuelta (en Espagne).

En marge de l'aspect marketing et produit, le manufacturier allemand profite de sa présence sur les routes de France pour déployer son dispositif #SafeTour. Une initiative de sécurité globale portant à la fois sur la formation des conducteurs de la caravane, sur de la prévention réalisée auprès des divers publics du Tour et sur un contrôle des pneumatiques des véhicules (partenaires et organisation).

Publié dans Marketing

Placés sous la houlette de Nikolai Setzer, Christian Koetz, Philipp von Hirschheydt et Ferdinand Hoyos sont promus au sein de la division pneumatiques du groupe Continental.

 

Ça bouge dans les rangs de Continental. Responsable de la division remplacement des pneumatiques tourisme et utilitaires légers de la région EMEA depuis 2011, Christian Koetz (48 ans) est promu à la tête de la division CVT (Pneus pour véhicules industriels) en remplacement d'Andreas Esser (59 ans), qui reprend la direction commerciale pneus poids lourds Asie-Pacifique. Par le passé, Christian Koetz a occupé plusieurs postes à responsabilité dont, de 2006 à 2011, la vice-présidence du département central de R&D de Continental.

Autre mouvement avec la promotion de Philipp von Hirschheydt (43 ans) à la tête de la division remplacement des pneumatiques tourisme et utilitaires légers pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). PDG de Continental Pneus Andina, en Équateur, de 2012 à 2015, il était dernièrement responsable de la division remplacement des pneus tourisme et utilitaires légers pour la région APAC (Asie-Pacifique).

"Mieux répondre aux besoins de nos clients"

C'est à Ferdinand Hoyos (41 ans) que revient le soin de lui succéder à ce poste. De février 2015 à fin juin 2018, Ferdinand Hoyos a occupé le poste de président-directeur général de la région Andina (Venezuela, Colombie, Pérou, Bolivie, Chili et Équateur). Avant d'exercer cette fonction, il a été responsable du département fusions et acquisitions, de 2006 à 2011, ainsi que du département gestion de biens immobiliers de Continental.

"L’objectif de ces changements est de tirer parti de la vaste expertise internationale et fonctionnelle acquise par ces personnes au cours de leur longue carrière pour renforcer notre équipe internationale, et parvenir ainsi à mieux répondre aux besoins de nos clients, en termes d’excellence et de rapidité, détaille Nikolai Setzer, membre du directoire de Continental et responsable de la division pneumatiques. Cet objectif est un élément important de notre stratégie 'Vision 2025' dédiée à la croissance à long terme de notre groupe."

 


Publié dans Carnet

Le site de production haut-garonnais du groupe Continental a reçu le prix de l’usine de l’année de la part de nos confrères du magazine l’Usine Nouvelle.

 

Organisée le 29 mai 2018 par le magazine l'Usine Nouvelle, le prix de l'usine de l'année a été attribué au site Continental situé à Boussens (Haute-Garonne). Le jury, composé d’experts indépendants, a été particulièrement admiratif du travail de redressement du site devenu une référence notamment dans les technologies de l’industrie 4.0.

Les journalistes de L’Usine Nouvelle ont étudié des dizaines de candidatures. Quatorze sites ont été présélectionnés. Pendant une journée, le site de Boussens a reçu la visite de l’un des journalistes de la rédaction et de partenaires du magazine tels que le Boston Consulting Group, Sogefi et SKF.

"Ce prix est une grande fierté pour le groupe Continental en France. Il démontre le professionnalisme des équipes et notre excellence industrielle", déclare Gilles Mabire, PDG de Continental Automotive France. Ce succès est à mettre au crédit des équipes et au manager du site de Boussens, Michel Bouguennec, pour qui "la pérennité du site était en jeu. Nous avons lancé un projet de modernisation qui a mobilisé toutes les équipes pour en faire un succès humain et technologique".

Publié dans Industrie

Le manufacturier allemand présente la technologie Port Plus, un composé destiné à sa gamme de pneumatiques portuaire offrant une meilleure résistance aux fissures et à l'abrasion.

 

Une meilleure résistance à l'abrasion, au roulement et un kilométrage plus élevé, tels sont les principaux atouts du nouveau composé Port Plus de Continental. Celui sera présenté pour la première fois au TOC Europe de Rotterdam, le grand rendez-vous de la filière des ports et du transport maritime, qui aura lieu du 12 au 14 juin 2018.

Le nouveau composé Port Plus de Continental réduit la génération de chaleur du pneu, minimise l'usure et en prolonge considérablement la durée de vie. "Nous avons effectué des tests sur site chez nos clients au cours de l'année écoulée et nous avons constaté des cas où la durée de vie des pneus a même doublé", précise Julian Alexander, chef de produits chez Continental CST.

C’est en arborant la devise : "des pneus fiables, des opérations intelligentes, des terminaux portuaires efficaces" que Continental lancera le nouveau composé pour son portefeuille de pneumatiques portuaire V.Ply. Seront également exposés les systèmes numériques de surveillance de la pression des pneus ContiPressureCheck et ContiConnect.

Publié dans Autres
Page 1 sur 11

Découvrir

Feuilleter le magazine

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement