Pneumatique - Le site

La direction générale du Travail a rendu son verdict en reconnaissant officiellement trois organisations patronales comme étant représentatives du secteur des services de l'automobile. Parmi elles, figure notamment le Syndicat des professionnels du pneu.

 

Publié au Journal officiel le 27 décembre dernier, l'arrêté fixant la liste des organisations professionnelles reconnues comme représentatives dans la convention collective du secteur met fin à plusieurs mois de luttes pour les syndicats patronaux de la branche des services de l'automobile. Au final, trois fédérations sont reconnues et déclarées représentatives du secteur sur les quatre qui prétendaient à l'être.

En toute logique, le CNPA domine les débats avec un score de 86,03 % alors que l'Asav (Alliance des services aux véhicules) - qui regroupe le Syndicat national du contrôle technique automobile (SNCTA), l'Union nationale intersyndicale des enseignants de la conduite (Unidec) et le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) – pèse pour 7,6 %.

La FFC, seule perdante

Directeur général du SPP, Régis Audugé se félicite de ce dénouement favorable : "C'est une formidable nouvelle pour notre syndicat. Nous nous retrouvons face à ce mastodonte qu'est le CNPA mais nous gardons par ce biais notre indépendance. C'est une très bonne chose pour nos adhérents".

Alors que la FNA complète ce trio avec un résultat de 6,38 %, seule la FFC est finalement disqualifiée par la direction générale du travail. Celle-ci a invalidé l'audience de 13 % qu'avait annonçait la Fédération française de carrosserie en juin 2017. "Nous prenons acte de cette décision, mais nous nous interrogeons sur le résultat final de cette étude. A aucun moment, nous n'avons été alertés que notre chiffrage n'était pas retenu", précise Didier Dugrand, délégué général de la FFC.

Publié dans Marché
mardi, 07 novembre 2017 17:04

Nouveau record pour le GARAC

Avec 1277 étudiants inscrits pour l'année scolaire 2017-2018, le GARAC bat à nouveau son record de fréquentation. De bon augure avant l'ouverture du futur campus de Guyancourt.

Publié dans Autres
lundi, 16 octobre 2017 17:49

Le CNPA en rassembleur

Arrêt incontournable aux 2.2 F 021 et G.022 : le CNPA, l’Aforpa, le GARAC, le GNFA et IRP AUTO feront stand commun sur Equip Auto.

Publié dans Marché

Sans surprise, Francis Bartholomé vient d'être réélu à la tête du CNPA. Ce sera sin deuxième mandat et son objectif consiste à poursuivre la modernisation du CNPA.

Publié dans Carnet

A l'occasion d'Epoqu’Auto, Francis Bartholomé, président du CNPA, a annoncé la création du CNPA Véhicules Historiques, afin de défendre les professionnels de la restauration et de l'entretien des véhicules historiques.

Publié dans Auto, VUL et SUV

Eric Girard, directeur général de Carglass, a été élu président de la branche des Services Multimarques de l'Après-Vente Automobile du CNPA, jusqu'alors dirigée par Bernard Perreau.

Publié dans Carnet
mardi, 28 juin 2016 15:13

Le nouvel organigramme de la Feda

Les nouveaux statuts imaginés par le président Alain Landec pour la Feda riment aussi avec nouvelle gouvernance et nouveaux hommes forts.

Publié dans Carnet

Selon une étude menée par le CNPA auprès de 2 000 automobilistes, les notions de relation de confiance et de compétence s'avèrent fondamentales en matière d'entretien et de réparation automobile.

Publié dans Marché

Auditionnée au Parlement dans le cadre de la Mission parlementaire sur "l'offre automobile française", la FEDA a souhaité plaider la cause de l'Eco-Entretien.

Publié dans Industrie

Le Syndicat de la Maintenance et du Contrôle des Equipements d'Ateliers Automobiles vient de signer une convention de rapprochement avec le CNPA, pour tenter de défendre les intérêts des sociétés de maintenance des équipements, face aux fabricants des matériels.

Publié dans Marché
Page 1 sur 2

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter

Pas d'événement