Pneumatique - Le site

Pour répondre à la croissance de ce segment tout en proposant aux clients des solutions économiques, la plateforme tricolore lance une nouvelle offre avec des pneus reconditionnés grâce à un partenariat noué avec Black Star.

 

Les SUV ou crossovers sont au centre des débats. Ces derniers jours, ce sont les écologistes qui en ont fait leur nouvelle proie, la faute à leurs niveaux de consommation, jugés excessifs, leurs tailles et poids, à contrecourants des bonnes pratiques, et leur forte présence, notamment dans les zones urbaines. Mais le SUV est aussi au centre des débats dans l'industrie automobile en représentant presque quatre ventes sur dix.

Une progression qui profite également de la multiplication des modèles et déclinaisons mais qui fait figure de casse-tête pour tous les professionnels du pneumatique, confrontés à l’explosion du nombre de références avec une amplitude dimensionnelle allant de 15 à 24 pouces. Et cela a aussi une conséquence sur les propriétaires dont les factures d'entretien ne cessent de gonfler…

Une économie de 80 % en caoutchouc

Au carrefour de tous ces enjeux, Allopneus enrichit son offre avec une nouvelle solution tentant de répondre à ces différentes problématiques. Grâce à un partenariat noué avec Black Star, le numéro un de la vente de pneus en ligne dans l'Hexagone est désormais en mesure de proposer des pneus reconditionnés.

"Une solution vertueuse et éco-responsable qui s’adresse à des utilisateurs qui ont pris conscience des enjeux de l’économie circulaire, à la fois environnementaux, économiques et sociaux, explique Allopneus. En conservant la carcasse, seule la bande de roulement fait appel à de la matière première neuve, permettant d’économiser jusqu’à 80% de caoutchouc".

Une offre XXL allant de 15 à 24 pouces

Basé dans la Loire, Black Star est également en mesure de proposer des profils très spécifiques, adaptés à des usages de niche (franchissement, trial), dont les faibles volumes intéressent peu les manufacturiers. Pour la commercialisation de pneus reconditionnés, Allopneus a établi un cahier des charges particulièrement exigeant auquel son partenaire a parfaitement répondu : sélection rigoureuse des carcasses, contrôle continu lors du process industriel et fiabilité avérée.

Grâce à cette nouveauté, la société dispose de la plus large offre du marché sur le segment SUV/4×4 avec près de 5 000 références de 15 à 24 pouces pour tous les usages et toutes saisons. Et pour les premiers 4X4 apparus sur le marché depuis 1941, Allopneus dispose même d’une offre collection !

Publié dans Produits
mardi, 02 avril 2019 09:59

Direction l'Espagne pour Allopneus

Déjà présent en Belgique et aux Pays-Bas, le spécialiste de la vente de pneus sur Internet poursuit son internationalisation. En Espagne, Allopneus s'appuie sur un réseau de 800 garages partenaires.

 

A l'heure de fêter son 15e anniversaire, Allopneus.com poursuit son développement. Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet en France fait son apparition sur le marché espagnol avec le site alloneumaticos.es. Il s'agit du troisième pays dans lequel la société s'implante. En janvier 2019, des versions belge et néerlandaise avaient été déployées.

En Espagne, Allopneus propose une offre riche de 10 000 références "incluant toutes les grandes marques et les produits rares ou spécifiques". Quant au réseau de montage, un point essentiel au bon fonctionnement du pure player, il comprend en cette phase de lancement déjà plus de 800 garages partenaires. Un chiffre qui devrait grimper dans les mois à venir.

Pour rappel, la société basée à Aix-en-Provence (13) a écoulé l'an dernier près de 4 millions de pneumatiques et revendique ainsi une part de marché total d'environ 10 % en France. Son internationalisation devrait se poursuivre.

En début d'année, Mathieu Blaise, directeur général, nous avait ainsi confié son ambition de s'implanter "sur d'autres marchés proches de l'Hexagone". L'Allemagne, un pays jugé complexe à travailler, ne fait en revanche pas partie de ces projets.

 

Publié dans Distribution

Pour célébrer cet évènement, le numéro un tricolore de la vente de pneus en ligne adopte une nouvelle signature de marque et déploiera tout au long de l'année plusieurs animations.

 

Allopneus.com vit un moment charnière de son histoire. Après avoir entamé en début d'année son internationalisation, en se déployant en Belgique et aux Pays-Bas, le pure player entame les célébrations de ses 15 ans d'existence. Un âge ingrat pour certains adolescents mais certainement pas pour le leader tricolore de la vente de pneus en ligne qui se porte mieux que jamais. En 2018, celui-ci a écoulé près de 4 millions de pneumatiques (tous segments confondus) et s'octroie environ 10 % des ventes globales sur le marché tricolore ainsi que plus de 50 % des ventes de pneus sur internet.

"Alors que nous entamons notre 15e année, il est intéressant de constater que nous avons su développer puis préserver un modèle rentable, qui génère de la croissance en dépit des fluctuations du marché, notait en début d'année Mathieu Blaise, directeur général de la structure, dans nos colonnes (Pneumatique n° 154). Nous sommes l'un des rares acteurs du web à pouvoir combiner croissance et profitabilité. En 2018, nos investissements pour renforcer les équipes logistique et supply chain a notamment contribué à cette dynamique".

6 000 garages partenaires

Pour célébrer cet anniversaire, Allopneus a choisi de placer ses clients au cœur du dispositif. Cette année, la société basée à Aix-en-Provence (13) adopte une nouvelle signature de marque qui s'adresse directement à eux. "Choisissez, c'est monté", tel est le slogan retenu. Au travers de celui-ci, Allopneus souhaite rappeler que "le client est l’acteur de son expérience d’achat" en bénéficiant de l'offre la plus large du marché (70 marques, 25 000 références) et qu'il peut s'appuyer sur "un service professionnel, optimal et rapide" avec un réseau de 6 000 garages partenaires.

L'année 2019 sera ainsi ponctuée par de multiples évènements. Le 15e anniversaire est lancé dès à présent avec une première opération promotionnelle portant sur toutes les marques et tous les produits. D'autres initiatives suivront telle qu'une campagne de communication radio et vidéo en ligne lancée fin mars.

Publié dans Marché

Le numéro un de la vente de pneumatiques en ligne optimise le fonctionnement de sa plateforme de Valence en mécanisant le chargement de ses camions grâce à son partenaire UVO Technologies.

 

Totalement opérationnelle depuis l'an dernier, la plateforme logistique d'Allopneus, située à Valence (26), est un concentré de modernité. D'une surface de 85 000 mètres carrés, le site héberge l'ensemble des produits du pure player, soit la bagatelle de 1,25 million de pneumatiques, qui sont ensuite expédier dans toute la France ainsi que dans certains pays européens.

Afin d’accompagner son développement et de réduire de façon significative la pénibilité des opérations effectuées dans ce nouvel entrepôt, Allopneus.com a souhaité mécaniser l’ensemble de ses process logistiques.

"Nous voulions rendre nos produits mécanisables avec une lecture des étiquettes de transport automatiques. Perte de destinations, colis dévoyés… En gestion manuelle, il n’était plus acceptable pour nous en termes de qualité de service, délivrée à nos clients et les transporteurs, de ne pas évoluer", indique Jacques Davin, directeur d’exploitation.

Depuis plusieurs mois, au vu de la volumétrie de pneus à expédier quotidiennement, Allopneus s’est donc équipé, dans le cadre de son projet de mécanisation global, de cinq convoyeurs télescopiques BestReach d’UVO Technologies, spécialement conçus pour automatiser les chargements de camions.

Ces derniers facilitent ainsi "la manutention des opérateurs dédiés au chargement de la quinzaine de semi-remorques au départ de notre entrepôt mais aussi d’accélérer la cadence de chargement et d’absorber nos pics d’activités" ajoute Jacques Davin.

Publié dans Industrie

Le numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet entame son internationalisation. Allopneus se lance ainsi en Belgique et aux Pays-Bas avec un réseau de 500 monteurs, au total, qui reste toutefois à parfaire.

 

2018 est venue confirmer la bonne dynamique d'Allopneus. Avec un chiffre d'affaires "en légère croissance" et une part de marché "stable" (évaluée à 10 % des ventes totales de pneus en France), à en croire son directeur général, Mathieu Blaise, tous les voyants sont au vert pour le pure player. Une performance d'autant plus louable qu'elle a été réalisée alors même qu'Allopneus a vu une partie de sa plateforme logistique partir en fumée en août dernier.

L'Espagne d'ici la fin du premier semestre

25 % de l'espace de stockage ont ainsi été touchés ce qui a impacté, et impacte toujours, le bon fonctionnement de la société. "Cet incendie a été une véritable épreuve pour Allopneus et tous nos collaborateurs ont réagi de manière extrêmement professionnelle et solidaire, précise Mathieu Blaise. C'est grâce à leur implication que nous avons pu traverser la période hivernale sans encombre et tenir tous nos engagements vis-à-vis de nos clients".

En attendant de pouvoir réutiliser pleinement sa plateforme, Allopneus vient de concrétiser un projet d'envergure. Attendue de longue date, l'internationalisation du site internet devient une réalité. Suite à la cessation d'activité de Popgom sur ces deux marchés, Allopneus a récupéré la clientèle de son homologue pour se déployer simultanément en Belgique et aux Pays-Bas depuis la mi-janvier. Le tout avec un embryon de réseau de montage, condition sine qua none pour s'y implanter.

Un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique"

"Pour garantir un niveau de service optimal, il nous faut un réseau de montage d'envergure. C'est une tâche qui prend du temps, ajoute le directeur général. Nous débutons avec environ 250 monteurs sur chaque marché et l'objectif est d'en rassembler environ un millier d'ici deux ans dans chacun de ces pays". Cette initiative ne devrait pas rester sans lendemain puisque Allopneus assume désormais pleinement ses velléités d'expansion internationale.

"Nous nous déploierons d'ici la fin du premier semestre en Espagne et, à moyen terme, nous souhaitons nous implanter sur d'autres marchés proches de l'Hexagone." L'Allemagne, un marché "compliqué, où le business online est déjà très mature", ne figure toutefois pas dans le plan de développement de la société. Le dirigeant entend ainsi miser sur un déploiement "ambitieux, mais très progressif et pragmatique" pour réussir ce virage.

L'entretien de Mathieu Blaise est à retrouver dans le Pneumatique n°154 de février-mars 2019.

Publié dans Distribution
mardi, 08 janvier 2019 07:50

Roadzila fait peau neuve

La filiale d'Allopneus dédiée aux professionnels s'offre une cure de jouvence avec une plateforme inédite intégrant notamment un moteur de recherche optimisé et un mode de facturation simplifié.

 

Depuis la fin novembre 2018, les utilisateurs de Roadzila profitent d'une plateforme totalement repensée. La filiale d'Allopneus dédiée aux professionnels de l'automobile s'offre une interface plus ergonomique, un moteur de recherche optimisé et surtout un mode de facturation nouveau qui simplifiera les transactions. En effet, pour chaque commande, les clients recevaient jusqu’ici une facture par fournisseur. Un processus trop contraignant, en particulier pour les réseaux.

"Nous avons mis en place une facturation centralisée afin de refacturer tous les pneus vendus par notre biais. Concrètement, lorsqu’un grossiste vend un pneu à un garage, il facture Roadzila qui refacture ensuite l’atelier. C’est un modèle beaucoup plus fonctionnel pour les réparateurs qui ont désormais une facture regroupée par commande", indique Benoit de Cuverville, directeur de Roadzila.

Avec cette refonte, la filiale du groupe Allopneus entend développer son activité et accroître le nombre de grossistes partenaires. Une quarantaine de distributeurs écoulent aujourd’hui leur stock sur la plateforme. Celle-ci revendique un stock global de plus de 15 millions de pneumatiques représentant 600 marques.

Publié dans Marché

D'après une enquête d'Allopneus, 81 % des automobilistes sont favorables aux pneus hiver. Un marché qui peine pourtant à décoller, la faute au prix, à la disponibilité et aux contraintes induites par ce type d'équipement saisonnier.

 

L'hiver, le froid, les premiers flocons…et ces milliers de naufragés de la route, pris au piège de conditions climatiques difficiles. Une situation vue et revue qui pourrait disparaître grâce à un équipement adéquat. Souvent pointée du doigt, l'absence de réglementation sur la question des pneus hiver pourrait bientôt faire l'objet d'une loi qui viserait à les rendre obligatoires dans certaines régions ou en certaines circonstances. Numéro un de la vente de pneumatiques sur Internet, Allopneus.com s'est intéressé à ce sujet.

L'enquête du pure player montre que 81 % des automobilistes considèrent que le pneu hiver est une solution indispensable ou efficace. Sur la question de l’évolution de la législation, 70 % considèrent que, d’une manière ou d’une autre, l’équipement doit être rendu obligatoire. "Ces chiffres indiquent qu’il y a une véritable prise de conscience sur l’intérêt d’un équipement adapté aux conditions climatiques pour la mobilité et la sécurité", estime Allopneus.

Des intentions mal concrétisées

En revanche, celle-ci peine à se concrétiser dans les ventes. Si 43 % des automobilistes ont l'intention de rouler en pneus hiver, la part de ce segment ne se situe qu'entre 13 et 17 % des ventes globales, selon les années. Pour Allopneus, "l’analyse détaillée des comportements a montré que les freins se situent au niveau du prix, de la disponibilité et des contraintes pratiques (stockage, temps à consacrer, alternance des pneus été / hiver)".

Mais alors que la plateforme dispose de plus de 500 000 pneus hiver et 4 saisons (20 marques et 5 000 références), celle-ci tente de prêcher la bonne parole sur cette thématique en relayant des informations, des conseils et des tutoriels sur son blog baptisé "Chewing Gomme" et sur ses réseaux sociaux. Y figurent aussi les principales questions que se posent les automobilistes (différence entre pneus hiver et neige, quand les monter, atouts et inconvénients de ce type d'équipement, mode de montage, quid des indices de vitesse, etc.).

Publié dans Marché

La plateforme Allopneus.com se renforce sur les activités poids lourds, industriel et agricole avec le recrutement de Stéphane Bilot, en charge du PL chez Bridgestone France et Benelux depuis trois ans.

 

Belle prise pour Allopneus. Après avoir fait le bonheur de Bridgestone depuis 2015, chez qui il a notamment contribué à redynamiser la stratégie pneus poids lourd (neuf et rechapé), Stéphane Bilot change de groupe pour intégrer les équipes du numéro un de la vente de pneus sur Internet. Ce diplômé de l'ESC Rouen, âgé de 47 ans, se voit confier les activités poids lourds, industriel et agricole, des segments sur lesquels Allopneus souhaite accélérer son développement.

Après avoir exercé des fonctions commerciales pendant une dizaine d’années chez Norauto et Profil+, Stéphane Bilot intègre en 2004 le réseau First Stop France pour développer la zone sud. Il rejoint ensuite la structure centrale pour prendre en charge la direction achats et marketing pour les produits industriels. En 2015, il est promu au sein de la maison-mère de l'enseigne, Bridgestone, avec donc la responsabilité des activités poids lourds pour la France et le Benelux.

"Après plusieurs expériences dans la distribution puis chez un manufacturier, j’ai souhaité vivre une nouvelle expérience, indique le principal intéressé. Je suis persuadé que le commerce de produits industriels sur Internet est porteur de solutions novatrices pour les utilisateurs. Et comme pour les produits grand public, Allopneus.com a la capacité de se développer rapidement sur ce marché. Le challenge qui m’est proposé est donc particulièrement motivant".

Publié dans Carnet

Placée en redressement judiciaire, la plateforme 1001 Pneus pourrait être reprise par Allopneus, numéro un de la vente de pneumatiques en ligne.

 

Nouveau rachat en vue pour Allopneus.com ? Après avoir mis la main cet été sur Popgom, la plateforme dirigée par Matthieu Blaise pourrait poursuivre ses emplettes avec la reprise d'un autre pure player, à savoir, 1001 Pneus.

L’information a été révélée par l’Autorité de la concurrence qui fait état, dans une publication, d’un "projet de concentration" prévoyant l’acquisition de la société bordelaise par Rautor SAS, filiale d’Allopneus.

Réagissant à cette annonce, la direction du groupe aixois a confirmé son intérêt pour 1001 Pneus, précisant qu’elle étudiait la viabilité du dossier. Ce projet de reprise s’inscrit dans un contexte difficile pour 1001 Pneus qui a été récemment placé sous redressement judiciaire.

Créé en 2009 par Lionel Moutouh et Maxime Sabourin, le site s’était pourtant imposé ces dernières années dans le paysage de la distribution de pneus en ligne, voyant son chiffre d’affaires atteindre 59 millions d’euros en 2016. Après avoir déployé ses activités dans cinq pays, l’opérateur projetait même d'ouvrir dix autres marchés internationaux.

Publié dans Marché

Selon une enquête réalisée par Allopneus.com, 80 % des clients de la plateforme se déclarent convaincus par l'intérêt des pneus toutes saisons. Polyvalence et sécurité du produit demeurent les maîtres-mots de cette tendance.

 

Comme le rappelle Allopneus.com, si Goodyear revendique son invention dès le milieu des années 80, c'est bien Michelin avec le lancement du CrossClimate en 2015 qui a véritablement permis au marché du toutes saisons de se développer. Un segment qui ne cesse de grossir tant du point de vue de l'offre que de la demande. La plupart des manufacturiers disposent désormais d'une offre dédiée tel que Bridgestone, dernier en date après avoir dégainé son Weather Control A005, et d'ici peu Yokohama avec son BluEarth-4S AW21. Du côté des clients (3 356 personnes interrogées), l'enquête de la plateforme s'avère riche en conclusions.

Plus cher qu'un pneu été équivalent

Près de 80% des acheteurs interrogés se sont déclarés être déjà convaincus, avant même leur achat, à l'idée de s’équiper en pneus 4 saisons. Un sentiment guidé par la polyvalence et la sécurité de ce type de produits (arguments avancés par 94% du panel) qui permet de rouler en sécurité sur la route dans des conditions climatiques changeantes. Plus chers que des pneus été équivalents (7% en moyenne chez Allopneus), les 4 saisons sont souvent scrutés par les acheteurs qui cherchent principalement à s'en procurer via des offres promotionnelles.

Au niveau du profil, la plateforme note que l'acheteur de toutes saisons est plus âgé de 2,5 ans que la moyenne de ses clients. Autre différence notable : ces derniers sont essentiellement des automobilistes qui roulent peu, et qui recherchent donc un produit qu'ils peuvent conserver toute l'année pour un usage local, et à l'inverse de grands rouleurs qui veulent un produit performant pour affronter des conditions météorologiques susceptibles de changer en cours de route.

Pas un produit révolutionnaire

Attention toutefois aux idées reçues. Nonobstant les résultats de cette étude, Allopneus.com rappelle que le pneu 4 saisons n'est pas le produit révolutionnaire que certains imaginent. Si un toutes saisons moderne est remarquablement polyvalent, il reste néanmoins un produit de compromis, légèrement moins bon qu’un pneu été en été et moins bon qu’un pneu hiver en conditions hivernales sévères. Bien qu’ils bénéficient pour la plupart du label 3PMFS, les pneus 4 Saisons s’adressent à des utilisateurs susceptibles de rencontrer des épisodes neigeux ponctuels, mais pas aux automobilistes fréquentant régulièrement des régions enneigées…

10 à 12% de PDM à terme

En croissance de 44% en 2017 pour une part de marché évaluée à 6% (source SPP), le segment du pneu 4 saisons va continuer de croitre. Certains observateurs considèrent qu'il pourrait atteindre entre 10 et 12% des ventes à moyen terme. "La progression du segment sera amplifiée par l’arrivée massive sur le marché de SUV/Crossovers dont la part approche 40% des immatriculations. Plus que les voitures routières ou sportives, ces véhicules polyvalents s’accommoderont de pneumatiques polyvalents", indique Dominique Stempfel, en charge de la communication et du développement de la plateforme. Celle-ci revendique 20 marques et plus de 1 500 références en catalogue.

Publié dans Produits
Page 1 sur 4

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter