Pneumatique - Le site
mercredi, 13 novembre 2019 11:11

Pirelli ouvre un nouveau P Zero World

Dédié au luxe et au sport, le concept P Zero World de Pirelli étend sa toile avec l'inauguration d'un cinquième point de vente à Melbourne.

 

Après Los Angeles en 2016, Munich en 2017, Monaco en 2018 et Dubaï début 2019, le concept P Zero World poursuit son tour du monde et découvre un nouveau continent. Le 11 novembre dernier, le manufacturier sino-transalpin a inauguré à Melbourne son cinquième flasgship store grâce à un partenariat noué avec son distributeur local, Mag Wheel Tyre. Celui-ci s'étend sur 1 200 m2 et comprend cinq rampes d'accès ainsi qu'un vaste espace de vente.

A l'intérieur, les clients peuvent retrouver des vendeurs, un réceptionniste mais aussi des experts pistes de la marque ainsi que des techniciens capables de conseiller les automobilistes sur la configuration idéale pour leur voiture. Conçue comme un espace dédiée au luxe et au sport, la boutique comprend les offres premium de Pirelli, telle que les gammes Trofeo R et Collezione, des pneus moto et vélo, et enfin des accessoires design.

Un marché stratégique

La cérémonie d'ouverture a été précédée d'un défilé de supercars mettant en vedette des modèles Ferrari, Lamborghini, Aston Martin, Bentley et Maserati circulant sur les routes du Albert Park, qui une fois par an se transforme pour accueillir le Grand Prix de Formule 1 d'Australie. En parallèle, Pirelli a également organisé une journée de piste à Phillip Island le même jour avec le soutien de Lamborghini qui a mis à disposition des invités des Aventador S, Huracan Evo et Urus.

L'emplacement choisit pour ce nouveau P Zero World n'est pas anodin. L'État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, compte le plus grand nombre d'immatriculations de véhicules de prestige en Australie. Une supercar sur trois vendues dans le pays est immatriculée dans cet Etat. Plus de 50 000 véhicules de prestige sont actuellement en circulation en Australie et ce segment présente une croissance moyenne de 8 % contre 3 % pour l'ensemble du marché.

Publié dans Distribution

Le manufacturier transalpin a distingué ses partenaires les plus émérites à l’occasion des Supplier Awards 2019. Neuf firmes sur plus de 10 000 ont été récompensées.

 

Qualité, réactivité, couverture mondiale ou encore capacité d’innovation constituent des éléments clés qui ont permis à Pirelli de juger la performance de ses fournisseurs. A l’occasion des Supplier Awards 2019, dont la cérémonie s’est tenue au siège de Milan, le groupe transalpin a distingué neuf entreprises sur les plus de 10 000 qui l’accompagnent au quotidien.

Hevea-Tec Industria e Comercio, Quechen Silicon Chemical, Kordsa, Nynas AB, Nuova Ciba, Cassio, Accenture, Artic Falls AB et Arval Service Lease figurent parmi les lauréats. Certains d’entre eux sont devenus de vrais partenaires au fil du temps, capables de développer avec la société des projets et applications particulièrement exigeants.

“Pirelli a un modèle d’affaires Global High Value. Pour atteindre ses objectifs, Pirelli a besoin de partenaires qui sont capables de garantir non seulement un service excellent et toujours innovant mais qui partagent également des valeurs telles que l’attention portée aux personnes, à l’environnement, aux clients et à la marque“, développe Pierluigi de Cancellis, responsable des achats.

Publié dans Industrie

Le manufacturier transalpin a mis au point le tout premier P Zéro Trofeo R, le pneumatique routier le plus performant de sa gamme, pour la dernière-née des Pagani, la Huayra Roadster BC.

 

Alors que le nouveau modèle de la marque a fait ses grands débuts la semaine dernière au Monterey Car Week (Californie, Etats-Unis), la nouvelle Pagani Huayra Roadster BC chaussait à cette occasion des pneumatiques Pirelli P Zero Trofeo R spécialement développés pour elle. L'ampleur de la tâche confiée aux ingénieurs du manufacturier était concidérable puisque cette Pagani est capable de rouler à plus de 300 km/h grâce à son moteur biturbo V12 de six litres et ses 800 chevaux. Une puissance générant plus de 1,9g en virage avec des charges latérales maximales de 2,2g.

Modélisation et simulation prédictive

Au-delà des caractéristiques techniques réelles des pneumatiques (265/30 R20 à l’avant, 355/25 R21 à l’arrière), une toute nouvelle voie de développement a été empruntée pour faire face aux niveaux de performance souhaités par Horacio Pagani pour sa dernière hypercar. Pour la première fois, les deux firmes italiennes ont lancé le développement pneumatique en utilisant la modélisation et la simulation prédictive.

Ce pré-développement virtuel permet à un modèle informatique de reproduire avec précision les caractéristiques dynamiques de la voiture sans avoir besoin de fabriquer de vrais pneumatiques pour elle. Cela signifie des délais de livraison réduits, une plus grande harmonie entre les données objectives et les impressions subjectives au volant, ainsi qu’un produit final encore mieux adapté à la voiture à laquelle il est destiné.

Adhérence en hausse de 7 %

Le processus de développement conjoint entre les ingénieurs de Pirelli et ceux de Pagani a commencé par l’établissement d’une nouvelle taille pour les pneumatiques avant, avec des rainures plus profondes, une largeur plus importante et des jantes plus grandes. Cela offre une surface de contact plus étendue qui a la valeur ajoutée d’une plus grande force pour supporter les charges aérodynamiques supplémentaires de l’appui aérodynamique.

La nouvelle bande de roulement – qui se traduit par une augmentation de la taille des blocs ainsi que des rainures longitudinales – offre quant à elle un gain d'adhérence évalué à 7 %. "Nous sommes fiers de célébrer plus de 10 ans de respect mutuel et de partenariat avec Pirelli, dans une mission commune d’amélioration continue", se félicite en conclusion Horacio Pagani

Publié dans Auto, VUL et SUV

Le nombre de pneus fournis lors des Ferrari Racing Days sur le Nürburgring a désormais atteint un chiffre de référence alors que, dans le même temps, un nouveau pneu intermédiaire fait ses débuts.

 

À l’occasion des derniers Ferrari Racing Days qui se sont déroulés au Nürburgring en Allemagne, un pneu très spécial a été présenté dans les stands : le 10 000e Pirelli P Zero fabriqué pour le programme XX de Ferrari. Les modèles FXX, FXX EVO, 599XX, 599XX EVO et FXX K (avec sa dernière version Evo) sont les voitures les plus prestigieuses au monde : dérivés des véhicules routiers, ils ont été conçus pour les circuits.

Les voitures de base sont déjà incroyablement rapides, mais les modifications apportées par les ingénieurs de Maranello (Italie) pour les courses sur circuit les rendent encore plus exceptionnelles. La FXX-K Evo, par exemple, dépasse 1 000 CV. Pour équiper des voitures aussi puissantes, Pirelli a dû développer des pneus spéciaux pour chaque modèle. En Allemagne, le nombre de ces pneus spéciaux a atteint la barre des 10 000 depuis 2011, l’année où Pirelli est devenu le fournisseur exclusif du programme XX.

La sortie du nouveau pneu intermédiaire Cinturato pour les conditions de conduite les plus délicates était une autre innovation importante du programme XX de Ferrari au Nürburgring. Ce pneu utilise la même technologie que les pneus slick pour route sèche, mais il bénéficie d’une sculpture directionnelle et d’un nouveau composé. Ce nouveau pneu permet aux pilotes de tirer le maximum des voitures ultrapuissantes de Maranello, même sur des surfaces humides ou à basse température.

Les voitures du programme XX sont équipées de pneus spéciaux pour chaque modèle, différents par leurs caractéristiques et leur taille. La gamme s’étend du pneu avant 255/650 R19 de la FXX jusqu’au pneu arrière 345/725 R20 de la FXX K Evo. Les pneus peuvent facilement être repérés, car ils comportent chacun sur leur flanc le nom de la voiture à laquelle ils sont destinés. Tout comme les autres pneus de courses GT de Pirelli, les pneus du programme XX sont fabriqués dans l’usine dédiée d’Izmit en Turquie qui produit les pneus de Formule 1 depuis de nombreuses années.

Publié dans Marketing

Le manufacturier transalpin participait le week-end dernier au célèbre concours en tant que partenaire officiel. A ce titre, de nombreuses voitures présentées étaient chaussées par Pirelli.

 

90 ans après la toute première édition remportée par une Isotta Fraschini Tipo 8A équipée de pneus Pirelli Cord Superflex, Pirelli était cette année de retour à la Villa d'Este. Les 25 et 26 mai derniers, le fabricant italien participait sur les rives du lac de Côme (Italie) au célèbre concours d'élégance en tant que partenaire officiel et équipait, à ce titre, les plus belles voitures présentes. Au cœur de ce somptueux cadre, Pirelli dévoilait quelques-uns des véhicules qui ont écrit l’histoire automobile ainsi que sa gamme de pneus Collezione destinée aux voitures de collection.

Les décennies traversées par l’exposition à la villa d’Este ont été marquées par de nombreuses évolutions, mais la passion pour les voitures, l’élégance et l’esprit de compétition restent intacts. Outre ces valeurs traditionnelles, un intérêt nouveau se manifeste pour la préservation et le respect de l’héritage automobile. Cet intérêt est partagé à plusieurs niveaux par Pirelli. La Fondation Pirelli est l’une des ressources impliquées. Elle archive tous les documents historiques, les caractéristiques techniques et conserve des objets anciens, témoins d’un siècle et demi d’histoire.

Une Alfa Romeo 8C 2900 B Berlinetta récompensée

Mais l'expression la plus éclatante en est l’incroyable gamme Pirelli Collezione présentée au concours de la Villa d’Este : des pneus qui allient la technologie moderne à l’aspect d’époque, offrant aux propriétaires une utilisation optimale de leurs voitures de collection. La gamme Pirelli Collezione a équipé de manière ininterrompue les voitures de 1930 jusqu’aux voitures modernes classiques des années 2000. Au final, le jury a notamment récompensé une Alfa Romeo 8C 2900 B Berlinetta de 1937 qui s'est vu attribuer le "Best of Show".

Produite à seulement une cinquantaine d'unités, l'un de ces exemplaires s'est adjugé à plus de 16,7 millions d'euros lors de la vente aux enchères organisée à Rétromobile par Artcurial Motorcars. Celle présentée en Italie est détenue par David Sydorick qui a également reçu à cette occasion la « Coppa d'Oro Villa d'Este » récompensant la plus belle voiture du week-end selon le vote du public.

Publié dans Marketing
jeudi, 16 mai 2019 07:33

Prévisions en baisse pour Pirelli

Le groupe italien a revu à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires pour le compte de l'exercice 2019. Une décision provoquée par une demande atone au premier trimestre.

 

Après un exercice 2018 difficile au cours du duquel le chiffre d'affaires a reculé de 2,9 % principalement à cause des difficultés rencontrées par le manufacturier transalpin sur le continent sud-américain, Pirelli a réalisé un premier trimestre 2019 stable. Le CA du groupe a ainsi légèrement augmenté de 0,3 %, avec un recul de 12,1 % des pneus standard et une croissance de 7,3 % du segment haut de gamme. Le bénéfice net trimestriel a progressé de 9,7 %, à 101,4 millions d'euros.

Face à une demande du marché jugé comme atone, Pirelli a revu à la baisse ses ambitions annuelles. Il s'attend désormais à une hausse de ses ventes entre 3 et 4 %, contre 4 à 6 % précédemment. En revanche, le manufacturier a confirmé qu'il visait toujours un segment UHP (haute valeur ajoutée), celui sur lequel il mise le plus pour doper ses ventes, aux environs de 67 %. Sur le plan géographique, l'Europe reste toujours son principal marché avec 45,6 % de ses ventes.

Publié dans Industrie

Pour la seconde année consécutive, le groupe transalpin sera le sponsor titre du Grand Prix de France de Formule 1. Celui-ci se tiendra sur le circuit Paul Ricard, le 23 juin 2019.

 

Partenaire depuis 2011 et ce jusqu'en 2023 de la plus prestigieuse discipline automobile, Pirelli soutien également le Grand Prix de France. Comme l'an passé, la huitième manche du championnat du monde de Formule 1 sera sponsorisée par le manufacturier italien. Celui-ci sera ainsi le sponsor titre de cet évènement qui se déroulera le 23 juin prochain sur le légendaire circuit Paul Ricard du Castellet (83).

"Avec le soutien de Pirelli, nous sommes convaincus que le Grand Prix de France de Formule 1 2019 sera encore une grande fête pour tous les fans qui assisteront à cet événement unique. Nous sommes ravis de poursuivre ce partenariat avec Pirelli et nous sommes impatients d’offrir un grand spectacle aux fans de Formule 1 en France et dans le monde", se félicite Gilles Dufeigneux, directeur général de l'épreuve.

"Traditionnellement, Pirelli est le sponsor titre de deux Grands Prix en tant que partenaire global de la Formule 1. La France a toujours été un marché clé pour Pirelli, non seulement en tant que centre traditionnel du sport automobile en Europe, mais également dans le cadre de la riche histoire de Pirelli : la première victoire internationale majeure de l’entreprise milanaise a été le raid Pékin - Paris en 1907, il y a plus de 110 ans", indique quant à lui Giovanni Tronchetti Provera, vice-président senior prestige et motorsport.

En marge de cette annonce, les organisateurs du grand prix ont également dévoilé le programme des festivités. Après avoir pu assister en 2018 à un show de David Guetta, les spectateurs pourront profiter de deux autres stars des platines. Bob Sinclar animera ainsi la soirée suivant les essais qualificatifs du samedi tandis que Martin Solveig clôtura le week-end avec un concert organisé dans la foulée de la course.

Publié dans Marketing

Le manufacturier transalpin retrace son histoire et ses 147 ans d'existence au travers d'une bande dessinée numérique de cinq tomes consultables uniquement sur le web.

 

Une histoire de près de 150 ans, des dizaines de produits dont certains iconiques, des innovations à la pelle, une identité bien marquée pour un groupe de dimension international… c'est tout cela que Pirelli souhaite raconter dans les cinq épisodes de "Pirelli an Italian in the world".

Une BD 4.0 présentée sur la plateforme www.pirelli.com dont le format fait appel à différents styles et techniques incluant des illustrations, des images d’archives et des animations graphiques, tout en permettant aux internautes d’accéder à du contenu supplémentaire pendant le visionnage.

Le projet, destiné à sensibiliser le public sur les étapes les plus importantes de l’histoire de Pirelli, fait appel aux archives de la fondation Pirelli et à des reconstitutions historiques basées sur le livre du professeur Carlo Bellavite Pellegrini, "Pirelli. Innovation and Passion".

En à peu près 20 minutes, les cinq épisodes – rythmés par une musique et des illustrations spécialement conçues – couvrent l’histoire de Pirelli depuis 1872, l’année de sa fondation à Milan sous le nom "G.B. Pirelli & C.", jusqu’à aujourd’hui.

Publié dans Industrie
vendredi, 15 février 2019 09:54

L'Amérique du Sud pénalise Pirelli

Le manufacturier sino-italien a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires en recul de 2,9 %, à hauteur de 5,19 milliards d'euros, principalement à cause de la chute de ses ventes sur le continent sud-américain.

 

C'est un résultat décevant auquel le groupe s'attendait. Le fabricant italien de pneus Pirelli a annoncé jeudi avoir enregistré en 2018 un recul de 2,9 % de son chiffre d'affaires, à hauteur de 5,19 milliards d'euros, soit moins que prévu. Selon le consensus du fournisseur d'informations financières Factset, les analystes tablaient sur un CA de 5,21 milliards d'euros.

Le groupe avait revu plusieurs fois à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires, indiquant finalement en novembre viser désormais environ 5,2 milliards d'euros en raison de l'impact de l'Amérique du Sud qui a subi une chute des ventes de 24,4 %. Pirelli précise néanmoins que le CA organique a progressé de 3,7 %, en raison du renforcement dans toutes les régions du segment haute valeur ajoutée, qui représente désormais 63,7 % de ses ventes, contre 57,5 % en 2017.

L'Europe reste le marché numéro un

Le principal marché de Pirelli reste l'Europe (43,1 % des ventes). L'Ebit ajusté a progressé de 9 % à 955 millions d'euros alors que le groupe avait indiqué viser environ un milliard d'euros. La dette du groupe atteignait 3,18 milliards d'euros fin 2018, globalement stable par rapport à fin 2017.

Pour 2019, Pirelli vise une croissance de son chiffre d'affaires de 4 % à 6 %, avec le segment haute valeur ajoutée aux environs de 67 % des ventes. C'est sur ce segment que le groupe mise pour doper sa croissance. Pirelli, passé en 2015 sous contrôle chinois, a fait son retour le 4 octobre à la Bourse de Milan, deux ans après l'avoir quittée, en plaçant sur le marché quelque 38 % de son capital. Il reste encore contrôlé par ChemChina à hauteur de 45,5 %.

Publié dans Industrie

Lancé en 2013, le système PNCS, conçu pour réduire le bruit généré par l'interaction entre la route et le pneumatique, continue de se développer avec 150 homologations en 2018, soit deux fois plus qu'un an plus tôt.

 

Voilà près de six ans que Pirelli a lancé sa technologie PNCS (Pirelli Noise Cancelling System). Une innovation conçue pour réduire le bruit généré par l’interaction entre la surface de la route et le pneu, perçu à l’intérieur du véhicule. Grâce au système PNCS, il est possible de réduire ce bruit de roulement jusqu’à 25 %. Un atout de poids qui ne cesse de convaincre des constructeurs automobiles de faire confiance au manufacturier sino-transalpin.

Ainsi, l'an passé, le nombre d’homologations de pneus équipés de ce système a augmenté de 100 % pour un total de 150 unités contre 78 à fin 2017. Comme le souligne le groupe, cette technologie "est de plus en plus demandée par les grands constructeurs automobiles internationaux, notamment ceux des secteurs premium et prestige qui souhaitent offrir plus de confort aux conducteurs et passagers".

Un matériau spécialement conçu pour atténuer le bruit a été placé à l’intérieur du pneu. Il absorbe ainsi les vibrations dans l’air transmises dans l’habitacle du véhicule qui sont à l’origine d’ un bruit de fond intempestif. Cette "éponge" se compose d’une mousse alvéolée qui maximise la surface active du matériau, intensifiant l’amortissement des vibrations et réduisant ainsi le bruit.

Les pneus dotés de cette technologie sont facilement identifiables grâce aux marques représentant un haut-parleur avec des ondes sonores barrées qui sont apposées sur leur flanc.

Publié dans Industrie
Page 1 sur 10

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter