Pneumatique - Le site
mercredi, 18 novembre 2020 09:19

Allpneus solidaire du monde agricole

Le spécialiste de la vente en ligne de pneumatiques agricoles fait un geste pour ses clients. Une partie de son chiffre d'affaires réalisé en novembre 2020, soit durant le second confinement, sera reversée à l'association Solidarité Paysans.  

 

Il est plus que jamais temps de se serrer les coudes. Allpneus l'a bien compris et tend la main à ses clients. Selon une étude de la région Hauts-de-France, les exploitations agricoles sondées ont enregistré une baisse de 90 % de leur chiffre d'affaires durant le premier confinement du printemps. Ce second épisode les place dans une situation économique encore plus difficile et toutes ces entreprises craignent pour leur avenir.

Partenaire de cet univers en tant que spécialiste de la vente en ligne de pneumatiques agricoles, Allpneus fait preuve de solidarité. La société a choisi de reverser 2 % de son chiffre d'affaires, réalisé en novembre 2020, à l'association Solidarité Paysans qui lutte contre l'exclusion en milieu rural. Cet apport financier a pour objectif d’aider l'organisme à soutenir les agriculteurs en situation précaire.

"Être vertueux avec le monde agricole"

"Au moment où le secteur commercial commence à nous parler de Black Friday ou des fêtes de fin d'année, pendant une période particulièrement perturbée, nous devons revoir nos priorités, juge Matthieu Boissady, directeur d’AllPneus. Nous devons être vertueux avec le monde agricole, qui nous permet d’exister. C’est une orientation que doit prendre AllPneus et j’y tiens particulièrement".

Solidarité Paysans est une fédération nationale qui regroupe plus de 1 000 bénévoles répartis à travers 35 associations locales sur 64 départements. Elle a pour but d’aider et d’accompagner les agriculteurs et leurs familles en situation de difficulté (3000 foyers par an en moyenne). 70% des entreprises agricoles suivies par Solidarité Paysans poursuivent leurs activités.AllPneus annoncera mi-décembre la somme qui sera reversée à l’association.

Publié dans Distribution
lundi, 19 octobre 2020 08:58

FPS lance son histoire avec Maxam

France Pneus Sélection, c'est le nom de ce nouvel acteur de la distribution de pneumatiques. Portée par l'ex-représentant tricolore d'ATG, François Girard, la société débute son histoire avec l'exclusivité sur la marque Maxam.

 

Si l'aventure a mis un peu plus de temps que prévu à se concrétiser, la faute à ce satané coronavirus, France Pneus Sélection (FPS) est aujourd'hui sur les rails. Une vraie fierté pour François Girard qui a eu l'idée de ce projet voilà déjà un an. Et pour relever ce pari, il s'est entouré de deux compères, Stéphane Tenot (45 ans) et Ludovic Molinié (35 ans), avec qui il forme un trio ultra complémentaire. Quand les deux premiers ont fait leurs armes chez les plus grands manufacturiers du secteur, le troisième s'est forgé une solide réputation en évoluant pendant quinze chez Socah.

Les trois hommes, maitrisant différents segments du pneu, connaissant à la fois les arcanes de l'équipement d'origine et du marché du remplacement, vont désormais s'atteler à la tâche. Le grand précepte qui guide leur démarche est assez simple dans le fond. Arrivé après les autres, FPS entend apporter à ses clients une autre vision de la distribution où les notions de tonnage, de bilan annuel et de ventes poussées seront clairement laissées de côté pour se concentrer sur une vision plus humaine, avec de la proximité, du conseil, du service ou encore de la formation.

Le Grand Ouest pour débuter

"On est très modeste, précise François Girard. On arrive après les autres, on le sait, on ne veut pas jouer les rouleaux compresseurs mais on veut se frayer un chemin avec une approche différente". Eu égard à leur parcours, le trio souhaite se concentrer sur l'agricole, le génie civil, l'industriel et le forestier avec deux cibles identifiées : l'OE, un marché d'image, et l'aftermarket, un marché de masse avec une pléiade d'enseignes spécialisées et 3 000 clients potentiels.

Basée près de Rennes, où FPS dispose depuis peu d'un entrepôt de 2 500 m2 d'une capacité de 3 000 références, la société va se concentrer dans un premier temps sur cinq régions du Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine, Centre Val de Loire) avant de voir plus grand. Quant à son offre, outre les enveloppes de l'italien Ceat sans exclusivité et dans une logique de complément de gamme, elle se composera surtout des pneumatiques Maxam.

Les atouts de Maxam

Mondialement connue mais totalement absente du marché tricolore, dotée de solides atouts technologiques, d'un catalogue dense et en perpétuel développement, ou encore d'un positionnement tarifaire compétitif, Maxam était précisément ce que recherchait François Girard. Avec l'appui de Cédric Largy, responsable commercial de la marque dans l'Hexagone, FPS a donc construit "son" offre Maxam et distribuera les gammes AgriXTra pour l'agricole, Diagonal pour l'industriel, LogXTra pour le forestier et FlotXTra pour les porteurs.

Pour faire connaitre ses produits, l'équipe bretonne compte, dès que le contexte sanitaire le permettra, prendre la route et participer à tous les évènements sur secteur (salons, foire, portes ouvertes, démonstrations…) avec ses camions et remorques. La formation, cheval de bataille du dirigeant, sera également au centre de la stratégie. "Vous avez beau dire que vous avez les plus beaux produits du monde, si vous n'expliquez et ne montrez pas leurs atouts aux clients, la démarche est inaboutie", juge François Girard. Modeste dans le discours, FPS n'en reste pas moins ambitieux et semble bien armé pour se faire une place dans le secteur.

 

Un reportage sur le lancement de FPS est à retrouver dans le Pneumatique n°164-165 de novembre 2020.


 

Publié dans Distribution
vendredi, 25 septembre 2020 10:11

Firestone déploie une nouvelle gamme agricole

La marque du groupe Bridgestone étend son portefeuille pour le segment agricole. La gamme Performer Extra, disponible à terme en 43 dimensions, offre notamment une durée de vie supérieure de 20 % en comparaison à l'ancienne génération.

 

Firestone innove pour le monde agricole. Depuis juillet 2020, la marque du groupe Bridgestone commercialise sa nouvelle gamme Performer Extra. Développée dans le centre de R&D italien du groupe et fabriquée dans l'usine espagnole de Puente San Miguel, cette innovation se distingue notamment par sa longévité, accrue au demeurant, avec un gain de 20 % comparé à l'ancienne génération composée des Performer 85 et 70. La durée de vie prolongée du pneu contribue à la réduction de l’empreinte carbone ainsi que des coûts de fonctionnement à long terme.

"Le pneu Firestone Performer Extra, dernier-né de notre gamme Performer, offre tous les avantages de ses prédécesseurs, couplés à une durée de vie bien supérieure. Une augmentation de 20 % représente une différence significative et permettra aux agriculteurs de réaliser d’importantes économies s'ils décident d’opter pour le pneu Firestone Performer Extra, optimisant ainsi leur fonctionnement en termes d’efficacité et de durabilité", développe Mark Sanders, directeur des ventes agricoles chez Bridgestone EMIA.

Performer et Performer Extra interchangeables

La gamme Performer Extra, est par ailleurs dotée de la technologie Dual Angle qui offre une traction optimale, tandis que l’option XL (Extra Load) assure une capacité de chargement supérieure spécialement étudié pour le chargement frontal. Tout comme ses prédécesseurs, la conception du Firestone Performer Extra fait la part belle à la fiabilité. Le pneu dispose d'une bande de roulement auto-nettoyante lui conférant une excellente traction. Sa construction robuste permet d’allier efficacement respect du sol et optimisation de la tenue de route et du confort de conduite.

Cette innovation sera progressivement disponible dans 43 dimensions différentes, allant de 20 à 42 pouces. Les gammes de pneus Performer et Performer Extra conservent les mêmes dimensions, ils sont donc interchangeables sur le même véhicule, voire sur le même essieu. Tout comme les Firestone Performer 85 et 70, le pneu Performer Extra est compatible avec la plupart des tracteurs agricoles.

vendredi, 04 septembre 2020 10:58

Allpneus propose une nouvelle garantie crevaison

Le spécialiste de la vente en ligne de pneumatiques agricoles innove en proposant une garantie crevaison de 12 mois sur l’ensemble de ses produits. Cette dernière vient compléter la garantie constructeur.

 

Pour se distinguer de ses concurrents, la plateforme de vente en ligne de pneus agricoles Allpneus propose une nouvelle garantie crevaison. Cette dernière s’applique en complément de la garantie constructeur, à hauteur de 3 000 € par sinistre et concerne tous les pneumatiques et chambres à air vendus en ligne par Allpneus. Elle couvre les crevaisons, les déformations, la casse de tringle, le vandalisme ou encore les dommages causés par un corps étranger. Sont en revanche exclus le vol ou la perte totale, l’usure normale, les dommages qui relèvent d’un défaut de montage ou provoqués par un accident de la circulation.

"Nous avons constaté que sur dix dossiers de demande de garantie constructeur, seul un est validé. En effet, dans la plupart des cas, elle ne prend en charge que le défaut de fabrication", déclare le dirigeant d'Allpneus, Matthieu Boissady. Le pure player précise que cette garantie est automatique pour tout achat effectué sur son site.

Répondre à l'imprévisible

"La crevaison est un phénomène imprévisible… Ce coût imprévu pèse sur le budget des exploitations agricoles. Les crevaisons ne sont pas des dommages pris en charge par les garanties des manufacturiers et sont donc à la charge de l’exploitant. Nous répondons à cette problématique en proposant pour tous une garantie crevaison sur nos articles éligibles", ajoute-t-il. 

Une nouvelle offre attractive pour la plateforme née en 2016 et qui a connu une belle croissance ces dernières années, en devenant le numéro deux des ventes de pneus agricoles sur le web.

Le Pneumatique n°163 de septembre-octobre consacrera un vaste sujet à Allpneus.

Publié dans Distribution
samedi, 18 juillet 2020 09:51

Nokian agrandit la famille Ground King

Véritable fer de lance de Nokian Tyres sur le segment agricole, depuis son lancement en début d'année 2020, la dernière génération du Ground King disposera prochainement de huit dimensions supplémentaires qui s'ajouteront aux six déjà disponibles.

  

Plus de tailles pour plus de puissance. Lancée en début d'année, la dernière génération de la gamme Ground King s'étoffe pour répondre toujours davantage à la demande du marché. Actuellement disponible en six dimensions, celle-ci en gagnera huit de plus d'ici la fin de l'exercice. Ces nouvelles références ont été mises au point afin d'élargir la palette du manufacturier finlandais.

"La tendance est aux tracteurs plus grands et plus puissants, étaye Tero Saari, chef de produit chez Nokian Tyres.  Les dernières nouvelles tailles, 710/70R42 et 600/70R30, offriront plus de choix pour ce type de tracteurs, et plus tard, de nouvelles tailles seront également disponibles pour les tracteurs utilitaires de plus petites tailles".

Les atouts de la technologie Hybrilug

Doté de la technologie Hybrilug, le Ground King combine efficacement les meilleures caractéristiques des pneus à crampons et à blocs, permettant une excellente mobilité à la fois dans les champs et sur la route. "Le pneu est très précis sur la route et l’adhérence est parfaite dans le champ", en juge ainsi Pierre-Edouard Jaunet, utilisateur au sein de sa ferme laitière située en Normandie.

Selon des tests menés par l'Université de Kiel (Allemagne), le Ground King, comparé à des pneus à sculptures classiques, présente un niveau sonore sur route inférieur, tout en offrant moins de patinage, moins de compression des sols, pour un niveau d'usure moitié moins important. Une économie de carburant inférieur de 11 % a également été constatée.

Publié dans Marché

Devenu en l'espace de quelques années le numéro deux des ventes de pneus agricoles sur Internet, Allpneus propose aujourd'hui plus de 30 000 références, vendues au meilleur rapport qualité/prix, et ambitionne de doubler d'ici 2022 son chiffre d'affaires.

 

Née dans la Somme en 2006, Allpneus a trouvé en quatorze ans sa place sur le marché du pneumatique en ligne. Depuis son rachat par de nouveaux propriétaires en 2014, la société a réussi à se diversifier avec un portefeuille qui comprend des références pour véhicules légers, poids lourds, quads et engins de jardinage. Mais l'essentiel de son activité, Allpneus la tient de l'agricole, un secteur de niche à l'échelle du marché mais sur lequel le pureplayer est devenu un acteur incontournable.

Derrière l'indétrônable Allopneus, on retrouve ainsi Allpneus et ses 30 000 références proposées au meilleur rapport qualité/prix. La grande force de la société dirigée par Matthieu Boissady tient aussi dans l'exhaustivité de son offre dédiée qui permet d'équiper à la fois des tracteurs (roues motrices et directrices, roues complètes), des remorques ou encore des batteuses. Des chambres à air sont également disponibles sur la plateforme, tout comme des pneus rechapés ou d'occasion.

Un panel de marques très diversifié

Le panel de marques référencées va de la plus économique à la plus haut de gamme avec Seha, Tianli, MRL et BKT pour un bon rapport qualité/prix, mais également Alliance, ou encore des marques de premier plan comme Michelin, Kléber et Nokian. A la différence de son principal concurrent, Allpneus ne stocke pas son catalogue. Une fois la commande passée, celle-ci est traitée directement par les fournisseurs et est livrée dans les 24 à 72h sur tout le territoire. Les professionnels choisissent ensuite de monter leurs pneumatiques eux-mêmes ou de faire appel au garage de leur choix.

En 2019, Allpneus a réalisé un chiffre d'affaires de 1,4 million d'euros, avec plus de 4 600 commandes passées, tandis que le trafic de sa plateforme a progressé de 8 % sur un an pour atteindre 1,2 millions de pages vues. En dépit de la crise sanitaire, la société entend poursuivre cette année son développement, comptant pour cela sur la relative stabilité du marché agricole, et ambitionne de doubler son CA dans les deux ans à venir.

Publié dans Distribution

 

Décernée tous les ans au meilleur tracteur européen, cette récompense très prisée dans le monde agricole sera sponsorisée pour les quatre prochaines années par le manufacturier indien.

 

Comptant parmi les manufacturiers leaders dans le domaine des pneumatiques hors route, BKT vient de sceller un accord pour les quatre prochaines années avec le trophée du Tracteur de l'année (Tractor of the Year, TotY). Celui-ci est un prix historique du monde agricole puisqu'il a vu le jour en 1988. Il s'appuie aujourd'hui sur un jury de 25 experts qui, chaque année, analyse et évalue les dernières technologies et solutions du secteur.

Une source d'information

TotY et BKT ont beaucoup de choses en commun : le trophée est un symbole de technologie de pointe et une vision de l'avenir, deux concepts qui sont très importants pour le manufacturier indien. L'union entre les deux s'inscrit également dans les principes du rôle moteur de la durabilité, de la qualité absolue et du soutien à la recherche technologique.

Le nouveau partenariat a été créé dans le but de transmettre le savoir-faire et l'expertise en mécanisation agricole, et BKT agira en tant qu'expert sur la composante du pneu. A partir d'aujourd'hui, le trophée devient une source d'information et de mises à jour, et de nombreuses initiatives sont à suivre à cet égard.

"TotY regarde vers l'avenir et BKT aussi"

"Je me réjouis de ce projet, a déclaré Lucia Salmaso, présidente de BKT Europe. J'ai hâte de commencer. TotY est une véritable institution et une référence dans le monde agricole, nous sommes fiers de faire partie de ce groupe. Nous avons beaucoup à offrir en ce qui concerne le monde du pneu, c'est un élément essentiel du système mécanique. TotY regarde vers l'avenir et BKT aussi, c'est ce qui nous unit".

"Cette nouvelle édition du trophée est absolument fascinante et nous n'en sommes qu'au début, juge de son côté Fabio Zammaretti, directeur des trophées du Tracteur de l'année. C'est un honneur de pouvoir démarrer cette nouvelle aventure aux côtés de BKT, une entreprise très dynamique avec laquelle nous travaillerons côte à côte pour proposer une série d'innovations, depuis la première version numérique de TotY, qui aboutira à la remise des prix aux véhicules gagnants de quatre catégories différentes".

Publié dans Marketing

Les gammes Tractor70 et Tractor85 de l'équipementier allemand sont désormais disponibles en première monte sur les tracteurs John Deere séries 6MC, 6RC, 6M et 6R.

 

C'est une première pour Continental. Le groupe germanique voit en effet ses gammes de pneumatiques agricoles Tractor70 et Tractor85 être homologuées en origine par le fabricant de tracteurs américain John Deere. Désormais, les séries 6MC, 6RC, 6M et 6R de ce dernier bénéficieront en première monte de la technologie Continental avec 30 dimensions différentes.

Il s'agit de la première approbation OE sur le segment agricole pour Continental qui, pour se faire, a ouvert les portes de son usine portugaise de Lousado pour deux audits approfondis (gestion de la qualité, des risques, processus de livraison, traitement des commandes).

Les pneus Agricoles de la gamme radial Continental Tractor70 et Tractor85 se caractérisent par une extrême robustesse et garantissent un haut niveau de confort de conduite, de préservation du sol et de force de traction. Le nylon de la carcasse doté de la technologie N.Flex est beaucoup plus extensible et en même temps plus stable que les autres matériaux.

Les pneus séries Tractor70 & Tractor85 sont conçus pour augmenter les performances des tracteurs et minimiser les ressources utilisées. Même avec des forces de traction élevées, les gammes de produits 6MC, 6RC, 6M et 6R de John Deere garantissent un glissement minimal tout en respectant le sol.

Publié dans Industrie
mercredi, 26 juin 2019 18:28

Euromaster au soutien des agriculteurs

Alors que débute la période des récoltes, le réseau du groupe Michelin renouvelle son opération SOS Récoltes. De juin à octobre, 107 centres du réseau et plus de 200 techniciens experts sont mobilisés pour dépanner les agriculteurs.

 

Partenaire du monde agricole, Euromaster relance son opération SOS Récoltes. Alors que le réseau du groupe Michelin réalise auprès de cette clientèle 11 000 dépannages chaque année, 7 000 le sont durant cette période si cruciale pour tous les professionnels du secteur. L'enseigne mobilise ainsi ses équipes pour assurer un service de dépannage 24h/24 et 7j/7 partout en France. Une initiative évitant à tous les agriculteurs une perte de rendement préjudiciable.

De juin à octobre, 107 centres et plus de 200 techniciens experts sont d'astreinte sur tout le territoire. Les exploitants agricoles peuvent connaitre les centres mobilisés via le site www.businesspro.euromaster.fr et déclencher un dépannage (garanti sous moins de 3h) ou se rendre dans le centre le plus proche de chez eux.

"Une activité qui nécessite de la proximité"

Soucieux d’être au plus près des besoins des agriculteurs, Euromaster adapte son service au calendrier des différentes régions : moissons, vendanges, maïs, betteraves... Pour proposer un service adapté, l'enseigne prend en compte les départements les plus sensibles comme la Marne (6937 agriculteurs), les Côtes-d’Armor (6210) ou encore l’Ille-et-Vilaine (5720) afin de s’assurer d’être présent là où le risque est le plus important.

"Euromaster met un point d’honneur à être présent au bon moment et à chaque étape pour les agriculteurs. C’est une activité qui nécessite de la proximité et de la souplesse, d’où l’importance pour nous de pouvoir répondre à leurs besoins à l’échelle locale. Savoir qu’Euromaster intervient en moins de 3h, même la nuit, est un véritable soulagement pour les exploitants pour qui la période des récoltes est cruciale", étaye François Lorenzo, category manager agraire.

Publié dans Marché

Le groupe clermontois présentait au dernier SIMA sa nouvelle solution ZenaTerra permettant aux agriculteurs de piloter le télégonflage de leur tracteur rapidement et efficacement.

 

Fidèle au rendez-vous tricolore, Michelin participait du 24 au 28 février 2019 à la dernière édition du SIMA, le salon du matériel agricole, avec un stand pour le moins déconcernant. Le manufacturier exposait ainsi bien davantage de fauteuils que de pneumatiques ! Un parti pris assumé dans la mesure où le manufacturier souhaitait créer un espace convivial avec notamment plusieurs débats organisés chaque jour. Au centre de la "piste", figurait tout de même un pneu et un plexiglas étrange prenant la forme d'un tracteur.

Créé par et pour les agriculteurs

En réalité, tout était dit avec ces deux éléments. Cette année, Michelin comptait sur le SIMA pour dévoiler sa nouvelle solution ZenaTerra. Une innovation prenant la forme d'une application intégrée au tableau de bord du tracteur simplifiant, pour l'agriculteur, le télégonflage du véhicule. "ZenaTerra a été conçu par et pour les professionnels, insiste Benoit Puel, responsable produit au sein de la division agricole de Michelin. Avant de concrétiser ce projet, nous avons réuni des agriculteurs pour connaitre leurs problématiques puis leur apporter nos technologies. Et non l'inverse".

La solution ZenaTerra comprend en réalité trois briques technologiques. Indissociable de l'ensemble, le pneu Michelin EvoBib (exposé au SIMA), avec sa technologie ADT (Adaptive Design Technology), présente la particularité de modifier son empreinte en fonction de la pression de gonflage et ainsi de s’adapter à un usage champs ou route pour améliorer le rendement kilométrique, la consommation de carburant et enfin l'impact du poids du véhicule. L'intégration du système de télégonflage résulte quant à elle directement de l'acquisition des sociétés PTG et Téléflow en fin 2017.

Facturé entre 7 000 et 9 000 euros

La dernière brique tient dans le logiciel. Celui-ci s'intègre dans le tracteur (évitant l'ajout d'un écran supplémentaire) et s'avère ultrasimple à contrôler. En deux clics, l'agriculteur indique l'usage (champs ou route) et les spécificités du terrain. Il peut aussi, en amont, entrer les outils utilisés avec son tracteur pour ajuster encore plus précisément la pression des pneumatiques. Alors que le réseau de distribution est en cours de construction, négociants et concessionnaires factureront cette belle innovation entre 7 000 et 9 000 euros (hors pneus, pas d'abonnement requis).

Un investissement rapidement rentabilisé, à en croire Michelin. Le clermontois estime que sa technologie pourra améliorer de 11 % le rendement agronomique des terres contre un gain de 30 % pour le professionnel, qui travaillera ainsi plus efficacement avec une meilleure traction du véhicule. D'autres feront également le choix d'investir dans un tracteur moins puissant, eu égard à cette traction renforcée, et y gagneront alors sur leur investissement initial.

Publié dans Marché
Page 1 sur 5

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter