Pneumatique - Le site

L'enseigne de centres autos du groupe Continental déploiera dans quelques mois l'outil Didac Profit, un tout nouveau DMS destiné à équiper les points de vente de ses franchisés.

 

La montée en compétences du réseau BestDrive se poursuit. Après avoir doté en 2018 l'ensemble de ses centres de tablettes tactiles et quelques semaines après la mise en ligne d'un nouveau site internet permettant notamment de prendre rendez-vous en ligne, l'enseigne travaille actuellement au déploiement d'un nouveau DMS pour ses franchisés. D'après le directeur général, Jean-Marc Assael, celle-ci se prépare à démarrer le pilote d'un logiciel de gestion, baptisé Didac Profit. Il s'agit d'une déclinaison de la solution interne, Didac, adaptée aux franchisés.

"Tout le réseau en propre est homogène, tandis que nos partenaires franchisés sont laissés libres de leur choix. Nous allons leur apporter une solution qui va leur permettre de bénéficier du même niveau technologique, tout en respectant leur espace privé", explique Jean-Marc Assael. L'approche modulaire retenue pour Didac Profit aura donc une phase d'expérimentation dans un centre BestDrive encore non révélé.

Un outil global

A l'échelle du groupe, cette étape est cruciale. BestDrive va pouvoir "comprendre les besoins des franchisés" avant d'entamer les futures phases de développement. En effet, à compter de 2022 ou 2023, tous les centres d'entretien du réseau verront débarquer iDrive 365. Il s'agit d'un environnement de travail en cours de construction qui aura la particularité de se fonder sur la technologie Cloud, fournie par Microsoft.

Une fois le basculement effectué sur cette prochaine plateforme, BestDrive promet une consolidation européenne des données et un partage en temps réel des mises à jour des fiches client. Ainsi, forts d'une visibilité internationale, les membres de l'enseigne pourront servir n'importe quel client du CRM, à travers les différents pays d'implantation. Un avantage certain lorsque les flottes d'entreprises constituent une des cibles prioritaires.

Réussir à capter les flottes VL

Les flottes justement, Jean-Marc Assael a ouvert un chantier dont les premiers éléments interviendront durant ce deuxième semestre. Le directeur général souhaite que l'enseigne se dote des compétences et des outils pour adresser les parcs de véhicules légers, un segment qui lui échappe encore à ce jour. De fait, les centres enverront en formation certains de leurs collaborateurs et s'équiperont notamment de valises de diagnostic adaptées.

"Nos clients traditionnels sont des particuliers dont les véhicules ont 8 à 10 ans d'âge, sinon ce sont des entreprises avec des poids lourds, nous devons être capables de recevoir des véhicules légers de moins de quatre ans et d'intervenir en respectant la garantie du constructeur", pose-t-il les conditions de cette nouvelle offre de service. Elle devrait s'accompagner d'un outil spécifique à mettre entre les mains des gestionnaires de flotte. D'inspiration industrielle et encore à l'état de prototype, sa sortie commerciale est attendue pour 2021.

 

Publié dans Marché

Découvrir

S'abonner


Pour toute question, merci de nous contacter